AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sonate n° 42 en sol majeur (HobXVI.27)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Sonate n° 42 en sol majeur (HobXVI.27)   Jeu 14 Aoû - 10:40

Formant un vif contraste avec la volcanique 47ème sonate en si mineur, dernière de la série, la 42ème sonate en sol majeur (HobXVI.27), première de la série (HobXVI.27-32), est une oeuvre, aimable, facile et galante que parcourent toutefois quelques petits nuages, vite dissipés. Déduite de considérations développées par Marc Vignal (1), sa date de composition (fin des années 1760) serait très antérieure à la date de parution (1778) de la série.

L'écriture du premier mouvement, Allegro conbrio, diffère de celle de la plupart des autres sonates de Haydn. On y trouve en effet souvent un accompagnement de la main gauche en basse d'Alberti (2), formule que Haydn utilise parcimonieusement dans ses pièces pour le pianoforte. Ce morceau est axé sur la séduction mélodique. L'exposition consiste en un chant continu à la main droite de l'exécutant. Le développement, basé sur un motif nouveau, un arpège ascendant en notes piquées, évolue presque tout le temps dans le mode mineur; il donne du corps et de la profondeur au mouvement mais n'altère pas son atmosphère de gaité insouciante.

Le deuxième mouvement, Minuetto, est un agréable morceau au caractère dansant très attachant. Il est enchainé à un trio en sol mineur qui apporte la seule note mélancolique de la sonate.

Le troisième mouvement, Presto, est un thème varié. De caractère très "haydnien", à la fois léger, dynamique et spirituel, le thème est suivi de quatre brillantes variations. La troisième variation qui débute en sol majeur et se poursuit en sol mineur jusqu'à la fin, est particulièrement remarquable.

Bref une sonate très séduisante qui, malgré sa date de composition, peut-être antérieures à celle des autres sonates, s'intègre très harmonieusement dans la série, et témoigne des trésors d'imagination que Haydn y déploie.

(1) Marc Vignal, Joseph Haydn, Fayard, 1988.
(2) http://www.musicologie.org/sites/b.html


Dernière édition par Giuseppe1732 le Sam 6 Sep - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
JPS1827



Messages : 213
Points : 81
Date d'inscription : 01/06/2008
Localisation : Bourg la Reine

MessageSujet: Re: Sonate n° 42 en sol majeur (HobXVI.27)   Dim 31 Aoû - 21:33

Je rentre de vacances et je vois que j'ai beaucoup de choses à écouter ! J'ai commencé par cette sonate. Les passages les plus intéressants me paraissent le développement du premier mouvement et l'ensemble du menuet. J'ai un enregistrement Naxos par Jeno Jando qui transforme les croches liées par deux du trio en rythme lombard ce qui donne un certain cachet à l'ensemble ; je ne sais pas si c'est habituel ou bien s'il existe des différences de rédaction selon les éditions.
Les variations du finale sont assez enlevées mais me paraissent assez quelconques sur le plan de l'invention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Sonate n° 42 en sol majeur (HobXVI.27)   Lun 1 Sep - 21:52

Dans la partition du menuet de la 42ème sonate en sol majeur, il n'y a pas de rythmes lombards et John McCabe joue deux croches égales ce qui me semble logique vu que c'est écrit comme ça et que plus loin, après les barres de reprise, Haydn introduit des appogiatures en amont des groupes de croches.

En étudiant ces sonates , je suis frappé par la surabondance d'ornements dans cette musique. Si les éditeurs ont bien respecté la pensée de Haydn et que ces ornements sont authentiques (je n'ai d'ailleurs aucune raison d'en douter), il n'y a donc pas lieu d'en rajouter à mon humble avis.

J'aime bien écouter la 42 et la 43ème sonate à la suite. Comme je l'ai dit dans mon commentaire à propos de cette dernière, la coupe des deux sonates est strictement identique. Pourtant l'esprit est bien différent; dans le premier mouvement, à la place d'une mélodie presque continue dans le cas de la 42ème, on a, dans la 43ème, des thèmes parfaitement individualisés et un travail thématique bien plus poussé dans le développement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
pianiste.2008



Messages : 98
Points : 52
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Sonate n° 42 en sol majeur (HobXVI.27)   Ven 17 Oct - 0:21

Il est possible de télécharger gratuitement la sonate (fichier MP 3) à l'adresse suivante:

http://pianosociety.com/cms/index.php?section=254

Le site « Piano Society » regorge d'enregistrements, disponibles en libre téléchargement. Tous ces fichiers sonores ne sont pas forcément excellents, mais pour une première approche, c'est toujours intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sonate n° 42 en sol majeur (HobXVI.27)   Aujourd'hui à 3:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Sonate n° 42 en sol majeur (HobXVI.27)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [GdC] Seigneur anti dragon, démons majeur, Stegadon ..
» Médaille St-Jacques-le-Majeur (de Compostelle) XIXe.
» [Tolstoï, Léon] Le bonheur conjugal, La sonate à Kreutzer, Le diable
» Joyeux anniversaire Sonate!
» Eddings Leigh et David - Le démon majeur de Karanda - Chant 3 de la Mallorée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Sonates pour piano-
Sauter vers: