AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sonate n° 19 en mi mineur (HobXVI.47bis) Chef-d'oeuvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2553
Points : 2719
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Sonate n° 19 en mi mineur (HobXVI.47bis) Chef-d'oeuvre   Mer 5 Nov - 22:53

La sonate n° 19 en mi mineur (HobXVI.47bis) a comme source un manuscrit conservé à la Société des Amis de la Musique de Vienne et pourrait avoir été composée en 1765 (1).

Le premier mouvement est un Adagio à 6/8 au rythme de sicilienne dont on retrouvera le style, une dizaine d'années plus tard, dans l'Adagio en fa mineur de la sonate n° 38 en fa (HobXVI.23). Le thème comporte une interrogation piano à laquelle répond un menaçant unisson forte. Lorsque l'on atteint le relatif majeur avant les barres de reprises, le ton s'adoucit. Après les barres de reprises et un petit développement très pathétique, le discours musical est entièrement refondu et rendu encore plus intense par sa transposition en mi mineur. L'Adagio est enchainé à l'Allegro suivant, schéma (un adagio dans un ton mineur enchainé à un mouvement rapide dans un ton majeur) qui sera utilisé maintes fois dans les sonates de la mâturité: n° 34 en ré, n° 39 en ré, n° 45 en la, n° 46 en mi, n° 50 en ré, n° 51 en mi bémol.

L'Allegro en mi majeur a de vastes proportions et comporte 138 mesures. Pendant tout le mouvement, un rythme implacable se poursuit sans la moindre pause, dans un niveau sonore généralement forte, une seule idée se maintient pendant toute la durée du morceau, le second sujet, comme dans la petite sonate n° 6 en ut (HobXVI.10), étant issu du premier. Pourtant aucune sensation de monotonie dans ce morceau génial qui, pour moi, est l'équivalent au clavier du premier mouvement de la symphonie n° 88 en sol majeur.

Le tempo di menuet en mi majeur est en fait une structure sonate (3). Le thème unique est d'une suprême élégance et d'une expression calme et réfléchie très séduisantes. Après les barres de reprises un développement contrapuntique renforce la perception de gravité et de profondeur. La réexposition, au lieu d'être une répétition textuelle de l'exposition comme dans un menuet, est en fait une variation continue sur les motifs de l'exposition. Ce mouvement possède un charme indicible.

Avec la sonate en mi mineur se termine glorieusement la série des sonates de "jeunesse". Il faut maintenant évoquer la perte irrémédiable de sept sonates dont la seule trace se trouve dans l'Entwurt Katalog de Haydn. Ce dernier nous apprend que dans la liste figurait deux sonates dans un ton mineur. La découverte récente de la sonate n° 28 en ré (HobXVI.5a) nous fait toucher du doigt l'étendue de la perte, car ces sonates auraient fait le lien entre les sonates de jeunesse et les sonates n° 29 (1766) et 30 (1767) qui inaugurent la période "Sturm und Drang".

J'aimerais enfin rendre hommage à John McCabe (2), particulièrement inspiré dans les sonates de jeunesse da Haydn. Sa lecture des ornements et ses improvisations discrètes sont particulièrement remarquables.

(1) Marc Vignal, Joseph Haydn, Fayard, 1988.
(2) John McCabe, Haydn The piano Sonatas, Decca,
(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Structure_sonate


Dernière édition par Giuseppe1732 le Sam 8 Nov - 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
JPS1827



Messages : 213
Points : 81
Date d'inscription : 01/06/2008
Localisation : Bourg la Reine

MessageSujet: Re: Sonate n° 19 en mi mineur (HobXVI.47bis) Chef-d'oeuvre   Jeu 6 Nov - 22:14

Très belle sonate effectivement. Pour une fois je ne suis pas du tout convaincu par l'interprétation de Christine Schornsheim qui choisit là encore le clavecin. Du fait de la lenteur relative des tempi, la sonate peine sous ses doigts à se dégager du style baroque et prend un aspect un peu impossible à dater si on ne sait pas que c'est de Haydn. Le finale n'est plus élégant mais relativement lourd et un peu ennuyeux, dommage. L'impression globale est différente en déchiffrant la partition sur mon piano.
Bien sûr il peut s'agir de sa part d'une esthétique mûrement réfléchie, que seule ma connaissance insuffisante de cette époque m'interdit d'apprécier…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JPS1827



Messages : 213
Points : 81
Date d'inscription : 01/06/2008
Localisation : Bourg la Reine

MessageSujet: Re: Sonate n° 19 en mi mineur (HobXVI.47bis) Chef-d'oeuvre   Jeu 6 Nov - 22:20

Dans le coffret de Ch. Schornsheim cette sonate porte le numéro Hob XVI. 47 bis ; il y a une autre sonate numérotée 57 ou Hob XVI. 47.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2553
Points : 2719
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Sonate n° 19 en mi mineur (HobXVI.47bis) Chef-d'oeuvre   Jeu 6 Nov - 23:11

JPS1827 a écrit:
Dans le coffret de Ch. Schornsheim cette sonate porte le numéro Hob XVI. 47 bis ; il y a une autre sonate numérotée 57 ou Hob XVI. 47.
Exact. La sonate n° 57 en fa majeur (HobXVI.47) est un faux d'Artaria qui a repris deux mouvements de la sonate n° 19 en mi mineur en les transposant de mi en fa (l'adagio initial et l'allegro suivant) et les a précédé par un premier mouvement qui n'est certainement pas de J. Haydn.

Selon Christa Landon, musicologue et interprête, cette sonate n° 57 devrait être rayée de la liste des sonates de Haydn lors d'une prochaine édition critique des sonates de Haydn, opération qui s'impose en raison de la confusion extrême existant dans la numérotation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sonate n° 19 en mi mineur (HobXVI.47bis) Chef-d'oeuvre   Aujourd'hui à 17:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Sonate n° 19 en mi mineur (HobXVI.47bis) Chef-d'oeuvre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passeport pour mineur
» [Tolstoï, Léon] Le bonheur conjugal, La sonate à Kreutzer, Le diable
» Jules Mousseron, Poête Mineur
» Séjour avec un Mineur
» Joyeux anniversaire Sonate!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Sonates pour piano-
Sauter vers: