AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LA VERA COSTANZA HobXXVIII.8 L'autre Mariage Secret

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2646
Points : 2826
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: LA VERA COSTANZA HobXXVIII.8 L'autre Mariage Secret   Ven 6 Fév - 0:31

Composée en grande partie en 1778-9 par Joseph Haydn, La Vera Costanza fut créée au théatre d'Eszterhaza le 25 avril 1779. Alors que les opéras précédents et en particulier "Il Mondo della Luna"(1776) ne furent représentés qu'un très petit nombre de fois, La Vera Costanza est le premier opera qui connut à Eszterhaza un grand succès (21 représentations en 1785 et 1786) (1). L'oeuvre que nous entendons actuellement est une reconstitution effectuée par Haydn lui-même en 1785 car le manuscrit original brûla durant l'incendie du 18 novembre 1779. Le livret de Francesco Puttini servit également à Pasquale Anfossi pour son opéra "La Pescatrice fedele" représenté à Venise en 1776.

Synopsis. Lors d'une tempête, un bâteau échoue sur la côte. Les naufragés, la Baronne Irène, suzeraine de la région, sa suivante Lisetta, le Marquis Ernesto qui espère épouser Irène et le riche mais niais Villotto sont secourus par deux pêcheurs: Masino et sa soeur Rosina. Voyant Rosina, la Baronne reconnait la jeune fille avec qui son neveu, le Comte Errico, s'est enfui jadis. Pour éviter cette mésalliance, la baronne s'est mis en tête de marier Rosina à Villotto. Elle ignore que le Comte et Rosina se sont mariés secrètement et ont eu un enfant (ce que le Comte ignore aussi). Du fait de nombreuses manoeuvres et intrigues, le Comte vient à douter de la fidélité de Rosina et toute la compagnie se déchaine contre la pauvre jeune femme. Cette dernière, desespérée, est décidée à mourir mais s'inquiète du sort de son enfant. Finalement, le Comte trouve Rosina tenant son fils par la main, il comprend que l'enfant est de lui et pris de remords, demande pardon à Rosina. La Baronne tente une dernière ruse pour séparer les deux amoureux mais à la vue de la petite famille réunie, elle est émue et, convaincue de l'honnêteté et de la fidélité de Rosina, l'accepte comme épouse pour son neveu (1).

Ce livret, somme toute, assez conventionnel, présente l'intérêt de contenir une galerie de personnages intéressants. Rosina est un des plus émouvants personnages féminins du théatre de Haydn, sa dignité et son courage sont exemplaires; elle monopolise la scène car elle a à son actif deux récitatifs accompagnés, trois airs et trois duos avec le Comte. Le Comte est le type du "noble pas à son avantage" (1). A la fidélité de Rosina, il oppose une inconstance et une légèreté choquante. Influençable, il s'oriente tel une girouette au moindre vent. On prévoit qu'il fera un piètre époux. Les autres personnages (Villotto et Masino) sont loin d'être négligeables. En particulier la Baronne Irène et le Marquis Ernesto incarnent l'égoïsme et l'arrogance de l'aristocratie d'Ancien Régime.

Style. Composé deux ans seulement après Il Mondo della Luna, La Vera Costanza diffère profondément de cet opéra du fait des deux caractéristiques suivantes:
-la brièveté des airs; ces derniers dépassent rarement quatre minutes. Le rythme est accéléré et l'action file à toute vitesse.
-l'importance des ensembles. Ces derniers se concentrent dans les finales des actes I et II. Nous avons là le premier exemple chez Haydn de finale à la chaine. Chez Haydn, les épisodes sont séparés grâce à des changements de tonalité. Ces derniers ont été analysés par H.C. Robbins Landon (2) et leur influence sur les finales des opéras de Mozart mise en évidence.

Sommets. Les "hits" de cet opéra sont nombreux:
-l'air magnifique du Comte au premier acte: il envoie Villotto à la guerre, guerre en jupons car il s'agit de conquérir le coeur de Rosina. Cet air entièrement "durchcomponiert" comporte un intermède merveilleux quand le Comte (ténor) dialogue avec un hautbois solo. Puis le Comte évoque les dangers de cette guerre; le passage correspondant "Oime! Che smania orribile..." est d'une violence incroyable, sans équivalent dans toute la musique vocale de Haydn.

-l'air de Rosina "Dove fugge, ove m'ascondo..." en fa mineur nous renvoie à la période "Sturm und Drang" du compositeur, pas si lointaine en fait.

-l'air de Villotto au deuxième acte "Gia la morte in manto nero..."donne à ce personnage lâche et ridicule, une humanité inattendue. Quelle séduction mélodique, quelle noblesse dans cet air qui montre que Haydn a parfaitement assimilé le style napolitain, fait de sensualité et de vocalité.

-le quintette du 2ème acte "Va, pettegola insolente", un vaudeville, le premier à ma connaissance, dans un opéra de Haydn. Malgré les supplications éplorées de Rosina, chaque personnage y va de son couplet accusant méchamment la pauvre jeune femme, scène rappelant fortement "La Cecchina" de Nicolà Piccinni (1761) que Haydn dirigea à Eszterhaza..

-les deux admirables finales des actes I et II, contiennent l'un et l'autre huit sections bien différenciées. Dans ces finales Haydn imprime sa marque du fait de:
--l'importance de l'orchestre et l'esprit symphonique. Les vents jouent un rôle important et on remarque de savoureux dialogues entre flûtes, hautbois et bassons qui montrent que les symphonies Parisiennes (n°82 à 86) ne sont pas loin.
--la splendeur mélodique: finale de l'acte I, dans le septuor "Bel godere la campagna", les courbes s'entrelacent et une indicible harmonie se dégage de ce morceau enchanteur. Le duo entre Rosine et le Comte qui suit immédiatement reste dans ce climat de beauté vocale.
--la signification musicale du grandiose septuor canonique d'une puissance irrésistible qui clot l'acte II "Gia per l'aria a poco a poco". Construit à la manière d'un développement symphonique, il éblouit par son énergie et son dynamisme. A son propos, Marc Vignal cite Fidelio de Beethoven.

(1) Marc Vignal, Joseph Haydn, Fayard, 1988
(2) HC Robbins Landon, Mozart en son âge d'or, 1781-1791, Fayard, 1996.


Dernière édition par Piero1809 le Mer 1 Fév - 11:46, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2646
Points : 2826
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LA VERA COSTANZA HobXXVIII.8 L'autre Mariage Secret   Mer 11 Fév - 20:53

Deux versions sont disponibles pour La Vera Costanza, un des plus beaux opéras de Joseph Haydn:

La version dirigée par Franck van Koten à la tête du Catharijne Consort de l'intégrale Brilliant que je n'ai pas écoutée.

La version dirigée par Antal Dorati à la tête de l'Orchestre de Chambre de Lausanne. Je connais bien cette version que j'ai écoutée une quinzaine de fois. C'est une interprétation exceptionnelle: le rôle capital de Rosina est tenu pa Jessye Norman qui est sublime. Claës Ahnsjo (ténor) dans le rôle du Comte est aussi excellent. Domenico Trimarchi (baryton), toujours remarquable, donne à Masino une personalité très attachante. Wladimiro Ganzarolli nous charme avec sa voix de basse chaleureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2646
Points : 2826
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LA VERA COSTANZA HobXXVIII.8 L'autre Mariage Secret   Ven 20 Mai - 9:10

Les trois représentations de la Vera Costanza de Joseph Haydn (13, 15 et 17 mai) à l'Opera Théâtre de Saint Etienne sont passées pratiquement inaperçues. Pourtant cette initiative était remarquable et courageuse.
Voir ci-dessous le seul commentaire que j'ai trouvé:

http://www.anaclase.com/chroniques/la-vera-costanza-constance-véritable

Merci d'avance aux colistier(e)s qui auraient d'autres informations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Emmanuelle



Messages : 44
Points : 58
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: LA VERA COSTANZA HobXXVIII.8 L'autre Mariage Secret   Sam 21 Mai - 18:54

Piero1809 a écrit:
Les trois représentations de la Vera Costanza de Joseph Haydn (13, 15 et 17 mai) à l'Opera Théâtre de Saint Etienne sont passées pratiquement inaperçues. Pourtant cette initiative était remarquable et courageuse.
Voir ci-dessous le seul commentaire que j'ai trouvé:

http://www.anaclase.com/chroniques/la-vera-costanza-constance-véritable

Merci d'avance aux colistier(e)s qui auraient d'autres informations.

Il y a également un compte-rendu ici :
http://odb-opera.com/modules.php?name=Forums&file=viewtopic&p=162161#162161
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2646
Points : 2826
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LA VERA COSTANZA HobXXVIII.8 L'autre Mariage Secret   Sam 21 Mai - 20:47

Merci beaucoup Emmanuelle pour ce compte rendu précieux que j'ai lu avec le plus grand plaisir. L'opinion est globalement favorable.

Je ne suis évidemment pas d'accord avec les propos de l'auteur du texte sur les opéras de Haydn. Je me permets d'insister sur le fait que La Vera Costanza fut composé en 1779 soit bien avant les grands opéras Mozart-Da Ponte. La Vera Costanza regorgent d'innovations, notamment dans les ensembles qui terminent les deux premiers actes et particulièrement dans l'extraordinaire septuor qui conclut l'acte II (Vignal cite Fidelio!). Je ne connais pas d'équivalents dans les opéras italiens contemporains (opéras bouffes et drames joyeux). La musique caractérise avec précision les deux personnages principaux: le Comte est une véritable girouette, velléitaire et peu courageux...Rosina se comporte avec une dignité, un courage exemplaires.

Je crois que cet opéra doit être écouté plusieurs fois pour en goûter les nombreuses beautés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2646
Points : 2826
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LA VERA COSTANZA HobXXVIII.8 L'autre Mariage Secret   Sam 11 Juin - 8:27

Bonne nouvelle! L'Opéra Royal de Liège donnera en janvier et février 2012 plusieurs représentations de:

La Vera Costanza de Joseph Haydn

même production que celle de Saint Etienne avec à peu de choses près la même distribution.

http://www.operaliege.be/activites/operas/la-vera-costanza/distribution

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2646
Points : 2826
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LA VERA COSTANZA HobXXVIII.8 L'autre Mariage Secret   Mer 4 Jan - 12:21

La Vera Costanza de Joseph Haydn

sera donnée à l'opéra de Rouen les vendredi 6, dimanche 8 et mardi 10 avril 2012.

Il s'agit de la production de Saint Etienne dont on a déjà parlé mais avec quelques changements dans le casting.

http://www.planet-opera.com/production.php?repre=969&nom=La-Vraie-Constance-Opera-de-Rouen-Haute-Normandie

Spectacle hautement recommandable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2646
Points : 2826
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LA VERA COSTANZA HobXXVIII.8 L'autre Mariage Secret   Mar 31 Jan - 13:44

Mardi 31 janvier 20h La Vera Costanza en direct sur daily motion.

http://www.dailymotion.com/video/xo35uq_la-vera-costanza-haydn-liveweb_music
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Emmanuelle



Messages : 44
Points : 58
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: LA VERA COSTANZA HobXXVIII.8 L'autre Mariage Secret   Mar 31 Jan - 15:18

Piero1809 a écrit:
Mardi 31 janvier 20h La Vera Costanza en direct sur daily motion.

http://www.dailymotion.com/video/xo35uq_la-vera-costanza-haydn-liveweb_music

Formidable ! Quelle bonne nouvelle...
Merci pour cette information précieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2646
Points : 2826
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LA VERA COSTANZA HobXXVIII.8 L'autre Mariage Secret   Mer 1 Fév - 15:46

La vera Costanza de Giuseppe Haydn. Production de l'Opéra Royal de Wallonie, transmission en direct de l'opéra de Liège, le mardi 31 janvier à 20h.

Le seul défaut de cet opéra c'est sa coupe en trois actes. Les deux premiers sont très substantiels et le second se termine avec un finale grandiose. Le troisième acte n'est plus qu'un appendice de treize minutes dont la portée dramatique est très émoussée car tous les ressorts de l'intrigue ont été dénoués à la fin de l'acte II.

Heureusement la direction musicale de Jesus Lopez-Cobos, la mise en scène tout à fait inventive et une remarquable direction d'acteurs (Elio di Capitani) compensent largement cette faiblesse (relative) du livret de Francesco Puttini. Le décor qui évoque de vastes horizons marins nous introduit dans le monde de la pêche, activité capitale dans la péninsule à cette époque. Dans le livret et cette mise en scène les grands seigneurs (comte, marquis, baronne) sont rendus très antipathiques et les humbles (les pêcheurs) forcent l'admiration. A la fin l'union entre Rosine et le Comte est officiellement proclamée en opposition avec les conventions sociales de ce temps..

Ayant dans l'oreille la version Dorati avec une brochette de chanteurs exceptionnels, je n'ai absolument pas été déçu par les chanteurs de l'opéra royal de Wallonie, bien au contraire. Federica Carnevale campe une Rosine d'une grande dignité et noblesse malgré sa condition humble de pescatrice, Anizio Zorzi Giustiniani (Le comte) est un comte frivole, léger et superficiel comme l'exige son rôle. Il s'acquitte avec talent de ses deux grandes scènes dramatiques d'une grande beauté. La seconde scène, il faut le signaler, est une insertion faite par Haydn lui-même d'un opéra d'Anfossi: La pescatrice fedele (La pêcheuse fidèle), opéra qu'il serait opportun de monter un jour. La baronesse Irene (Andrea Puja) malgré son titre de noblesse en manqua totalement, elle a chanté remarquablement son air typiquement seria du premier acte et a magnifiquement joué son rôle de femme égoïste et souvent hystérique. Gian Luca Margheri a réalisé une composition remarquable du personnage de Villotto, ce dernier, traité comme un personnage de la comédie italienne (muni d'un faux nez), est plus complexe qu'il n'y paraît. D'abord franchement benêt dans sa caricature de nouveau riche, fiancé de Rosine désigné par la baronne, il s'amende dans la suite de la pièce et bénéficie d'un des plus beaux airs de la partition à l'acte II.

La vera Costanza sera redonné prochainement à l'opéra de Rouen avec la même distribution et mise en scène. Il le mérite car la musique est d'une variété, d'un charme et dans certaines parties, d'une puissance exceptionnels.

A noter un commentaire excellent:
http://www.classiquenews.com/ecouter/lire_article.aspx?article=5367&identifiant=2012131PHRS6PF4CWZANUY7ORHZDWM6D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2646
Points : 2826
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LA VERA COSTANZA HobXXVIII.8 L'autre Mariage Secret   Sam 14 Avr - 9:24

Ci-dessous un commentaire excellent de La Vera Costanza (Intéressante perception de l'oeuvre de Haydn en particulier), production donnée à l'opéra de Rouen Haute Normandie entre le 6 et le 12 avril 2012. Il s'agit de la version de l'opéra Royal de Wallonie avec toutefois quelques changements dans la distribution, notamment Patrick Kabongo dans le rôle du comte Errico.

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,print,0&cntnt01articleid=3626&cntnt01showtemplate=false&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA VERA COSTANZA HobXXVIII.8 L'autre Mariage Secret   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA VERA COSTANZA HobXXVIII.8 L'autre Mariage Secret
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Aventures de Tintin - Le Secret de la Licorne
» L'AUTRE MOITIE DE MOI-MEME de Anne-Laure Bondoux
» Adèle, l'autre fille de Victor Hugo - Henri Gourdin
» Le secret d'un mariage durable et réussi
» Rech tampons/autre sur théme mariage; possible échange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Opéras-
Sauter vers: