AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LE GARE GENEROSE de Paisiello

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2553
Points : 2719
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: LE GARE GENEROSE de Paisiello   Jeu 20 Nov - 11:58

En 1787, ce sont quatre-vingt dix huit représentations de quatorze opéras différents qui sont données à Eszterhazà (Directeur musical Giuseppe Haydn), dont cinq premières: Il Sordo e l'Avaro de Pasquale Anfossi (5 représentations), Il Disertore de Giuseppe Francesco Bianchi (6 représentations), La Quaquera spiritosa de Pietro Guglielmi (11 représentations), Alessandro nell'Indie de Bianchi (3 représentations) et Le Gare Generose de Giovanni Paisiello (5 représentations).

A ces "créations" s'ajoutent neuf reprises: I Due Baroni di Rocca Azzurra de Cimarosa, L'isola di Calipso di Luigi Bologna, Idalite di Giuseppe Sarti, Il Geloso in Cimento d'Anfossi, Armida di Giuseppe Haydn, I Viaggiatori Felici d'Anfossi, La Villanella Rapita di Bianchi, Giulio Sabino di Sarti et l'Italiana in Londra di Cimarosa (1).

On touche du doigt le travail écrasant que vaut à Haydn cette responsabilité de Directeur musical de l'opéra d'Eszterhazà.

Parmi les oeuvres crées en cette année 1787 par Haydn, il faut remarquer l'opéra bouffe Le Gare Generose (o Gli Schiavi per Amore) que Paisiello composa à Naples en 1786. Cet opéra eut un très grand succès à Vienne lorsqu'il fut représenté en 1786; quelques mois après il était monté à Eszterhaza où il fut donné de nombreuses fois!

Cet opéra inspira également Mozart: dans la quatuor pour trio à cordes et flûte KV 278, composé en fait en 1787 puisque le Rondieaoux (sic) final cite un air de l'opéra de Paisiello. Mozart qui, question facéties n'était pas à la traine de Haydn, donna à ce mouvement l'indication de tempo suivante:
Allegretto grazioso, ma non troppo presto, pero non troppo adagio ; cosi - cosi - conmolto garbo ed espressione.

Il est très dommage que cet opéra ne soit pas représenté de nos jours. Les responsables de festivals devrait d'avantage réfléchir à leur programmation au lieu de nous gratifier d'une nième représentation de Don Juan ou Carmen.


(1) Marc Vignal, Joseph Haydn, Fayard, 1788, pp286.
http://mugi.hfmt-hamburg.de/grundseite/mehrzu.php?id=polz1760&text=Quellen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2553
Points : 2719
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LE GARE GENEROSE de Paisiello   Mer 12 Juin - 10:12

Récemment une étude est parue intitulée:
Oriental tyranny in the extreme west: reflections on Amiti e ontario and Le gare generose
Pier Paolo Polzonetti

http://journals.cambridge.org/action/displayFulltext?type=1&pdftype=1&fid=1014136&jid=ECM&volumeId=4&issueId=01&aid=1014132&specialArticle=Y

Cette publication examine la vision qu'avait le 18ème siècle finissant sur l'esclavage en Amérique.
Dans le cas de Le gare generose (Les compétitions en générosité), musique de Giovanni Paisiello et livret de Giuseppe Palomba, l'action se passe à Boston et traite d'esclavage d'immigrants italiens par des riches propriétaires.

Quel producteur un peu fou aura donc la bonne idée de monter cet opéra?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
 
LE GARE GENEROSE de Paisiello
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» itineraire à pieds de la gare au disneyland hotel
» Nouvelle gare de Liège Guillemins
» Petit train et chef de gare...
» Gare lemax
» La nouvelle gare des guillemins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Haydn, Directeur musical de l'opéra d'Eszterhàza-
Sauter vers: