AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Symphonies n° 4 et n° 10 en ré majeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2553
Points : 2719
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Symphonies n° 4 et n° 10 en ré majeur   Mar 29 Juin - 11:13

Les symphonies n° 4 et n° 10 en ré majeur sont toutes les deux antérieures à 1761, date de l'entrée de Joseph Haydn au service des Eszterazy. Certains traits archaïques font classer ces deux oeuvre parmi les premières symphonies de Haydn et leur date de composition possible se situe entre 1757 et 1761 (1,2). Elles sont toutes deux en trois mouvements vif, lent et vif et adoptent donc le plan de la sinfonia à l'italienne, plan rapidement abandonné par Haydn dès 1761. Leur instrumentation comporte deux hautbois, deux cors, un basson doublant la basse, le quintette à cordes et un clavecin.

La symphonie n° 4 en ré majeur est une des plus belles parmi les symphonies de cette époque. Elle débute avec un Presto 4/4 dont le sujet principal est très énergique. Le second thème est à la dominante mineure, trait archaïque. Le développement est construit sur le thème principal et utilise très ingénieusement des motifs de l'exposition. L'art de construire un développement en élaborant le matériel thématique de l'exposition est vraiment un trait dominant du style de Joseph Haydn et cela dès ses premières oeuvres.

L'andante ré mineur 2/4 est certainement un des plus beaux mouvements lents de la "jeunesse" de Haydn. Tandis que les cordes graves et le continuo marquent le rythme, le second violon joue un dessin syncopé qui se maintient pendant pratiquement toute la durée du morceau et le premier violon joue une note tenue pendant pluieurs mesures qui se mue en thème. On a là un exemple frappant de la manière de Haydn qui fait collaborer plusieurs instruments pour créer à l'audition une phrase musicale envoûtante. Cet andante comme beaucoup de mouvements lents de l'époque est écrit pour les cordes seules.

Le tempo di minuetto final 3/8 est un menuet de vastes dimensions anticipant les grands menuettos des symphonies de la mâturité. Il n'y a pas de trio.

La symphonie n° 10 en ré majeur débute avec un allegro 4/4 dont le thème principal est très curieux: il se compose de trois éléments: des vigoureux accords en triples cordes des premiers et seconds violons, un motif staccatto aux seconds violons, sorte de tic tac anticipant les symphonies n° 68 en si bémol majeur et n° 101 en ré majeur L'Horloge et un motif doux (une tierce en fait) des premiers violons puis des basses, créant à l'intérieur du thème une grande variété de rythmes et de sonorités. Le second thème plus léger et piano est amusant avec ses rythmes lombards. Le développement, long et très élaboré, utilise le motif tictac, puis le motif doux, les grands accords en triples cordes et d'autres motifs de l'exposition.

Le début de L'andante, sol majeur 2/4, ressemble à celui de la symphonie n° 4. Les second violons et les altos à la tierce jouent un motif en doubles croches tandis que le premier violon tient une note pendant cinq mesures qui se résoud en une phrase qui continue celle des seconds violons. Seules le quintette à cordes et le continuo interviennent dans cet andante.

Le Presto final, 3/8 très dansant est d'abord typique des sinfonia ouvrant un opera buffa. Toutefois dans le développement Haydn marque sa différence avec l'irruption d'un thème nouveau en ré mineur de caractère sombre contrastant vigoureusement avec l'insouciance du début.

(1) La partition de la symphonie n° 10 est consultable:
http://imslp.info/files/imglnks/usimg/4/4b/IMSLP31303-PMLP71296-Haydn-_Sinfonia_Nr10__HCR_Landon__c2.pdf
(2) Voir commentaires des symphonies n° 1 et 2 et références dans la présente rubrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2553
Points : 2719
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Symphonies n° 4 et n° 10 en ré majeur   Mar 12 Mai - 13:46

La symphonie n° 4 en ré majeur est rarement enregistrée, elle ne figure à ma connaissance que dans des intégrales.
Adam Fischer en donne une très bonne version avec un andante émouvant bien qu'un peu lent à mon goût.


_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
 
Symphonies n° 4 et n° 10 en ré majeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Catalogue 3 Symphonies Amoureuses Poésies
» Votre héroïne Silly Symphonies préférée ?
» [Classique] Les Symphonies
» [Cartoons Walt Disney] Symphonies Folâtres (Silly Symphonies)
» Silly Symphonies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Les Symphonies-
Sauter vers: