AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'art de régler des comptes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pianiste.2008



Messages : 98
Points : 52
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: L'art de régler des comptes   Mer 17 Mar - 0:10

Beethoven tente sans succès une percée dans l’opéra - " Leonore " qui devient " Fidelio " après des révisions - un domaine où Mozart avait excellé. Après le demi-échec qu'il rencontre Haydn lui explique que pour écrire un grand opéra il lui faudrait malheureusement une meilleure audition. Furieux Beethoven réplique en hurlant qu’à trente-cinq ans il est hors de question qu’il recommence à passer des auditions…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: L'art de régler des comptes   Mer 24 Mar - 22:36

Merci pianiste.2008 pour cette anecdote.

Est-elle authentique ou bien est-ce une boutade plus ou moins inventée par des contemporains de Joseph Haydn?

Cette plaisanterie est assez malveillante et ne me semble pas coller avec la bonté naturelle de Haydn. On savait qu'il ne s'entendait pas tellement bien avec Beethoven mais en général les propos désobligeants venaient plutôt du dernier nommé.

Cette anecdote a toutefois le mérite de suggérer qu'en 1805 Haydn, alors très affaibli, se déplaçait quand même pour écouter de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: L'art de régler des comptes   Mar 30 Mar - 20:55

A mon humble avis, c'est bien une boutade qui n'est pas authentique. Il n'est d'ailleurs nullement prouvé que Haydn ait un jour assisté à une représentation de Leonore (il n'y en eut que 3 pour la première version de 1805 et 2 pour la version de 1806), ni même qu'il en ait consulté la partition. Il faudra attendre la troisième version de 1814 pour que Fidelio ait enfin un certain succès, mais hélas Haydn n'était plus de monde.

D'où tiens tu cette anecdote, pianiste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pianiste.2008



Messages : 98
Points : 52
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: L'art de régler des comptes   Mer 31 Mar - 14:44

Un ami mélomane me l'a racontée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: L'art de régler des comptes   Mar 6 Avr - 9:03

J'ai du mal à imaginer dans quel état se trouvait Joseph Haydn en 1805. Apparemment il réagit avec beaucoup d'humour à la (fausse) annonce de sa mort et de ses obsèques:

"Les braves gens! Si j'avais été informé de cette cérémonie, je me serais rendu là-bas pour diriger la messe en personne"

propos de Haydn cités par Griesinger, biographe de Haydn, le 6 janvier 1805.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'art de régler des comptes   Aujourd'hui à 3:08

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art de régler des comptes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réglement du forum
» [TUTO] Configurer un comptes email & recevoir vos dossiers perso
» Verification comptes Paypal
» Régler les problèmes de luminosité d’un iMac
» Comptes rendus Paléo 2006

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Haydn (1732-1809)-
Sauter vers: