AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Symphonie n° 43 en mi bémol majeur "Mercure"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2553
Points : 2719
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Symphonie n° 43 en mi bémol majeur "Mercure"   Dim 21 Juin - 14:45

La symphonie n° 43 en mi bémol majeur (Mercure) date de 1771 et est donc contemporaine de la fameuse symphonie n° 44 en mi mineur (Funèbre). Du fait de son orchestration ne comportant ni trompettes ni timbales, de par sa sonorité relativement intimiste, elle a des points communs avec la symphonie n° 35 en si bémol. La signification du surnom Mercure qui ne fut pas donné du vivant de Joseph Haydn demeure mystérieuse.

Le premier mouvement Allegro est remarquable par son côté très structuré. Le thème initial très étendu domine tout le mouvement. Il laisse peu de place à d'autres thèmes et revient même au milieu de l'exposition, ce retour est suivi par un motif particulièrement chantant donnant lieu à des imitations entre violons et basses d'un effet superbe.. Le développement débute avec le premier thème et se continue avec le motif si chaleureux qui suivait le second exposé du thème principal donnant lieu à un beau travail contrapuntique. La transition amenant la réexposition est géniale: le premier thème reparait mais pas dans la bonne tonalité, cette tentative avortée aboutit à un point d'orgue qui donne le temps à la réflexion; après un autre essai infructueux, le thème principal s'impose comme il se doit en mi bémol majeur. La réexposition est profondément modifiée dans son organisation et son expression si bien que ce mouvement donne une impression de développement perpétuel.

Les sourdines donnent à l'Adagio en la bémol majeur, tonalité très rare dans les symphonies, une sonorité douce mais chaleureuse. Le thème assez long est suivi par un très beau canon entre violons et basses puis un motif au rythme très caractéristique va être répété maintes fois au cours de la première partie. Le développement commence avec le thème initial qui passe par d'émouvantes modulations puis le motif rythmique obsédant donne lieu à une belle extension aux cordes seules. La réexposition reproduit le discours de la première partie en l'abrégeant quelque peu et aboutit à une conclusion paisible et sereine.

Le Menuetto qui suit est un de mes préférés parmi ceux composés par Haydn à ce jour. La mélodie sur lequel il est basé est particulièrement inspirée, dynamique et entrainante. Suit un admirable trio dont l'ambiguité tonale de toute la première partie est vraiment fascinante. Adam Fischer le fait jouer par un quatuor de solistes, générant ainsi un beau contraste avec le menuetto..

Contrairement aux finales exubérants, voire déchainés de beaucoup de symphonies précédentes, le dernier mouvement Allegro se distingue par un tempo relativement modéré. L'exposition se termine par un étonnant motif, un ostinato scandé par les accords à contre temps des vents au complet. Après un développement énergique basé sur le premier thème, la rentrée est notablement écourtée. Une magnifique coda basée sur le thème principal à laquelle des points d'orgue donnent une note rêveuse met un point final à la symphonie.

Un sentiment d'unité très satisfaisant se dégage de l'oeuvre entière qui n'est pas un assemblage de quatre morceaux disparates mais un ensemble organique constitué de quatre membres ayant chacun leur fonction spécifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
 
Symphonie n° 43 en mi bémol majeur "Mercure"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [GdC] Seigneur anti dragon, démons majeur, Stegadon ..
» Médaille St-Jacques-le-Majeur (de Compostelle) XIXe.
» castlevania symphonie of the night
» Eddings Leigh et David - Le démon majeur de Karanda - Chant 3 de la Mallorée
» La Symphonie des Siècles - Elizabeth Haydon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Les Symphonies-
Sauter vers: