AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Symphonie n° 29 en ré mineur MH 393

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2654
Points : 2834
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Symphonie n° 29 en ré mineur MH 393   Dim 6 Déc - 13:03

Unique symphonie de Michaël Haydn composée dans le mode mineur sur un total de 41, la symphonie en ré mineur MH 393 (P 20) date de 1784. Il est possible qu'elle fut connue de Wolfgang Mozart. Ce dernier évoque en effet dans une lettre à Leopold du 15 mai 1794 trois nouvelles symphonies de Haydn, les MH 334, 340 et 358 probablement (1), preuve qu'il s'intéressait à la production de son ainé à cette époque.

Le premier mouvement, Allegro brillante 4/4, est une structure sonate. Pendant toute la durée du mouvement, un accompagnement de croches donne à ce mouvement une hâte fébrile très caractéristique. Le thème principal énergique et emporté ne joue pas un rôle important durant l'exposition du fait de la présence de nombreux thèmes secondaires. Le développement, très court, met en jeu un thème nouveau comme c'est souvent le cas chez Michael Haydn. La réexposition est complètement différente de l'exposition et le thème initial y prend beaucoup d'importance, il fait même l'objet d'un véritable développement cette fois. Les harmonies acerbes, les dissonances sont frappantes avec un climax d'intensité à la fin du morceau où on entend les notes répétées obstinées des trompettes dans leur registre grave.

L'andantino 3/8 en si bémol majeur au caractère de marche expose une longue phrase mélodieuse, richement harmonisée, avec de nombreuses interventions des vents (cors, hautbois). Suit une variation mineure étrange par son harmonisation modale évoquant un cantique. Dans une nouvelle variation, le thème plus ornée donne lieu à des syncopes entre violons et basses. Retour du thème du début avec un accompagnement différent et de nouvelles interventions des vents notamment un beau solo de basson. La variation mineure, plus étrange que jamais, raparaît pratiquement inchangée. Le dernier retour du thème aboutit à une conclusion dans laquelle trompettes et cors jouent un grand rôle. Ce magnifique morceau est une harmonieuse synthèse de rondo et de thème varié.

Le Presto scherzando 2/4 en ré mineur est un rondo. Le refrain possède, à mon humble avis, un parfum d'Europe centrale; malgré la tonalité mineure, il n'y a aucune tristesse dans ce refrain mais une grande énergie. Les couplets majeurs s'enchainent aux répétitions du refrain, le troisième couplet est particulièrement remarquable et joue un peu un rôle de développement. Les alternances brusques des modes majeurs et mineurs donnent à ce mouvement un caractère très particulier. La fin du morceau est spectaculaire et le dernier retour du refrain aboutit à des fanfares des trompettes absolument déchainées!

Cette symphonie de Michael Haydn ne ressemble à nulle autre de Mozart. On aurait du mal à détecter dans les quatre dernières symphonies de Mozart, composées entre 1786 et 1788, une quelconque influence. Par contre les deuxièmes et troisièmes mouvements de cette symphonie me font penser à certaines symphonies antérieures de Joseph Haydn, mais sans l'humour peut-être. En tout état de cause, l'admirable premier mouvement de cette symphonie témoigne de l'originalité de son créateur.

(1) Marc Vignal, Michael Haydn, horizons, Bleu Nuit Editeur, 2009, pp 94-5.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
 
Symphonie n° 29 en ré mineur MH 393
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passeport pour mineur
» Jules Mousseron, Poête Mineur
» Séjour avec un Mineur
» castlevania symphonie of the night
» La Symphonie des Siècles - Elizabeth Haydon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Michael Haydn-
Sauter vers: