AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ACIDE (Festa teatrale) Hob.XXVIII:1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benoît

avatar

Messages : 200
Points : 143
Date d'inscription : 21/08/2007
Age : 53
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: ACIDE (Festa teatrale) Hob.XXVIII:1   Lun 13 Avr - 11:55

Acide (Festa teatrale) Hob.XXVIII:1

-Le « tout premier opéra » selon Haydn sur son HLV .

Forme secondaire de l’ opéra italien= la festa ou azione teatrale,composée pour les grandes occasions, en 1 acte,au livret reprenant souvent des sujets de la mythologie classique que l’ on rendait légérement « moralisateur » pour l’ occasion.

-Livret : dû à G. A. Migliavacca,élève de Métastase et d’ après Ovide, traite de la légende d’ Acis et Galatée,histoire mise en musique à maintes reprises au cours du XVIIIème siècle .
S’ inspire de la Galatea de Métastase,avec toutefois comme personnages actifs Glauce et Acide ;c’ est un mélange d’ amour, de jalousie et de meurtre et traite de l’ amour idéal entre 2 quasi divinités qui l’ emporte sur la mort,allusion au mariage princier.

-Personnages :-Acide :berger (ténor)
-Galatea : néréide(soprano)
-Glauce :confidente de Galatea (soprano),aide les deux amants à fuir devant le géant et contrarie ses noirs desseins.
-Polifemo :géant (basse-baryton) écrase son rival Acide sous un rocher
-Tetide : (alto) remplacé par Neptune (basse-baryton) dans la seconde version,ramène Acide à la vie, "deus ex machina " menant à un franc « happy end ».

-Création : le 11 janvier 1763, à l’ occasion du mariage du fils aîné du prince Nikolaus Esterhazy "le Magnifique ", le comte Anton avec la comtesse Maria Theresia Erdödy.La musique est en partie perdue .Subsistent l’ ouverture,4 airs,un récitatif accompagné et le quatuor final.Manquent 4 airs et la plupart des récitatifs qui étaient peut-être accompagnés. (cf.)

Une seconde version,entreprise en 1773,pour un reprise annoncée qui n’ eut finalement pas lieu, est également incomplète .Trois nouveaux numéros ont été conservés et complètent les fragments de 1763 :le fragment d’ une aria de Galatea,l’ accompagnato de Galatea et une nouvelle aria(« Tergi i vezzosi rai ») pour Neptune au lieu de Tetide(cf.).
Marc Vignal signale une représentation à Esterhaza le 25 septembre 1774.

-Influences : opéra Alcide al Bivio de Hasse (livret de Métastase) et la sérénade dramatique Tetide de Gluck (livret de Migliavacca), œuvres composées pour le premier mariage de Joseph II à Vienne en octobre 1760.

Dans la première version,Haydn, soumis en quelque sorte à la convention formelle d’ alors de l’ opéra seria, ne composa que des arias da capo,alors qu’ il y renonce dans la seconde version et compose alors des scènes accompagnati de plus en plus développées.Numéros vocaux extrèmement virtuoses.
Manfred Huss qui a enregistré l’ œuvre, conclut d’ après le livret complet qu’ une musique d’ entracte avait été placée après la mort d’ Acide et avant « l’ annonce du dénouement heureux » par Tetide (=Neptune dans la seconde version)et utilise pour cela l’ adagio et l’ allegro initial de la symphonie n° 12 contemporaine.

-Structure de l' oeuvre :

Ouvertüre: Sinfonia :Allegro molto -Andante grazioso -Finale: Presto *

Scena I =Glauce,Acide
Aria Acide :La beltà (Allegro moderato-Allegro- Allegro moderato)

Scena II =Glauce,Galatea
Aria (1763) Galatea
Aria(1773) Galatea: Troppo felice (Allegretto)(fragment)

Scena III =Glauce,Polifemo
Aria Glauce :Perché stupisci (Andantino-Allegro-Andantino)

Scena IV =Polifemo
Aria Polifemo :Se men gentile (Allegro molto)

Scena V =Acide,Galatea,Glauce
Recitativo accompagnato Acide :Misero! Che ascolto? (Adagio-Presto-Adagio)
Aria Acide

Scena VI-X = Acide,Glauce,Galatea,Polifemo
Scena VI = recitatif
Scena VII =Aria Galatea
Scena VIII =Aria Glauce
Scena IX = recitatif
Scena X = recitatif

Entracte « Sinfonie flebile » :adagio (2ème mouvement de la symphonie n° 12)

Scena XI = Galatea,Glauce
Recitativo accompagnato (1773) Galatea :Giusti Dei (Adagio-Presto-Adagio) **

Entracte « Sinfonia si cangia in allegro » :allegro (1er mouvement de la symphonie n° 12)

Scena XII = Nettuno/Tetide
Aria (1773) Nettuno :Tergi i vezzosi (allegro)
Aria Tetide :Tergi i vezzosi (Allegro moderato) ***

Quartetto Galatea,Acide,Glauce,Tetide :Ah vedrai (Allegretto)

vert=1763
bleu=1773
orange=entracte
barré=perdu

* l’ ouverture ressemble assez aux symphonies 1,10 ou 19.
** page d’ une tension dramatique qui « fait mentir la réputation de Haydn de piètre tragédien» ;à la fin,alors que Galatea croit qu’ elle va mourir,la musique semble annoncer la scène de la mort d’ Euridice dans l’ Orfeo de 1791.
***air entêtant ,où Haydn remplaça les deux hautbois par deux flûtes traitées de façon concertante,et par son extrême virtuosité ,n’ est pas sans rappeler l’ air du Génie également dans l’ Orfeo de 1791.

Amateurs de raretés haydniennes,précipitez-vous sur le disque de Manfred Huss (BIS) qui comble notre attente même si certaines voix sont de dimensions assez modestes.

Sources : Marc Vignal (Fayard) - Manfred Huss (disque BIS)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2686
Points : 2872
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: ACIDE (Festa teatrale) Hob.XXVIII:1   Mer 15 Avr - 9:50

Merci mille fois Benoit!

Enfin le voeu le plus cher de tous les amateurs d'opéras de Haydn se réalise enfin: un enregistrement d'ACIDE!!
Finalement cette reconstitution semble très substantielle et apporte de précieuses indications sur la "première manière" de Haydn compositeur d'opéras.

Merci aussi pour la clarté de votre exposé. Bravo pour la distinction en couleurs des parties datant de 1963, des parties composées en 1773, ainsi que les ajouts sous formes d'interludes de mouvements de symphonies contemporaines et en particulier de la ravissante n°12 en mi majeur.

On peut maintenant rêver à un enregistrement de Le Pescatrici (Les Pêcheuses).

Piero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2686
Points : 2872
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: ACIDE (Festa teatrale) Hob.XXVIII:1   Sam 6 Nov - 23:54

Qui sait? Peut-être quelques fragments complémentaires d'Acide de Joseph Haydn, qui permettraient de reconstituer l'opéra entier, dorment dans une obscure bibliothèque.

Marc Vignal est plutôt pessimiste et pense qu'on ne découvrira plus rien mais on peut toujours rêver!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2686
Points : 2872
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: ACIDE (Festa teatrale) Hob.XXVIII:1   Mer 30 Nov - 23:20

J'ai enfin pu acheter Acide, premier opéra de Joseph Haydn, et le télécharger dans mon iPod. Depuis quelques jours il agrémente mes soirées. C'est Haydn lui-même qui dans son HLV écrit que Acide est son premier opéra. Dans ces conditions, quelle est la place d'une oeuvre comme La Marchesa Nespola Hob.XXX.1 composée pendant la même période et dont il semble qu'une bonne moitié (sept airs dont deux incomplets) nous soit parvenue (1)? J'entends parler de comédie musicale mais quelle est la différence entre une comédie musicale et un opéra?

En tous cas Acide est une oeuvre remarquable et le très intéressant résumé de Benoît m'a beaucoup aidé pour profiter au mieux de son écoute. Je me contenterai de faire quelques remarques:
-il y a de grandes différences stylistiques entre les morceaux composés en 1763 et ceux composés en 1773 à l'occasion de la reprise de l'oeuvre. Il est vrai que dix ans séparent les deux versions.
-les grands airs avec da capo de la version initiale ne paraissent pas longs du tout bien qu'il comportent les cinq sections traditionnelles de cette coupe que Haydn manie avec beaucoup d'aisance.
-évidemment comme Benoît l'a fait remarquer, un sommet de l'oeuvre est indiscutablement le récitatif accompagné de Galatea "Giusti Dei, Misericordia". On est en plein Sturm und Drang ce qui n'est pas étonnant en 1773, alors que Haydn vient de composer les quatuors opus 20 et la merveilleuse trilogie des symphonies 45, 46 et 47.
-j'aime beaucoup aussi l'aria de Galatea "Troppo felice" datant aussi de 1773, d'un grand charme mélodique et dont on regrette de ne posséder qu'un fragment.
-l'air de Tetide Tergi i vezzosi rai est aussi magnifique. Dans la vaste introduction instrumentale on pourrait se croire dans l'atmosphère artistique des symphonies 6-8 Matin Midi Soir!
-il semble donc que Haydn se soit inspiré de l'Alcide al Bivio de Hasse et de la Tetide de Gluck, je voudrais faire une observation et on m'accusera peut-être d'enfoncer des portes ouvertes! Si Tetide est sans doute la déesse agissant également dans Acide. Par contre Alcide (Hercule) n'a rien à voir avec Acide (Acis) (2).

Tout amateur de Haydn devrait entendre cette oeuvre, elle me semble très importante dans la connaissance de l'évolution du compositeur.

(1) Marc Vignal, J. Haydn, Fayard, 1988.
(2) Alcide al Bivio = Hercule à la croisée des chemins
(3) Aria da capo, voir: http://haydn.aforumfree.com/t537-aria-da-capo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ACIDE (Festa teatrale) Hob.XXVIII:1   

Revenir en haut Aller en bas
 
ACIDE (Festa teatrale) Hob.XXVIII:1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [saga mp3] Reflets d'Acide
» ACIDE SULFURIQUE d'Amélie Nothomb
» Acide Sulfurique, huile de coude et brosse à dent
» Acide sulfurique - Amélie Nothomb
» Interview de Kishimoto - Jump Festa 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Opéras-
Sauter vers: