AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Symphonie n° 49 en fa mineur "La Passion"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Symphonie n° 49 en fa mineur "La Passion"   Dim 24 Jan - 23:43

La symphonie n° 49 en fa mineur La Passion, composée par Joseph Haydn en 1768, possède toutes les caractéristiques de la symphonie d'église définies par Marc Vignal (1) et que nous résumons encore ici:
-quatre mouvements dans la même tonalité;
-le premier mouvement est un adagio solennel, le second, généralement, un allegro d'une grande énergie;
-sans être strictement religieux, le contenu est plus grave que dans une symphonie ordinaire;
-ajoutons ici que la tonalité chère à Haydn de fa mineur, donne à cette symphonie une couleur particulièrement sombre.
Dernière symphonie d'église composée par Haydn après les n° 5 en la majeur, n° 11 en mi bémol majeur, n° 15 en ut majeur, n° 18 en sol majeur, n° 21 en la majeur, n° 22 en mi bémol majeur Le Philosophe, la n° 49 en fa mineur La Passion est indiscutablement la plus typique, la plus développée et la plus puissante de toutes, elle compte parmi les grands chefs-d'oeuvre symphoniques de Haydn. L'instrumentation avec le quintette à cordes, deux hautbois et deux cors est particulièrement réduite comme c'est le cas de toutes les symphonies de la période que nous étudions. Le nom La Passion ne provient pas de Haydn, il fut donné en 1790 à l'occasion d'une exécution de l'oeuvre pendant la Semaine Sainte à Schwerin. D'autres sources semblent indiquer que cette symphonie aurait pu être une musique de scène et donc n'aurait pas une vocation religieuse (2).

L'adagio ¾ qui ouvre l'oeuvre est un des mouvements les plus tragiques de tout Haydn. C'est même un climat d'accablement qui règne ici. Le thème très lent est accompagné par un fa tenu par les cors qui donne une couleur sonore particulièrement sombre. La musique module en la bémol majeur à la fin de l'exposition. Après les barres de reprises le thème initial reparait en la bémol majeur puis après une courte transition c'est la rentrée du thème en fa mineur avec des tenues des cors encore plus expressives. Lors de la réexposition, le discours musical est transposé en fa mineur et aboutit à une conclusion sans espoir.

Le deuxième mouvement, allegro di molto 4/4, offre un vif contraste avec l'adagio, il apparaît comme un exutoire à la tension accumulée pendant l'adagio. Le thème initial d'une grande violence est remarquable par ses intervalles descendants (des onzièmes) aux violons. Un second thème piano en la bémol n'apporte aucune détente et participe au climat presque désespéré de ce mouvement. Le développement très long s'ouvre avec le premier thème et ses intervalles furieux puis le second thème donne lieu à des canons très serrés "alla Bartok". La réexposition est encore plus déchainée que l'exposition avec des intervalles encore plus vertigineux et le climat devient frénétique. Tout ce mouvement est archétypique du style "Sturm und Drang".

Le ton pathétique de fa mineur persiste dans le menuetto ¾ mais le mouvement est plus retenu et plus calme que dans l'allegro di molto précédent. Seul instant à peu près serein de la symphonie le trio fait dialoguer les hautbois et les cors de façon très séduisante.

Le climat frénétique se retrouve dans le Presto final alla breve 2/2. C'est une véritable tempête qui balaye tout sur son passage. Il n'y a pas la place pour un développement important dans un mouvement aussi déchainé. Nous y retrouvons les larges intervalles cette fois ascendants et les grands gestes dramatiques qui nous avaient frappés dans l'allegro di molto. L'oeuvre s'achève par deux accords de fa mineur vigoureusement sabrés par tout l'orchestre.

(1) Marc Vignal, Joseph Haydn, Fayard, 1988, pp.986-7.
(2) http://en.wikipedia.org/wiki/Symphony_No._49_(Haydn)


Dernière édition par Piero1809 le Sam 27 Mar - 11:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Symphonie n° 49 en fa mineur "La Passion"   Lun 25 Jan - 11:41

Il existe de nombreuses versions pour cette symphonie. Grâce aux deux intégrales d'Antal Dorati (Orchestre de chambre de Lausanne) et d'Adam Fischer (Orchestre Austro-Hongrois), je disposais de deux interprétations très différentes.

Antal Dorati propose une version très classique et équilibrée cultivant le beau son, Adam Fischer nous offre une version déchainée, quasiment féroce dans le second et le quatrième mouvement. Dans le formidable allegro di molto, les archets attaquent les cordes si brutalement que l'on entend le bois frappant la corde comme si les instrumentistes jouaient col legno (avec le bois). Cette conception me plaît beaucoup et colle vraiment à l'esprit de la partition. Dans le menuetto, les tutti alternent avec un simple quatuor à cordes à la manière du concerto grosso baroque, démarche encore très défendable dans cette symphonie datant de 1768.

Dans le BLOG Passée des Arts, on peut entendre pour ce deuxième mouvement allegro di molto, l'interprétation du Freiburger Barockorchester Direction Gottfried von der Goltz.

http://www.passee-des-arts.com/ext/http://www.passee-des-arts.com/6-categorie-10819980.html

Changement radical de son évidemment avec cette version baroque dont voici quelques caractéristiques: le centre de gravité sonore se déplace vers le médium, la clarté est extraordinaire, on entend tous les instruments comme s'ils jouaient seuls, le clavecin est très en dehors. Au cours de la réexposition, il y a un passage sublime où les cors interviennent avec une intensité qui donne le frisson. Bien plus sage que la version Fischer, cette interprétation rend à sa manière pleinement justice à cette partition géniale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
 
Symphonie n° 49 en fa mineur "La Passion"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ANTIC'AGRI a longages (organisé par "LABOUR PASSION")
» CONNAISSEZ VOUS LA BOUTIQUE " SCRAPBOOKING PASSION " ?
» manifestation"labour passion" 7 septembre 2008
» Pour celles et ceux qui connaissaient Gilles Rondel de "DETECTION PASSION"
» Arcade en perso mineur, ex-"L'attente" :) [GX1]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Les Symphonies-
Sauter vers: