AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Anecdotes Londoniennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Anecdotes Londoniennes   Lun 8 Juin - 10:48

Dies, biographe de Joseph Haydn relate quelques anecdotes datant du deuxième séjour à Londres (été 1794).

Venanzio Rauzzini (un célèbre castrat) ....avait fait ériger dans son jardin un monument à la mémoire de son meilleur ami....Une inscription déplorait la perte de cet ami si fidèle...."Il n'était pas Homme, c'était un chien."
Haydn recopia secrètement l'inscription, et composa sur ces mots un canon à quatre voix Turk was a faithful dog (HobXVIIb.45). Le canon plut tant à Rauzzini qu'il le fit graver su le monument.



Haydn, accompagné de plusieurs amis, alla voir les animaux sauvages dans la Tour de Londres. Par négligence le gardien avait laissée ouverte la porte de la cage aux tigres. Madame Donelli (une chanteuse ou bien l'épouse d'un chanteur?) eut la chance de s'en apercevoir à temps. Quant au gardien, il n'accourut qu'au moment où le tigre était déjà à la porte.

Anecdotes tirées de:
Marc Vignal, Joseph Haydn, Fayard, 1988, pp.462 et 464.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
pianiste.2008



Messages : 98
Points : 52
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Une longue carrière   Ven 19 Fév - 14:32

Le jour où Joseph Haydn fut présenté au roi d'Angleterre, Georges II!, celui-ci lui ayant dit, en manière de compliment : « Docteur Haydn, vous avez beaucoup composé », il répondit avec une modestie qui, chez lui, était sincère : « Oui, Sire, un peu plus qu'il n'eût été sage. »

Vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mozartien haydnien



Messages : 34
Points : 48
Date d'inscription : 08/06/2009
Age : 32
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Anecdotes Londoniennes   Sam 20 Fév - 12:58

Bonjour!

Où peut-on trouver des canons de Haydn en CD? Ils ne sont pas dans le 1er volume de l'intégrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Anecdotes Londoniennes   Sam 20 Fév - 14:02

mozartien haydnien a écrit:
Bonjour!

Où peut-on trouver des canons de Haydn en CD? Ils ne sont pas dans le 1er volume de l'intégrale.
Bonjour,
je réponds à votre message dans la rubrique oeuvres vocales où une section consacrée aux canons est prévue.
à bientôt
Piero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Emmanuelle



Messages : 44
Points : 58
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: Anecdotes Londoniennes   Dim 3 Avr - 18:33

Piero1809 a écrit:
Dies, biographe de Joseph Haydn relate quelques anecdotes datant du deuxième séjour à Londres (été 1794).

Venanzio Rauzzini (un célèbre castrat) ....avait fait ériger dans son jardin un monument à la mémoire de son meilleur ami....Une inscription déplorait la perte de cet ami si fidèle...."Il n'était pas Homme, c'était un chien."
Haydn recopia secrètement l'inscription, et composa sur ces mots un canon à quatre voix Turk was a faithful dog (HobXVIIb.45). Le canon plut tant à Rauzzini qu'il le fit graver su le monument.



Haydn, accompagné de plusieurs amis, alla voir les animaux sauvages dans la Tour de Londres. Par négligence le gardien avait laissée ouverte la porte de la cage aux tigres. Madame Donelli (une chanteuse ou bien l'épouse d'un chanteur?) eut la chance de s'en apercevoir à temps. Quant au gardien, il n'accourut qu'au moment où le tigre était déjà à la porte.

Anecdotes tirées de:
Marc Vignal, Joseph Haydn, Fayard, 1988, pp.462 et 464.

Existe-t-il un enregistrement de ce canon ?
Voici en tout cas un portrait du chien avec son maître : http://www.holburne.org/muse/search/item.cfm?MuseumNumber=A169

Il existe un charmant CD appellé Haydn and his English Friends, chez Hyperion, qui présente des songs et Hymns qu'on entend rarement :
http://www.hyperion-records.co.uk/al.asp?al=CDA67150
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Benoît



Messages : 189
Points : 132
Date d'inscription : 21/08/2007
Age : 52
Localisation : Sées--Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Anecdotes Londoniennes   Jeu 7 Avr - 1:23

Pour l' enregistrement des canons :

http://www.abeillemusique.com/CD/Classique/HCD12890/5991811289027/Hungaroton-Classics/Joseph-Haydn/les-canons-profanes-Hob-XXVIIb--1-46/cleart-26646.html

Pour les oeuvres rares,je vous renvoie au post :

http://haydn.aforumfree.com/t371-les-canons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmanuelle



Messages : 44
Points : 58
Date d'inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: Anecdotes Londoniennes   Sam 16 Avr - 12:04

Benoît a écrit:
Pour l' enregistrement des canons :

http://www.abeillemusique.com/CD/Classique/HCD12890/5991811289027/Hungaroton-Classics/Joseph-Haydn/les-canons-profanes-Hob-XXVIIb--1-46/cleart-26646.html

Pour les oeuvres rares,je vous renvoie au post :

http://haydn.aforumfree.com/t371-les-canons

Merci pour ces précisions. Je vais essayer de me procurer le CD Hungaroton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Anecdotes Londoniennes   Mer 5 Aoû - 12:43

Une anecdote citée dans ses mémoires par William Gardiner, où l'on retrouve l'humour de Haydn. Il n'est pas précisé s'il s'agit du premier ou du second voyage à Londres :

Un matin, un petit monsieur élégamment habillé entra dans le magasin de Howell et demanda à voir des oeuvres pour piano. Howell lui présenta quelques sonates de Haydn tout nouvellement parues, et l'inconnu, les ayant feuilletées, déclara : "non, cela ne fait pas mon affaire". Sur quoi Howell lui demanda : "Avez vous remarqué, monsieur, que ces sonates sont de Haydn ? - oh oui, mais je voudrais voir quelque chose de mieux - De mieux ! s'écria Howell avec indignation, je ne me soucie pas de servir quelqu'un de votre goût " et il lui tourna le dos. Le client déclina alors son identité, Howell le serra dans ses bras, et le compositeur se montra tellement flatté de cet incident qu'une longue et étroite amitié se noua entre les deux hommes.

Anecdote reprise de la biographie de Karl Geiringer, page 115. Je ne l'ai pas retrouvée dans la biographie de Marc Vignal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Anecdotes Londoniennes   Sam 8 Aoû - 8:44

Merci Joachim.
Je connaissais aussi cette histoire plutôt cocasse qui m'a souvent interloqué car je n'en comprends pas bien le sens!.
Qu'en penserait un psy?

Il était le plus grand musicien de la terre et il le savait très bien, alors pourquoi tenter le diable et risquer une blessure de son amour-propre?

En fait c'est de l'humour à la Haydn. Joseph Haydn était un drôle de plaisantin! Il ne faut probablement pas chercher plus loin!

_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anecdotes Londoniennes   Aujourd'hui à 8:42

Revenir en haut Aller en bas
 
Anecdotes Londoniennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le topic des anecdotes à la con
» Anecdotes
» Citations et anecdotes des hommes illustres
» Anecdotes timbrées
» [Recherche] sources, infos et anecdotes sur les doublages Disney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Haydn (1732-1809)-
Sauter vers: