AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Luigi Boccherini (1743 1805)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Luigi Boccherini (1743 1805)   Mer 11 Nov - 14:47

Né à Lucques, en Toscane, le 19 février 1743, mort à Madrid le 28 mai 1805, Luigi Bocherini est né dans une famille de musiciens professionnels. violoncelliste prodige dès l'âge de 13 ans, il travaille d'abord à Vienne, Paris (1767) puis à Madrid sur l'invitation de l'ambassadeur d'Espagne, où il demeurera jusqu'à sa mort (un voyage à Berlin n'est pas prouvé).
Veuf de Clementina Pelicho, il épouse Maria del Pilar Joaquina Porreti.
La perte de deux de ses filles, en 1802, lui occasionne de graves troubles mentaux. La mort de sa femme et de sa troisième fille, en 1804, l'ont anéanti. Il meurt l'année suivante, semble-t-il dans le plus total dénuement.

Je ne m'attarderai pas davantage sur sa biographie, il en existe une complète et très intéressante sur Wikipedia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Luigi_Boccherini

J'aime beaucoup cette phrase d'Alexandre Boucher, un violoniste contemporain de Boccherini :

"Si Dieu voulait dialoguer avec un musicien humain, il choisirait Haydn ; mais s'il désirait parler avec un musicien terrestre, il choisirait le doux, le patient, l'exquis Boccherini".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Luigi Boccherini (1743 1805)   Mer 11 Nov - 15:59

Boccherini, malgré un petit corpus d'oeuvres vocales comme le Stabat Mater, l'opéra La Clementina, 2 oratorios, les 14 Aria accademica, est avant tout un compositeur d'oeuvres instrumentales : 30 symphonies, 12 concertos pour violoncelle, quelques autres concertos (violon, flûte, piano) et surtout musique de chambre : qu'on en juge :

125 quintettes à cordes, la plupart à 2 violoncelles, dont se souviendront Schubert et Onslow
91 quatuors à cordes
42 Trios à cordes
37 sonates pour violoncelle et piano
d'autres duettos (dont 6 sonates pour violon et piano)
12 quintettes avec piano
30 quintettes avec flûte
9 quintettes avec guitare
6 sextuors à cordes
d'autres oeuvres combinant vents et cordes (notturni, sextuors)
une douzaine de sonates pour clavecin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Luigi Boccherini (1743 1805)   Mer 11 Nov - 16:14

Le style de Boccherini est tout à fait personnel et d'une facture classico-romantique identifiable à la simple écoute.

Il y a seulement quelques années, en ne connaissait de sa musique que le célèbre menuet extrait du quintette op 11n°5, le quintette Musica notturna di Madrid op 30n°6 arrangé pour orchestre sous le nom de Nuit de garde à Madrid, et le Fandango du quintette avec guitare n° 9. Et en musique orchestrale, le concerto pour violoncelle en si bémol et la symphonie Casa del Diavolo.

Heureusement, sa redécouverte avance à pas de géant, avec l'intégrale des symphonies, l'intégrale des quintettes en cours chez Brillant Classics, d'autres intégrales parmi les autres quintettes avec instrument soliste. On connaissait un peu son Stabat Mater, mais on a maintenant également la Clementina et les oratorios Gios re di Giuda et Il Giuseppe reconosciuto.

Ce n'est que mon avis, mais pour moi, Boccherini c'est avant tout les quintettes à cordes, et ensuite les quatuors à cordes. Dans le domaine des quintettes, il fait figure de pionnier, de pionnier qui a admirablement réussi.

On pense que Haydn et Boccherini, qui ne se sont jamais rencontrés, ont néanmoins communiqué par lettre. Mais malheureusement, on ne trouve plus trace de correspondances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Luigi Boccherini (1743 1805)   Mer 11 Nov - 22:40

Merci beaucoup Joachim de nous faire profiter de votre érudition sur Joseph Haydn et ses contemporains. Parmi ces derniers Luigi Boccherini est assurément un des plus remarquables. Sa carrière essentiellement espagnole donne à sa musique un parfum très original qui m'a toujours fasciné.

C'est formidable de pouvoir écouter une intégrale de ses quintettes. Je suis bien d'accord avec vous, ses quintettes et en particulier ceux avec deux violoncelles ont une sonorité très particulière et toujours pleine de séduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Luigi Boccherini (1743 1805)   Mer 31 Déc - 15:24

Luigi Boccherini est un très grand musicien, un des plus importants de son siècle. Il avait la plus grande admiration pour Joseph Haydn.

Un magnifique article lui est consacré dans Wikipedia:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Luigi_Boccherini

_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Luigi Boccherini (1743 1805)   Jeu 1 Jan - 11:33

Merci, Piero, de nous rappeler à ce magnifique article de Wikipedia.

Lorsque je l'avais consulté il y a 2 ans environ, il était déjà bien fourni, mais maintenant il s'est encore largement étendu, aussi bien sur la biographie que sur les oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Luigi Boccherini (1743 1805)   Jeu 1 Jan - 13:04

Joachim a écrit:
Merci, Piero, de nous rappeler à ce magnifique article de Wikipedia.

Lorsque je l'avais consulté il y a 2 ans environ, il était déjà bien fourni, mais maintenant il s'est encore largement étendu, aussi bien sur la biographie que sur les oeuvres.
Je me demande si Marc Vignal n'en serait pas l'auteur?

_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Luigi Boccherini (1743 1805)   Jeu 1 Jan - 15:49

Piero1809 a écrit:
Joachim a écrit:
Merci, Piero, de nous rappeler à ce magnifique article de Wikipedia.

Lorsque je l'avais consulté il y a 2 ans environ, il était déjà bien fourni, mais maintenant il s'est encore largement étendu, aussi bien sur la biographie que sur les oeuvres.
Je me demande si Marc Vignal n'en serait pas l'auteur?

C'es vrai que c'est un peu dans son style. Mais d'un autre côté, je me demande pourquoi un auteur tel que lui ferait un article sur Wikipedia, sachant que n'importe qui est susceptible de le modifier !

As tu vu ce passage ? :

Quelques années après avoir travaillé avec son frère, Giovanni Gastone Boccherini, le librettiste de Il ritorno di Tobia (1775), Joseph Haydn tente un contact avec Luigi (lettre datée d'Esterhaza du 27 mai 1781) par le biais d'Artaria, leur éditeur commun à Vienne. Artaria était en relation avec Boccherini depuis l'année précédente par l'intermédiaire de Carlo Emanuele Andreoli employé à la chancellerie de Joseph Kaunitz-Rietberg, l'ambassadeur impérial à Madrid. Les premières publications viennoises se succèdent, certaines sans avoir reçues l'autorisation expresse du compositeur, néanmoins figurent en bonne place les trois premiers quintettes de l'op. 25 [G.295-297] comme Tre quintetti opus 36 (1784), les quatuors op. 26 [G.195-200] et op. 32  [G.201-206], les trios à cordes op. 34 (1784) ainsi que le concerto pour violoncelle et orchestre G.483 comme Concerto per il violoncello obligato opus 34 (1783?) . Quant à la relation épistolière Haydn-Boccherini, le courrier n'a jamais été reçu par Boccherini, pas plus qu'un autre en août, l'année suivante.

Qu'une lettre se perde, c'est peut-être possible, mais deux ? Bizarre !


Dans un renvoi, on a un début d'explication sur la popularité du fameux menuet, qui certes est très joli, mais pas supérieur à mon avis à certains autres de Boccherini.

Yves Gérard précise que l'œuvre - le menuet de l'op 11 n° 5 - passa inaperçue à l'époque et que ce n'est qu'à partir de 1865, en France, que se répandit la fascination pour cet extrait dans le monde, symbolisant l'œuvre du compositeur pourtant très peu jouée, évoquant un monde suranné et disparu, un monde démodé de l'Ancien Régime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Luigi Boccherini (1743 1805)   Jeu 1 Jan - 19:17

Joachim a écrit:

C'est vrai que c'est un peu dans son style. Mais d'un autre côté, je me demande pourquoi un auteur tel que lui ferait un article sur Wikipedia, sachant que n'importe qui est susceptible de le modifier !

S'il n'est pas de Vignal, alors peut-être en serais-tu l'auteur?

Etonnant en effet, ces deux lettres perdues. Voici une hypothèse osée à prendre pour ce qu'elle vaut, c'est-à-dire pas grand chose: comme Boccherini professait une grande admiration pour Haydn, je me demande si l'entourage du compositeur hispano-italien, craignant qu'un artiste de ce calibre soit aspiré par les sirènes Habsbourgeoises, ne se soit arrangé pour que ces lettres n'arrivent pas à leur destinataire…

_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Benoît



Messages : 189
Points : 132
Date d'inscription : 21/08/2007
Age : 52
Localisation : Sées--Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Luigi Boccherini (1743 1805)   Jeu 1 Jan - 22:35

Peut importe l' auteur; l' article est remarquable en soi, bien étoffé et donne plein d' informations alors que la bibliographie en français est plutôt maigre;les 2 seuls ouvrages que je possède sont :
-Germaine de Rothschild, Luigi Boccherini. Sa vie, son œuvre
-Fernando Amorin, Les Mémoires de L. Boccherini
cités dans l' article ,
mais je rêve d' une bonne et grosse mono( biblio)graphie style Fayard Musique par notre compatriote Yves Gérard ( ou Marc Vignal, pourquoi pas) qui sortirait ce compositeur de la pénombre et apporterait un nouvel éclairage sur son oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jdperdrix



Messages : 41
Points : 53
Date d'inscription : 29/08/2014

MessageSujet: Re: Luigi Boccherini (1743 1805)   Jeu 1 Jan - 23:28

Je recommande sans réserve le fabuleux fandango du quintette 0p. 40/2 dans l'interprétation donnée au festival de zagreb en 2009 :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Luigi Boccherini (1743 1805)   Ven 16 Jan - 14:59

Merci beaucoup. C'est sensationnel!

Un des plus beaux exemples de folklore sublimé (pas tellement sublimé finalement quand les violoncellistes jouent des castagnettes). A mettre en parallèle avec le finale du trio Tzigane en sol majeur HobXV.25 de J. Haydn et du quatuor en sol mineur pour clavier et cordes de Brahms.

A travers l'espace et le temps, il me semble que les musiques nationales se rejoignent et que l'on retrouve dans le finale du quatuor opus 74 n°2 en fa, opus 74 n°1 en do et opus 77 n° 2 en fa de J.Haydn des rythmes très voisins de ceux du fameux fandango de Boccherini.

_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
jdperdrix



Messages : 41
Points : 53
Date d'inscription : 29/08/2014

MessageSujet: Re: Luigi Boccherini (1743 1805)   Ven 16 Jan - 20:46

Excellente nouvelle ! Brillant Classics reprend l'intégrale des quintettes avec un ensemble légèrement modifié. Les Virtuosi della Rotonda remplacent en effet la Magnifica Communità. Je crois que seul le 1er violon a changé. Sortie en février 2015. En souhaitant que la série aille à son terme. A quand une intégrale des quatuors ?
http://www.brilliantclassics.com/articles/b/boccherini-string-quintets-op29,-vol-x/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Luigi Boccherini (1743 1805)   Aujourd'hui à 3:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Luigi Boccherini (1743 1805)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garde Nationale - "Volontaires" - Département de la Drôme - 1791-1805
» 1/20 ème d' Ecu au Bandeau, Louis XV 1743 O
» Santa Cars, Mater, Luigi, Guido, Fillmore guirlandes (Mater Saves Chistmas)
» Disparition de Luigi Macaluso
» Luigi Gatti [ gérant du restaurant à la carte ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Compositeurs et Musiciens-
Sauter vers: