AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Symphonie n° 26 en ré mineur "Les Lamentations"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Symphonie n° 26 en ré mineur "Les Lamentations"   Sam 30 Jan - 21:10

La symphonie n° 26 en ré mineur (Les Lamentations) a été composée en toute probabilité en 1768. Elle est donc contemporaine de la symphonie n° 49 en fa mineur La Passion. Joseph Haydn utilise dans la symphonie n° 26 des thèmes religieux se référant précisément à la liturgie de la Semaine Sainte ce qui n'était pas le cas de la symphonie La Passion dont la musique pouvait aussi bien correspondre à une action dramatique profane.

Le premier mouvement, Allegro assai con spirito, débute forte avec un thème fougeux, typiquement Sturm und Drang, remarquable par ses syncopes. Les quatre mesures piano qui suivent marquent un temps de réflexion et le thème du début reprend avec la même énergie. Tout s'arrête et les seconds violons doublés par les deux hautbois entonnent fortissimo un choral (marqué chorale sur la partition) solennel, accompagné par les arpèges des premiers violons. Le choral s'arrête aux barres de reprises. Le développement, véhément et passionné, est entièrement bâti sur le thème initial ainsi que les quelques mesures méditatives qui interrompaient l'énoncé du thème. Lors de la réexposition, le choral reparaît avec une puissance accrue cette fois en ré majeur, tonalité sur laquelle se termine le mouvement.

L'Adagio en fa (1) est entièrement basé sur une sublime mélodie de choral, chanté par les seconds violons doublés par les hautbois dans leur registre grave, tandis qu'au dessus les premiers violons dessinent un magnifique contrechant qui se transforme en un accompagnement de triolets de doubles croches. Le thème de choral est ensuite repris dans le registre le plus grave des hautbois (2) et on arrive aux barres de reprises. Au cours du développement, en fait une simple transition, le début du choral est énoncé dans plusieurs tonalités et on arrive à la réexposition dans laquelle le choral est énoncé par les hautbois et les cors à l'unisson avec un surcroi d'intensité. Conclusion pianissimo empreinte de recueillement.

Dans le Menuetto en ré mineur tout caractère proprement religieux a disparu mais le ton reste grave. Le tempo mesuré donne a ce mouvement un caractère solennel, digne de conclure l'oeuvre. Dans la deuxième partie du menuet, un vigoureux canon entre les violons et les basses donne lieu à des harmonies acerbes dont Marc Vignal souligne la parenté avec la fugue pour deux pianos KV 426 de Wolfgang Mozart (3). Le trio en ré majeur, seul passage un peu "léger" dans la symphonie, fait alterner de façon amusante un thème piano aux violons doublés par les vents avec un violent accord sabré par tout l'orchestre.

(1) La tonalité de fa surprend après le ré majeur qui conclut le premier mouvement, audace dans la succession des tonalités qui deviendra monnaie courante après 1784.
(2) Haydn a-t-il pensé à des cors anglais pour cette symphonie?
(3) Marc Vignal, Joseph Haydn, Fayard, 1988, pp. 987-8.


Dernière édition par Piero1809 le Sam 27 Mar - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Symphonie n° 26 en ré mineur "Les Lamentations"   Dim 31 Jan - 22:36

Très bonne interprétation dense et équilibrée de la symphonie n° 26 en ré mineur Les Lamentations par Antal Dorati à la tête de l'orchestre de chambre de Lausanne.

Adam Fischer (Orchestre de chambre austro-hongrois) déçoit un peu dans le premier mouvement. Le choral est couvert par les arpèges des premiers violons et donc peu audible. Sur la partition éditée par H.C. Robbins Landon, les seconds violons et les hautbois qui jouent le choral sont marqués fortissimo alors que l'accompagnement des premiers violons est marqué forte ce qui veut dire que le thème du choral doit être joué en dehors et se détacher des autres parties.

Par contre l'adagio est magnifique, les parties instrumentales jouant le choral, les contrechants et l'accompagnement sont parfaitement en place, la sonorité de l'ensemble est très belle.

Je ne connais pas d'autres versions et serais heureux d'avoir l'avis de colistiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Benoît



Messages : 189
Points : 132
Date d'inscription : 21/08/2007
Age : 52
Localisation : Sées--Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Symphonie n° 26 en ré mineur "Les Lamentations"   Lun 1 Fév - 11:18

J' ai , en plus de celles citées (Fischer,Dorati) , les versions de :

-Leppard
-Kuijken
-Hogwood
-Pinnock
-Brüggen

auxquelles manque toujours et encore celle de Solomons, jamais rééditée (Sony CBS-pourquoi ?? 2009 était une si belle occasion)

--->Kuijken-Hogwood-Pinnock-Brüggen : 4 versions sur instruments anciens.
Je vais essayer de toutes les réécouter (mais j' avais déjà dit ça pour la 51 è=faute de temps) d' autant que j' aime beaucoup cette symphonie(En fait je n' en vois pas que je n' aime pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Symphonie n° 26 en ré mineur "Les Lamentations"   Dim 4 Jan - 10:20

Dans le forum Haydn.yahoo, animé par le musicologue Anthony Hodgson, il y a depuis quelques semaines une intéressante discussion sur la symphonie n° 26 en mi bémol majeur Les Lamentations.
La question posée était de savoir à quelle occasion cette symphonie fut-elle donnée du temps de Haydn?. La réponse générale c'est la Semaine Sainte de Pâques, comme le suggère la musique de l'adagio qui reprend deux thèmes liturgiques typiques. D'autres ont suggéré le mercredi des Cendres.

Un des colistiers fit toutefois remarquer que dans la liturgie catholique romaine, toute musique instrumentale était bannie lors des offices du Jeudi, Vendredi et Samedi Saints, ensemble appelé en anglais The Tridune. Interdiction levée après Vatican II mais évidemment appliquée du temps de Haydn. Le mercredi des Cendres était aussi exclu car n'étant pas directement lié à la semaine sainte puisqu'il marque le début du Carême.

Restent alors les offices du Dimanche des Rameaux et du mercredi avant Pâques.
A mon humble avis, la célébration du dimanche des Rameaux qui commémore l'entrée triomphale du Christ à Jérusalem, est peu probable (même si, pendant la lecture de l'Evangile, on y entend le récit de la Passion).

Reste le mercredi avant Pâques, office des Ténèbres, récit des Lamentations du prophète Jérémie, correspondant aux thèmes liturgiques de l'adagio et au surnom de la symphonie, hypothèse la plus probable selon certains.

Un autre colistier fait remarquer qu'une telle symphonie pouvait être jouée chez un particulier pendant la période Pascale sans que les autorités religieuses y trouvent à redire.

_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Symphonie n° 26 en ré mineur "Les Lamentations"   Mer 1 Avr - 11:24

La symphonie n° 26 fut écrite probablement pour la Semaine Sainte et peut-être pour le mercredi Saint, son exécution a pu avoir eu lieu en privé, le même jour que l'office des Ténèbres (Lamentations de Jérémie).
En voici une version par Sigiswald Kuijken et La Petite Bande:


_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Symphonie n° 26 en ré mineur "Les Lamentations"   Aujourd'hui à 8:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Symphonie n° 26 en ré mineur "Les Lamentations"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arcade en perso mineur, ex-"L'attente" :) [GX1]
» "Démineurs"
» Carte Maximum "Henri Collet" Bordeaux
» Quotidien "EL KHABAR" d'aujourd'hui
» Le triangle de Karpman dit "triangle dramatique"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Les Symphonies-
Sauter vers: