AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sonate n° 30 en ré majeur (HobXVI.19)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Sonate n° 30 en ré majeur (HobXVI.19)   Mer 15 Oct - 22:30

La sonate n° 30 en ré majeur (HobXVI.19), appelée Divertimento, a été composée en 1767, peu avant la sonate n° 31 en la bémol (HobXVI.46). Encore plus développée que la sonate n° 29 en mi bémol, la sonate en ré est une des plus brillantes et spectaculaires de Joseph Haydn. Elle est remarquable par des recherches de sonorité et de timbres. Haydn explore le clavier sur toute son étendue d'une manière que l'on ne retrouvera que dans ses trois dernières sonates.

Le premier mouvement, Moderato, débute avec un thème tout à fait étonnant. Marc Vignal évoque à son propos le finale de la deuxième symphonie de Brahms. Le second thème est très curieux avec ses doubles croches pointées répétées à la main droite et ses tierces descendantes à la main gauche, motifs qui seront ebsuite échangés entre les deux mains, les tierces devenant alors descendantes. Ce passage, selon HC Robbins Landon (cité dans 1) serait inspiré d'une des sonates Wurtembourgeoises de Carl Philip Emmanuel Bach, Wq 49/3. Le développement est essentiellement basé sur le second thème qui prend de plus en plus d'ampleur et qui donne lieu à des harmonies de plus en plus acerbes.

L'Andante en la majeur est, à mon humble avis, le sommet de la sonate par son originalité et ses sonorités étranges. Le thème principal, d'une grande séduction mélodique avec son rythme ¾ très dansant, m'évoque la manière de Luigi Boccherini qui se produisait en tant que violoncelliste à Vienne jusqu'en 1764. La suite se situe dans le registre grave du piano pour la main droite et dans l'extrême grave pour la gauche, toutes deux notées en clé de fa. Ce registre est exploité pendant presque tout le morceau, c'est pourquoi certains ont vu dans ce morceau une transcription pour clavier d'un concerto pour contrebasse malheureusement perdu (cité dans 1). En tout état de cause ce morceau est unique, à ma connaissance, dans toute la production pianistique de Haydn.

Le finale, Allegro assai, a une forme très originale intermédiaire entre le Rondo et le Thème varié, forme que Haydn utilisera dans nombre de ses sonates et symphonies futures. Le thème du refrain, au caractère nettement humoristique, est constitué de croches piquées alternant entre les deux mains de l'exécutant. L'intermède mineur survient ex abrupto et frappe par ses brusques oppositions majeur, mineur. Après un retour du refrain varié avec fantaisie, un second intermède en la majeur est constitué de puissants accords évoquant le son du tambour, enfin une nouvelle broderie de doubles croches autour du refrain et un retour de ce dernier en octaves met un point final à ce spirituel mouvement qui n'est pas sans rappeler une célèbre marche turque composée bien plus tard (1783) par un musicien agé de onze ans quand cette superbe 30ème sonate vit le jour.

(1) Marc Vignal, Joseph Haydn, Fayard, 1988


Dernière édition par Piero1809 le Mar 26 Mar - 9:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
JPS1827



Messages : 213
Points : 81
Date d'inscription : 01/06/2008
Localisation : Bourg la Reine

MessageSujet: Re: Sonate n° 30 en ré majeur (HobXVI.19)   Jeu 16 Oct - 9:10

Belle sonate effectivement. Le premier thème du premier mouvement combine à mon avis un élément rythmique et un élément mélodique dans la même ligne exposée à la main droite, ce qui paraît assez rare pour l'époque. On est étonné d'entendre l'andante s'enfoncer rapidement dans le registre grave, et j'aime vraiment beaucoup ce finale vigoureux et déluré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Sonate n° 30 en ré majeur (HobXVI.19)   Mar 26 Mar - 9:22

J'ai entendu cette magnifique sonate de Joseph Haydn interprétée magistralement par Ivo Pogorelich. On a cité plus haut les noms de Carl Philip Emmanuel Bach de Luigi Boccherini, j'aimerais ajouter celui de Domenico Scarlatti (1685-1757), musicien napolitain, contemporain de JS Bach, auteur de 555 sonates pour clavecin. Le premier mouvement de cette sonate en ré majeur n° 30 HobXVI.19 me fait penser à certaines sonates de Scarlatti..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sonate n° 30 en ré majeur (HobXVI.19)   Aujourd'hui à 3:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Sonate n° 30 en ré majeur (HobXVI.19)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [GdC] Seigneur anti dragon, démons majeur, Stegadon ..
» Médaille St-Jacques-le-Majeur (de Compostelle) XIXe.
» [Tolstoï, Léon] Le bonheur conjugal, La sonate à Kreutzer, Le diable
» Joyeux anniversaire Sonate!
» Eddings Leigh et David - Le démon majeur de Karanda - Chant 3 de la Mallorée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Sonates pour piano-
Sauter vers: