AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sonate n° 31 en la bémol majeur (HobXVI.46) Sturm und Drang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Sonate n° 31 en la bémol majeur (HobXVI.46) Sturm und Drang   Jeu 9 Oct - 17:35

Nettement antérieure aux sonates en ut mineur (1771) et sol mineur (1771-3), la date de composition(1768-70) de la sonate n°31 en la bémol majeur (HobXVI.46) est suggérée par son titre "Divertimento" qui ne sera plus donné à aucune sonate postérieure. Curieusement cette sonate ainsi que la sonate n° 28 en ré majeur (HobXVI.5a), mais pas les suivantes, figurent dans l'Entwurf Katalog (catalogue personnel de Joseph Haydn) (1).
La sonate en la bémol majeur est une oeuvre d'une signification musicale considérable, figurant, avec les sonates postérieures à 1789, parmi les plus grandes de Haydn.

Le thème initial du premier mouvement, Allegro moderato, se grave instantanément dans la mémoire; toutefois la suite, faite de nombreux motifs et de rythmes très divers, possède un caractère improvisé et est plus difficile à assimiler. Un motif caractéristique, fait de croches piquées à la main droite, et de triolets de doubles croches à la main gauche retient l'attention, il jouera un rôle essentiel dans le développement. Ce dernier est très original, il débute avec le premier thème exposé deux fois mais le motif caractéristique, cité plus haut, va monopoliser la scène: les croches piquées et les triolets de doubles croches vont être constamment échangés entre les deux mains et passeront à travers un arc en ciel de colorations. L'ensemble très long, est d'une fantaisie époustouflante dont je ne connais que peu d'exemples, y compris chez Haydn. La réexposition, un peu condensée, est plus grave que l'exposition.

Selon de nombreux commentateurs, le sublime Adagio en ré bémol majeur, est le sommet de l'oeuvre. La tonalité rare de ré bémol majeur, est tout à fait exceptionnelle, même chez Haydn, qui pourtant utilise une palette tonale très étendue. Ce morceau est une merveille d'écriture contrapuntique aux harmonies très audacieuses. L'écriture est constamment à trois, voire à quatre voix. A la fin du mouvement, une admirable modulation de ré bémol à si double bémol majeur porte l'émotion à son comble. Il est dommage qu'une transcription pour quatuor à cordes de cet adagio n'ait pas été réalisée.

Après la fantaisie un peu débridée du premier mouvement, Haydn choisit la rigueur d'une structure sonate strictement monothématique pour son finale, Presto, et le résultat est superbe; avec son développement magistral, c'est à mon humble avis, le plus puissant finale de Haydn, à cette date.

(1) Marc Vignal, Joseph Haydn, Fayard, 1988.


Dernière édition par Giuseppe1732 le Ven 10 Oct - 9:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
cd-man



Messages : 55
Points : 11
Date d'inscription : 24/05/2008
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Sonate n° 31 en la bémol majeur (HobXVI.46) Sturm und Drang   Jeu 9 Oct - 22:36

Sur internet, vous pouvez télécharger la version de Rudolf Buchbinder. :clindoeil: C'est à l'adresse :bave: :

:flèche: http://www.pileface.com/sollers/print.php3?id_article=596&var_mode=recalcul#section2

Rudolf Buchbinder a aussi réalisé une intégrale (en 2007, semble-t-il), mais je me la connais pas !



Toujours à cette adresse, un intéressant dossier ! smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Sonate n° 31 en la bémol majeur (HobXVI.46) Sturm und Drang   Jeu 9 Oct - 23:24

Merci beaucoup pour le lien. J'ai écouté la version Buchbinder. Les tempi sont sensiblement plus rapides que chez McCabe, les contrastes sonores sont plus marqués. La version Buchbinder me semble plus brillante surtout dans ses mouvements extrêmes. La version McCabe me semble à la fois plus austère et plus mystérieuse.
Je vais maintenant écouter Glenn Gould.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
pianiste.2008



Messages : 98
Points : 52
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Sonate n° 31 en la bémol majeur (HobXVI.46) Sturm und Drang   Jeu 9 Oct - 23:29

Une des plus grandes réussites de Joseph Haydn fut sa façon de développer et de faire évoluer subtilement la perfection de la forme de la sonate. Comme souvent, le compositeur apparaît comme l’élégance incarnée; dans le dédale des reprises et da capo de cet opus, il nous emmène d’une main sûre et amicale, en vrai gentleman. Mais loin d'être superficiel, cet Haydn-là n’est pas que charme et brillance: Les moments de tension feutrés sont émouvants et les frottements harmoniques laissent entrevoir une âme plus tourmentée qu’il n’y paraît.

Je retiens surtout de cette sonate le troisième mouvement, très rococo et enlevé. C'est une écriture très fine et brillante. Il me semble qu'il ne faut pas être grand clerc pour discerner à quel point Mozart va lire attentivement cette partition...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Sonate n° 31 en la bémol majeur (HobXVI.46) Sturm und Drang   Ven 10 Oct - 18:27

Merci, pianiste2008 pour votre commentaire pénétrant sur cette très belle 31ème sonate de Haydn.

J'ai maintenant écouté la version Glenn Gould (merci CD-man). Je suis vraiment conquis. Pour une fois il n'en fait pas trop* et respecte rigoureusement le texte. On peut discuter de son choix de nuances mais l'ensemble est très réussi. J'ai particulièrement aimé l'Adagio très émouvant sous ses doigts, mouvement dans lequel il a ajouté une belle cadence de son cru.


* J'avais un peu d'appréhension car je l'ai entendu massacrer la sonate en ut mineur KV 457 de Mozart en y ajoutant des ornements tout à fait incongrus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
pianiste.2008



Messages : 98
Points : 52
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Sonate n° 31 en la bémol majeur (HobXVI.46) Sturm und Drang   Ven 10 Oct - 21:45

Giuseppe1732 a écrit:
J'ai maintenant écouté la version Glenn Gould (merci CD-man). Je suis vraiment conquis. Pour une fois il n'en fait pas trop* et respecte rigoureusement le texte. On peut discuter de son choix de nuances mais l'ensemble est très réussi....

C'est tout le problème avec Glenn Gould: pour moi, d'une sonate à l'autre, d'un mouvement à l'autre, voir d'une séquence à l'autre, il peut plaire comme il peut prodigieusement agacer ! J'ai toujours eu l'impression que c'était un expérimentateur et qu'il jouait plus pour les autres que pour lul ! :oohhh: Mais je suis peut-être un peu sévère... :doute:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pianiste.2008



Messages : 98
Points : 52
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Sonate n° 31 en la bémol majeur (HobXVI.46) Sturm und Drang   Ven 17 Oct - 0:23

Il est possible de télécharger gratuitement la sonate (fichier MP 3) à l'adresse suivante:

http://pianosociety.com/cms/index.php?section=254

Le site « Piano Society » regorge d'enregistrements, disponibles en libre téléchargement. Tous ces fichiers sonores ne sont pas forcément excellents, mais pour une première approche, c'est toujours intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Sonate n° 31 en la bémol majeur (HobXVI.46) Sturm und Drang   Ven 17 Oct - 22:27

Merci beaucoup pour ce lien passionnant.

Je me permets de signaler à propos de la 31ème sonate en la bémol majeur (HobXVI.46) que ce n'est pas elle qui est jouée par Zhaolei Xie mais la 62ème sonate en mi bémol (HobXVI.52).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Sonate n° 31 en la bémol majeur (HobXVI.46) Sturm und Drang   Sam 7 Nov - 10:24

Il est possible d'écouter sur France Musique, jusqu'au 18 novembre, la retransmission en différé de la Tribune des Critiques de Disques du 18 octobre 2009 consacrée à la sonate n° 31 en la bémol majeur (HobXVI.46).

http://sites.radiofrance.fr/francemusique/em/critiques/emission.php?e_id=65000059&d_id=395000839

étaient en compétition:

VERSION NO 1
Paul Badura Skoda, pianoforte Johann Schantz, Vienne, ca. 1790
[Enregistré au Musée des instruments de musique du château de Kremsegg en octobre 2008]
ARCANA A 352

VERSION NO 2
Jérôme Hantaï, pianoforte Taskin, Paris, 1788
[Enregistré à la Cité de la Musique, en novembre 2004]
AMBROISIE AMB 9975

VERSION NO 3
Ivo Pogorelich, piano
[Enregistré à Hanovre en juillet 1991
DGG 435 618

VERSION NO 4 VERSION INTERESSANTE ***
Sviatoslav Richter, piano
[Enregistré vers 1986]
DECCA 436 455

VERSION NO 5
Jean-Efflam Bavouzet, piano
[Enregistré à l’abbaye de Fontevraud en octobre 1991]
HARMONIC RECORDS H/CD 9141

VERSION NO 6 VERSION INTERESSANTE ***
Alain Planès, piano
[Enregistré à la Salle modulable de l'IRCAM à Paris, en août 2001]
HARMONIA MUNDI HMC 901761 Vol. I

VERSION NO 7 VERSION INTERESSANTE ***
Marc André Hamelin, piano
[Enregistré à Londres en décembre 2005]
HYPERION CDA 67554

VERSION NO 8 VERSION EXCELLENTE****
Emmanuel Ax, piano
[Enregistré à New York en juin 2000]
SONY SK 89363

Classement final:
1. Emmanuel Ax
2. Alain Planès
3. Slatoslav Richter et Marc André Hamelin ex aequo.

Les deux versions sur pianoforte d'époque ont été trop vite éliminées à mon humble avis. Des différences sensibles dans l'utilisation et l'exécution des ornements (trilles en particulier) me sont apparues mais le jury ne semble pas en avoir tenu compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Sonate n° 31 en la bémol majeur (HobXVI.46) Sturm und Drang   Ven 13 Nov - 23:24

Attention il ne reste plus beaucoup de temps (dead line le 18 novembre) pour écouter La Tribune des Critiques de Disques consacrée à la sonate n° 31 en la bémol (HobXVI.46) de Joseph Haydn.

Emission très intéressante qui montre assez clairement les limites de l'exercice. L'audition de huit versions pose problème car il est difficile, à l'écoute des dernières versions, de mémoriser les premières en vue d'une comparaison équitable.

De plus il y a de tels changements de tempo(1) entre versions qu'il me semble parfois écouter des oeuvres différentes. Pourtant les indications de tempo de Haydn sont précises, Allegro moderato pour le premier mouvement, Adagio pour le second, Presto pour le dernier. A mon humble avis, jouer le sublime deuxième mouvement avec un tempo Largo (le plus lent en musique classique) est une erreur et une telle version devrait être disqualifiée. Or c'est justement cette version qui figure parmi les mieux classées.


(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Tempo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sonate n° 31 en la bémol majeur (HobXVI.46) Sturm und Drang   Aujourd'hui à 8:42

Revenir en haut Aller en bas
 
Sonate n° 31 en la bémol majeur (HobXVI.46) Sturm und Drang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [GdC] Seigneur anti dragon, démons majeur, Stegadon ..
» Médaille St-Jacques-le-Majeur (de Compostelle) XIXe.
» [Tolstoï, Léon] Le bonheur conjugal, La sonate à Kreutzer, Le diable
» Joyeux anniversaire Sonate!
» Eddings Leigh et David - Le démon majeur de Karanda - Chant 3 de la Mallorée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Sonates pour piano-
Sauter vers: