AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Symphonie n° 28 en la majeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Symphonie n° 28 en la majeur   Dim 24 Mai - 16:40

La Symphonie n° 28 en la majeur date probablement de l'année 1765. C'est une des plus spectaculaire parmi les symphonies de de Joseph Haydn antérieures à la crise "Sturm und Drang" qui débute avec la symphonie n° 34 en ré mineur (1767). De taille relativement modeste, elle affiche un contenu particulièrement riche et original.

Le premier mouvement Allegro di molto est un torrent musical d'une énergie formidable et d'une rudesse étonnante. Il est remarquable aussi par les ambiguités rythmiques causées par des mélanges de mesure à ¾ et 6/8. Il s'agit pourtant d'une structure sonate classique monothématique mais ici les mots d'exposition, développement, réexposition ne veulent pas dire grand chose tant le mouvement qui anime ce morceau semble tout emporter sur son passage. Les cors omniprésents se signalent par leur agressivité et leurs sonorités perçantes. A mon humble avis, on peut retrouver l'esprit de cet extraordinaire mouvement dans la fameuse scène 8 de l'acte II (terzetto Fidalma, Elisetta, Geronimo "Cosa farete? Via, su, parlate") d'Il Matrimonio Segreto de Domenico Cimarosa (1792).

Selon Marc Vignal (1), le mouvement lent Poco Adagio, proviendrait d'une musique de scène. Haydn reprendra le thème de ce morceau dans un des ballets qui émaillent les deux premiers actes de son opéra Il Mondo della Luna (1776). Ce morceau délicat, écrit pour les cordes seules, constamment pianissimo et avec sourdines, offre un saisissant contraste avec le sauvage mouvement précédent.

Le Menuetto, Allegro molto, est original par une technique de bariolage (2) appliquée aux premiers violons qui consiste à faire alterner très rapidement la corde mi à vide avec un mi de la corde la voisine. Les différences de sonorités produites donnent un son spécial, rustique, presque "vulgaire". Ce procédé sera appliqué par Haydn avec encore plus d'insistance dans le finale du quatuor à cordes opus 50 en ré majeur n° 6 (1787). L'élégance n'est pas non plus de mise dans le trio en la mineur où un crin-crin de village joue une mélodie aux accents balkaniques marqués. Ce ton "agressivement populaire" triomphera dans le menuetto de la symphonie n° 29 en mi majeur et Marc Vignal citera même Gustav Mahler à propos du trio de cette symphonie (1).

Avec le finale Presto assai 6/8 on retrouve l'énergie du début de la symphonie. Cette structure sonate monothématique est cependant beaucoup moins féroce que le premier mouvement. Munie d'un magnifique développement, elle termine en beauté cette symphonie qui devait être beaucoup plus connue..

(1) Marc Vignal, Joseph Haydn, Fayard, 1988.
(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeu_du_violon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Symphonie n° 28 en la majeur   Mer 10 Sep - 9:38

Remarquable exécution sur instruments anciens (Academy of Ancient Music in Eszterhazy castle, Fertod) de cette symphonie n° 28 en la majeur, une des plus géniales des année 1760. Le premier mouvement est vraiment diabolique et les cors naturels sont impressionnants.

https://www.youtube.com/watch?v=PyzkKupe3GA&feature=youtu.be

Je n'ai pas trouvé d'enregistrement CD malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
 
Symphonie n° 28 en la majeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [GdC] Seigneur anti dragon, démons majeur, Stegadon ..
» Médaille St-Jacques-le-Majeur (de Compostelle) XIXe.
» castlevania symphonie of the night
» Eddings Leigh et David - Le démon majeur de Karanda - Chant 3 de la Mallorée
» La Symphonie des Siècles - Elizabeth Haydon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Les Symphonies-
Sauter vers: