AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sonate en si bémol majeur HobXVI.17

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2553
Points : 2719
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Sonate en si bémol majeur HobXVI.17   Mer 24 Nov - 22:16

La sonate en si bémol majeur HobXVI.17 fait partie de l'intégrale des sonates de Joseph Haydn par John McCabe. Longtemps attribuée à Joseph Haydn, elle aurait été composée en fait par un certain Johann Gottfried Schwanenberg (1740-1804).

Je n'ai pas trouvé de renseignements sur ce compositeur qui serait resté complètement inconnu si une de ses sonates n'avait pas été attribuée à Haydn.

En tout état de cause il s'agit d'une sonate très agréable et j'avoue que si je ne connaissais pas l'histoire, elle ne m'aurait pas choqué sous le nom de Haydn.

Par ses petites dimensions elle pourrait figurer parmi les premières sonates de Haydn, toutefois son andante mineur ne ressemble à aucun de ceux que Haydn composait avant 1765. Son architecture me semble aussi plus lâche que celle de toutes les oeuvres de Haydn.

Quelque soit l'auteur, il s'agit d'un compositeur possédant un réel don mélodique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Sonate en si bémol majeur HobXVI.17   Jeu 25 Nov - 12:01

A noter que les 3 sonates Hob XVI. 15, 16 et 17 sont apocryphes.

Concernant Schwanenberger, j'ai quelques renseignements : né le 28 décembre 1740 à Wolfenbüttel, mort le 4 avril 1804 à Brunswick.
Il fait ses études à Wolfenbüttel avec Schürmann et I. Fiorillo, puis les poursuit à Venise grâce à une bourse de la Cour de Brunswick notamment avec Hasse. Il retourne à Brunswick comme Kapellmeister en 1762, poste qu'il détient jusqu'en 1802. Ses contemporains louaient sa virtuosité au clavier.

Il a composé 14 opéras en italien, tous créés à Brunswick, dont Romeo e Giulia, Adriano in Siria (1762), Solimano (1762), Antigono (1768), Zenobia... Ses autres oeuvres : Musique sacrée dont plusieurs cantates, 23 symphonies, 4 concertos pour clavecin, 25 sonates pour clavecin. Ecrits sur l'écriture musicale.

L'auteur de Hob.XVI.16 en mi bémol est inconnu, quant à Hob XVI.15 en ut majeur c'est une transcription pour clavier (non réalisée par Haydn) de 3 mouvements du Divertimento Hob. II.11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2553
Points : 2719
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Sonate en si bémol majeur HobXVI.17   Mer 8 Déc - 15:15

Joachim a écrit:
A noter que les 3 sonates Hob XVI. 15, 16 et 17 sont apocryphes.

L'auteur de Hob.XVI.16 en mi bémol est inconnu, quant à Hob XVI.15 en ut majeur c'est une transcription pour clavier (non réalisée par Haydn) de 3 mouvements du Divertimento Hob. II.11
Merci Joachim pour toutes ces précisions.

Je vais écouter avec attention HobXVI.16 en mi bémol. Peut-être que son auteur se révèlera?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sonate en si bémol majeur HobXVI.17   Aujourd'hui à 17:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Sonate en si bémol majeur HobXVI.17
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [GdC] Seigneur anti dragon, démons majeur, Stegadon ..
» Médaille St-Jacques-le-Majeur (de Compostelle) XIXe.
» [Tolstoï, Léon] Le bonheur conjugal, La sonate à Kreutzer, Le diable
» Joyeux anniversaire Sonate!
» Eddings Leigh et David - Le démon majeur de Karanda - Chant 3 de la Mallorée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Anonymes, Apocryphes-
Sauter vers: