AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Franz Xaver RICHTER 1709-1789

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Franz Xaver RICHTER 1709-1789   Dim 31 Mai - 10:06

Extrait du programme du concert donné par l'orchestre Antichi Strumenti le 17 mai 2005 à l'abbaye d'Ebersmunster (Bas-Rhin) ainsi que de Wikipedia.

Né en Moravie, Franz Xavier Richter étudie auprès de Fux à Vienne puis rejoint de 1740 à 1747 les célèbres musiciens de la cour de Mannheim auprès du Prince électeur Charles Théodore en tant que chanteur et compositeur. Sa production comprend plus de 80 symphonies et une grande quantité de musique sacrée, dont une quarantaine de messes. Il écrivit un traité d'harmonie et de composition. En 1769, il devint maître de chapelle de la cathédrale Notre Dame de Strasbourg et eut comme élève Ignaz Pleyel, point qui le rapproche de Joseph Haydn. Parmi ses élèves, il ne faut pas oublier Joseph Martin Kraus (1756-1792), remarquable musicien qui naquit la même année que Mozart et lui survécut quelques mois de plus..

La musique de Richter m'a semblé essentiellement baroque avec toutefois quelques tendances vers le style galant.


Dernière édition par Piero1809 le Mer 9 Mar - 13:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Franz Xaver RICHTER 1709-1789   Sam 13 Juin - 13:31

En effet, la musique de FX Richter est sans doute plus proche des baroques tardifs (genre CPE Bach) que des Classiques. J'ai plusieurs CD de lui (symphonies, concertos pour flûte et pour clavecin), et il m'a toujours paru davantage tourné vers le passé que vers l'avenir, alors que Johann Stamitz, le fondateur de l'Ecole de Mannheim, ne me fait pas cette impression.

Son concerto pour clavecin en mi mineur semble calqué sur CPE Bach. Par contre, ses quatuors à cordes opus 5 semblent plus "classiques".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Franz Xaver RICHTER 1709-1789   Lun 17 Aoû - 9:32

On peu écouter une pièce: Fuga e Grave en sol mineur pour cordes et continuo attribuée à Franz Xaver Richter ou à Adolf Hasse, interprétée par l'ensemble Musica Antiqua Köln sous la direction de Reinhard Goebel, dans le très remarquable Blog Passée des Arts:

http://www.passee-des-arts.com/article-34927412.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Franz Xaver RICHTER 1709-1789   Mar 18 Aoû - 10:44

Une Fugue et Grave que jusqu'à présent je ne connaissais que sous le seul nom de Hasse...

Merci pour le lien, Piero, qui m'a permis de la réécouter (je ne l'ai pas en CD)

Oeuvre curieuse, constituée de deux fois la même fugue séparée par un intermède (le "grave"). Avez vous des renseignements sur ce morceau (date et circonstance de composition), et aussi pourquoi on l'attribue également à Richter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Franz Xaver RICHTER 1709-1789   Mar 18 Aoû - 19:57

Je n'ai pas d'informations autres que celles contenues dans le lien Passée des Arts. L'auteur de l'article semble prendre partie pour attribuer l'oeuvre à Franz Xaver Richter.
Mes connaissances sur Richter et sur Hasse ne me permettent pas de donner un avis.
La fugue en fa mineur de Wilhelm Friedmann Bach, faisant partie de l'ensemble du KV 404 composé de fugues de J.S. Bach et fils précédées de préludes attribués à Mozart, débute par un sujet très voisin du sujet de la présente fugue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Franz Xaver RICHTER 1709-1789   Sam 22 Aoû - 8:38

Joachim a écrit:
En effet, la musique de FX Richter est sans doute plus proche des baroques tardifs (genre CPE Bach) que des Classiques. J'ai plusieurs CD de lui (symphonies, concertos pour flûte et pour clavecin), et il m'a toujours paru davantage tourné vers le passé que vers l'avenir, alors que Johann Stamitz, le fondateur de l'Ecole de Mannheim, ne me fait pas cette impression.

Son concerto pour clavecin en mi mineur semble calqué sur CPE Bach. Par contre, ses quatuors à cordes opus 5 semblent plus "classiques".
Au cours de la retransmission du concert du 19 août du Festival de la Chaise Dieu, j'ai entendu deux oeuvres de Franz Xaver Richter:
Te Deum composé en 1781 pour célébrer le rattachement de Strasbourg à la France
Quatuor à cordes opus 5 en la majeur.

Le Te Deum, est assez différent du Kemptener Te Deum composé auparavant, il m'a semblé influencé par la musique française et par Gluck;

Le quatuor à cordes m'a beaucoup intéressé et j'aurais été heureux de connaître sa date de composition car il m'a semblé nettement moins baroque que les oeuvres que je connais de Richter. En trois mouvements avec un tempo di minuetto final, il aurait été intéressant de le situer par rapport à d'autres quatuors (Fürnberg quatuors de Haydn par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Franz Xaver RICHTER 1709-1789   Sam 22 Aoû - 13:44

Piero1809 a écrit:


Le quatuor à cordes m'a beaucoup intéressé et j'aurais été heureux de connaître sa date de composition car il m'a semblé nettement moins baroque que les oeuvres que je connais de Richter. En trois mouvements avec un tempo di minuetto final, il aurait été intéressant de le situer par rapport à d'autres quatuors (Fürnberg quatuors de Haydn par exemple).

D'après le "Cobbett", le dictionnaire encyclopédique de la musique de chambre, les 6 quatuors à cordes opus 5 ont été composés vers 1757.

Ils seraient donc contemporains des premiers Fürnberg dont les dates seraient comprises entre 1757 et 1760.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Franz Xaver RICHTER 1709-1789   Sam 22 Aoû - 13:53

Merci beaucoup pour ces précisions concernant les très intéressants quatuors de Franz Xaver Richter.

Contemporains donc l'opus 5 de Richter et les quatuors Fürnberg de Haydn et pourtant, à mon humble avis, un monde les sépare. Décidément Haydn n'en finit pas d'être original avec son esprit et son humour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Quatuor en la majeur opus 5 n° 3   Mer 9 Mar - 11:11

Comme on l'a déjà dit dans ce sujet (post de Joachim), les quatuors opus 5 de Franz Xaver Richter datent de 1757. Ils sont donc contemporains des quatuors Fürnberg opus 1 de Joseph Haydn et la juxtaposition de ces oeuvres est évidemment passionnante mais ce n'est pas l'objet du présent commentaire. Je voudrais parler ici en particulier du quatuor en la majeur opus 5 n° 3 (1).

L'allegretto 4/4 débute par un thème chaleureux syncopé. Dès la cinquième mesure le thème est repris à la dominante, trait archaïque me semble-t-il. Ce thème est suivi d'un motif en triolets donnant lieu à une marche harmonique du prmier violon. Le second thème est exposé piano à la dominante mineure, trait également archaïque que l'on retrouve dans les toutes premières symphonies de Joseph Haydn antérieures à 1760, (n° 1 et 37 en particulier). Malgré une légère prédominance du premier violon, les trois autres instruments ont des parties souvent importantes, c'est le cas en particulier du violoncelle qui, de temps à autre, joue au dessus des trois autres instruments, l'alto assurant alors la basse, donnant à tels passages une sonorité très séduisante. Peu avant les barres de reprises, un unisson des quatre instruments est suivi d'une brusque modulation de mi majeur à ut majeur d'un effet saisissant. Le long développement est construit à partir du premier groupe de thèmes de l'exposition, et en particulier sur le motif en triolets qui suivait le premier thème. Presqu'entièrement dans le mode mineur, le développement donne à cet allegretto une couleur plus sombre. La réexposition est profondément différente de l'exposition du moins jusqu'au retour du second thème.

L'andante 2/4 en ré majeur est une belle cantilène du premier violon auxquel s'adjoignent de temps à autres, l'alto et le violoncelle. Il s'agit d'une structure sonate possédant un développement substantiel et très expressif, basé en partie sur le thème initial du mouvement.

Le menuetto ¾ en la majeur expose une paisible mélodie, il est suivi d'un étonnant trio. Ce dernier débute dans la tonalité de fa # mineur mais passe rapidement en la majeur, tonalité qui subsiste jusqu'aux barres de reprises. Après les barres, la mélodie reprend en la majeur et au terme d'un mouvement puissant module en fa # mineur, tonalité qui s'installe jusqu'à la fin. Il y a là un usage audacieux et novateur de la modulation à des fins dramatiques qui rappelle la manière de Carl Phillip Emmanuel Bach..

En dépit de sa date de composition postérieure de sept ans seulement à la mort de J.S. Bach, cette oeuvre m'apparaît très peu baroque et au contraire remarquablement "moderne". C'est un véritable quatuor à cordes (et non un divertimento) dans lequel un travail d'élaboration thématique est perceptible dans deux mouvements sur les trois et ou les quatre instrumentistes dialoguent d'égal à égal.

(1) Partition consultable:
http://erato.uvt.nl/files/imglnks/usimg/a/a4/IMSLP70499-PMLP141614-4835.RichterFX-Op005n3.sc.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Franz Xaver RICHTER 1709-1789   Jeu 17 Mar - 20:08

Les quatuors à cordes opus 5 n° 1 en ut majeur, n° 2 en si bémol majeur et n° 3 en la majeur de Franz Xaver Richter ont été enregistrés par le quatuor Rincontro.

Le titre (rincontro) du finale du quatuor en ut est à l'origine du nom de ce quatuor. Le quatuor Rincontro a un son extrêmement séduisant et exécute ces oeuvres très surprenantes de Richter avec sensibilité et élégance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Franz Xaver RICHTER 1709-1789   Ven 21 Fév - 23:03

Voilà le CD du quatuor Rincontro enregistré par le label alpha.
Le second violon de ce quatuor est Amandine Beyer, une violoniste spécialisée dans la musique baroque mais les trois autres instrumentistes sont remarquables.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Franz Xaver RICHTER 1709-1789   Dim 16 Mar - 23:27

Extrait d'une lettre de Wolfgang Mozart passant par Strasbourg, datant du 2 novembre 1778:
Strasbourg ne peut presque pas se passer de moi! Vous ne pouvez savoir combien on m'honore et on m'aime ici. Les gens disent que tout est si noble en moi…Dès qu'ils ont entendu mon nom, les deux Silbermann et Hepp organiste au Temple Neuf sont venus me voir, ainsi que le maître de chapelle Franz A. Richter - il est très modéré maintenant: au lieu de 40 bouteilles de vin par jour, il n'en avale plus que 20 environ. J'ai joué ici en public sur les deux meilleurs orgues de Silbermann au Temple Neuf et à Saint Thomas. (1)

Comme souvent, Mozart a la dent dure mais il ne faut pas oublier que ses lettres adressées à son père ou sa soeur ne furent pas écrites pour être lues en public!
Si Saint Thomas est resté une des plus belles églises gothiques de Strasbourg, par contre le magnifique Temple Neuf a été complètement détruit au cours du bombardement de 1870, perte irrémédiable car il contenait une admirable bibliothèque médiévale et notamment le célèbre Hortus Deliciarum..

(1) Cité par Geneviève Honegger Un itinéraire Spirituel dans Mozart et l'Alsace dans Saisons d'Alsace, n° 113, 1991, p. 25.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Franz Xaver RICHTER 1709-1789   Aujourd'hui à 8:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Franz Xaver RICHTER 1709-1789
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Franz Xaver Messerschmidt
» Franz Xaver Winterhalter (Peinture)
» autoportrait en colère !
» c'est le printemps
» Ma première, une Butz-Choquin Mercure 1789.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Compositeurs et Musiciens-
Sauter vers: