AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Concertos pour vielle organisée HobVIIh, version pour vents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre

avatar

Messages : 77
Points : 54
Date d'inscription : 10/06/2008
Age : 57
Localisation : Suisse romande

MessageSujet: Concertos pour vielle organisée HobVIIh, version pour vents   Dim 20 Sep - 13:30

En 1786-1787 Joseph Haydn reçoit, du roi de Naples Ferdinand IV, la commande de concertos pour lyre ou vielle organisée (une sorte de petit orgue portatif). Dans ce forum, j'ai évoqué un disque de Christophe Coin dans lequel se retrouvent certaines de ces pages.

http://haydn.aforumfree.com/concertos-f9/joseph-haydn-delirium-t81.htm

L'ensemble - Hob VIIh:1 à Hob VIIh:5 - devait selon toute vraisemblance compter six concertos, mais un à disparu. Dans un CD paru chez [i]Naxos]/i] en 2008, des musiciens allemands s'efforcent de faire revivre cette musique. Mais contrairement à l'interprète français, leur approche n'est pas musicologique. Leur orchestre est «moderne» est l'instrument solo est remplacé par des vents conçus dans des standards du XXe siècle.

Les concertistes s'attachent plutôt à faire revivre l' «esprit» de Haydn, et il semble bien qu'ils y soient parvenus. Tout le pétillant, la grâce, mais aussi la nostalgie et parfois l'indispensable humour sont présents. La musique est belle, l'imagination manifeste, et la forme sonore assez réduite du tout renvoie bien à quelque fête princière dans un beau et grand salon appartenant à un château baroque.

Cet enregistrement, qui s'écoute avec plaisir, renvoie à la question de l'authenticité. Haydn n'a jamais entendu sa musique jouée comme ça, mais cela correspond certainement à ce qu'il attendrait de ses interprètes aujourd'hui. Musique artificielle, musique témoin ? A chacun de s'exprimer !



Orchestre de Chambre de Cologne,

Solistes: Fromanger, Benoit; Hommel, Christian; Nelken, Ingo; Rothert, Daniel; Spatling, Philip

Direction: Helmut Muller-Bruhl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2717
Points : 2903
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Concertos pour vielle organisée HobVIIh, version pour vents   Lun 21 Sep - 11:03

Merci beaucoup Pierre de nous donner l'occasion de réécouter ces cinq magnifiques concertos pour deux lire organizzate de Joseph Haydn (HobVIIh.1-5).

L'enregistrement (Helmut Müller-Brühl) que vous décrivez m'a intrigué. Je me suis demandé pendant un instant que signifiait ce terme de "recorder". Grâce à You Tube j'ai pu découvrir qu'il s'agissait d'un mot anglais désignant la flûte à bec.

Je me suis alors posé la question de savoir ce qui justifiait l'instrumentation: deux flûtes traversières ou bien flûte traversière + hautbois ou bien deux flûtes à bec pour un concerto donné. En écoutant la version Brilliant Classic avec Hugo Ruf à la Lira organizzata, je m'aperçois que la sonorité de l'instrument ressemble à celle d'un ensemble de flûtes à bec ou à la rigueur à un positif d'orgue.

Je vais me procurer la version de Christophe Coin que vous avez décrite avec enthousiasme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Joachim

avatar

Messages : 551
Points : 663
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 71
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Concertos pour vielle organisée HobVIIh, version pour vents   Lun 21 Sep - 13:30

Marc Vignal précise (page 1155) que Haydn lui même dirigea l'un des concertos (celui en ut majeur perdu) le 20 mai 1791 à Londres, où la lyra était remplacée par un hautbois et une flûte.

Ce n'est donc pas un "sacrilège" d'agir de la sorte pour les autres concertos.

Oeuvres de la pleine maturité de Haydn, ces concertos sont parmi ceux que je préfère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Messages : 77
Points : 54
Date d'inscription : 10/06/2008
Age : 57
Localisation : Suisse romande

MessageSujet: Re: Concertos pour vielle organisée HobVIIh, version pour vents   Jeu 29 Oct - 21:15

Joachim a écrit:
Marc Vignal précise (page 1155) que Haydn lui même dirigea l'un des concertos (celui en ut majeur perdu) le 20 mai 1791 à Londres, où la lyra était remplacée par un hautbois et une flûte.

Ce n'est donc pas un "sacrilège" d'agir de la sorte pour les autres concertos....
Sans doute, mais la version première a pour elle son originalité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2717
Points : 2903
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Concertos pour vielle organisée HobVIIh, version pour vents   Jeu 29 Oct - 22:29

Pierre a écrit:

Les concertistes s'attachent plutôt à faire revivre l' «esprit» de Haydn, et il semble bien qu'ils y soient parvenus. Tout le pétillant, la grâce, mais aussi la nostalgie et parfois l'indispensable humour sont présents. La musique est belle, l'imagination manifeste, et la forme sonore assez réduite du tout renvoie bien à quelque fête princière dans un beau et grand salon appartenant à un château baroque.
Très beau commentaire, merci Pierre.
En fait de château baroque, il s'agit du Palais de Caserte, un édifice gigantesque dont la construction fut initiée par Charles de Bourbon en 1752 et continuée par Ferdinand IV de Naples (ou Ferdinand I du royaume des deux Siciles) (1751-1825). Ce dernier est le commanditaire des concertos pour deux lires de Joseph Haydn.

Le château qui devait rivaliser avec Versailles en taille fut conçu dans un esprit très différent, celui du Siècle des Lumières. En effet ce château très fonctionnel devait être un instrument industriel efficace, une manufacture de soieries lui fut d'ailleurs adjointe et une avenue (non réalisée) de 20 km devait le relier à Naples. Un parc de 120 hectares donne un cadre grandiose à l'édifice inscrit au patrimoine de l'UNESCO.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Palais_de_Caserte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Benoît

avatar

Messages : 200
Points : 143
Date d'inscription : 21/08/2007
Age : 53
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Concertos pour vielle organisée HobVIIh, version pour vents   Sam 31 Oct - 21:05

Vous l' avez sans doute visité lors de votre séjour récent en Campanie,Piero !

Magnifique château,très imposant,à la longue façade toutefois un peu monotone, mais je me souviens de magnifiques escaliers, de très belles pièces (parmi les innombrables qu' il recèle) et de ce beau parc avec une perspective montante; de tout là-haut à la fontaine,la vue sur le palais est superbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2717
Points : 2903
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Concertos pour vielle organisée HobVIIh, version pour vents   Dim 1 Nov - 23:13

Benoît a écrit:
Vous l' avez sans doute visité lors de votre séjour récent en Campanie,Piero !

Magnifique château,très imposant,à la longue façade toutefois un peu monotone, mais je me souviens de magnifiques escaliers, de très belles pièces (parmi les innombrables qu' il recèle) et de ce beau parc avec une perspective montante; de tout là-haut à la fontaine,la vue sur le palais est superbe.
Non, je n'ai pas eu le temps! La visite du Palais de Caserta, le museo nazionale di Capodimonte et la chartreuse de Certosa, ces deux derniers à Naples, est prévue lors d'un séjour ultérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Joachim

avatar

Messages : 551
Points : 663
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 71
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Concertos pour vielle organisée HobVIIh, version pour vents   Dim 24 Juil - 19:56

Superbe enregistrement que les cinq concertos interprétés par dans leur version originale par Hugo Ruf, extraits de l'intégrale Brillant.



Comme je n'ai pas le livret, peux tu dire, Piero s'il s'agit d'une lyra reconstituée (comme dans l'enregistrement Delirium dont nous avons parlé) ou bien d'un petit orgue ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2717
Points : 2903
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Concertos pour vielle organisée HobVIIh, version pour vents   Lun 25 Juil - 21:48

Je suis incapable de te répondre, Joachim. L'instrument joué par Hugo Ruf est appelé lira. Il sonne effectivement comme un petit orgue de barbarie au son très clair. Quand j'aurai ma nouvelle machine, je pourrai lire la notice explicative.

Mais que ces concertos sont beaux! J'adore tout particulièrement le concerto en ut HobVIIb.1 et tout particulièrement son spirituel finale au milieu duquel s'épanouit une ravissante sérénade napolitaine. Tous sont magnifiques, et offrent à loisir un mélange subtil d'humour et de tendresse.

Alors que la plupart de ces concertos relèvent plus de la musique de chambre, le n° 3 nettement plus symphonique ressemble plus à un concerto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2717
Points : 2903
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Concertos pour vielle organisée HobVIIh, version pour vents   Jeu 18 Aoû - 21:54

En 1793, de retour à Naples, après la création triomphale à Vienne de l'opéra bouffe Il Matrimonio Segreto, Domenico Cimarosa écrit une sinfonia concertante pour deux flûtes et orchestre. Cette oeuvre fut composée pour son excellence Franz Esterhazy, ambassadeur d'Autriche au royaume de Naples.
Les connexions avec Joseph Haydn sont multiples comme on peut l'imaginer:

-les princes Esterhazy furent les employeurs de Joseph Haydn;
-entre 1786 et 1790, Joseph Haydn compose pour le roi de Naples Ferdinand IV deux séries de concertos et de nocturnes pour deux lires (voir post initial de Pierre);
-les nocturnes et les concertos pour deux lires étaient déjà interprétés du vivant de Haydn par une flûte et un hautbois, ou deux flûtes à la place des lires;
-il y a dans certains mouvements des concertos et des nocturnes une atmosphère napolitaine. Marc Vignal évoque même à propos de l'adagio cantabile du nocturne n° 7 en fa majeur HobII.27, le mouvement correspondant (largo) de la sinfonia pour deux flûtes de Domenico Cimarosa.

Conclusion, il est possible que Cimarosa prît connaissance des oeuvres de Haydn pour deux lires et fut influencé par elles, en composant sa sinfonia. Cette dernière est commentée dans le sujet Cimarosa du Forum Baroque, Classissisme, Romantisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Concertos pour vielle organisée HobVIIh, version pour vents   

Revenir en haut Aller en bas
 
Concertos pour vielle organisée HobVIIh, version pour vents
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité
» [AIDE] Flash player pour Pocket PC Version 7
» OPERA MINI 5.1 Nouvelle version pour WM - [MAJ 9 SEPT 2010]
» IGO Amigo: nouvelle version pour Diamond? (ou mise à jour dispo)
» [INFO] Mise à jour OTA 2.29.405.2 disponible pour le Desire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Concertos-
Sauter vers: