AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Johann Christian BACH (1735-1782)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Johann Christian BACH (1735-1782)   Mer 12 Oct - 10:33

Johann Christian Bach est né en 1735, il est le dernier fils de Jean Sébastien et d'Anna Magdalena Bach. A trois ans près, c'est le contemporain de Joseph Haydn. Il est tout d'abord formé par son père puis, à la mort de ce dernier, par son demi frère Carl Philip Emmanuel Bach. Il fait aux alentour de 1755 un voyage en Italie, séjourne plusieurs années dans ce pays et épouse une chanteuse italienne. Ce séjour italien lui permettra de composer avec succès une douzaine d'opéras. A Londres en 1762, sa carrière anglaise démarre sur les chapeaux de roues en devenant maître de musique de la reine. En 1778 il compose pour Paris une tragédie lyrique Amadis de Gaule qui malgré ses qualités sera un échec. Il meurt à Londres en 1782 dans une misère relative.

Connu par sa musique instrumentale: sonates pour clavier, concertos pour clavier, symphonies (au moins 48 authentiques), oeuvres religieuses, on découvre maintenant ses opéras italiens et en particulier Temistocle, remarquable opéra seria, composé à Mannheim en 1772 (1).

On considérait souvent Johann Christian Bach comme un compositeur "galant" en donnant à ce terme une nuance péjorative. A mesure que l'on découvre son oeuvre, il semble qu'il faille réviser cette opinion. J.C. Bach est un très grand compositeur. C'est un remarquable mélodiste mais pas seulement. Bon sang ne saurait mentir, car chez lui, la ligne de chant est sous tendue par une science du contrepoint héritée de son père et un dessein général d'une grande fermeté. C'est un lieu commun de dire qu'il influença Mozart. Cette opinion est  exagérée, l'influence de Bach de Londres s'exerce dans les jeunes années du salzbourgeois et encore! Nous aurons l'occasion de revenir sur ce point.

(1) http://en.wikipedia.org/wiki/Johann_Christian_Bach


Dernière édition par Piero1809 le Mer 23 Juil - 8:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Benoît



Messages : 189
Points : 132
Date d'inscription : 21/08/2007
Age : 52
Localisation : Sées--Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Johann Christian BACH (1735-1782)   Jeu 13 Oct - 11:39

Citation :
On considérait souvent Johann Christian Bach comme un compositeur "galant" en donnant à ce terme une nuance péjorative. A mesure que l'on découvre son oeuvre, il semble qu'il faille réviser cette opinion. J.C. Bach est un très grand compositeur. C'est un remarquable mélodiste mais pas seulement. Bon sang ne saurait mentir, car chez lui, la ligne de chant est sous tendue par une science du contrepoint héritée de son père et un dessein général d'une grande fermeté. C'est un lieu commun de dire qu'il influença Mozart. Cette influence est très exagérée, elle s'exerce dans les jeunes années du salzbourgeois et encore!
Tout à fait d' accord !

Sa musique est des plus plaisantes [un sujet particulièrement intéressant= la symphonie concertante , que Haydn et Mozart ont peu abordée]et la (re)découverte récente de son oeuvre lyrique ouvre des horizons passionnants pour l' approfondissement de la connaissance de cette période musicale.

A ce propos,pour ceux qui s' y intéressent,il reste quelques jours pour (ré)écouter son opéra Zanaïda (seulement redécouvert en 2010 dans un fonds privé !! )sur les ondes de France Musique.

http://sites.radiofrance.fr/francemusique/em/soirees_lyriques/emission.php?e_id=26&d_id=425004408

Pour découvrir J. C. Bach, quelques disques essentiels (entre autres)(Remarquable travail d' édition chez CPO)


= une découverte , à paraître ... à suivre ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Johann Christian BACH (1735-1782)   Dim 16 Oct - 9:37

Merci beaucoup Benoït pour ce panorama très clair et magnifiquement illustré de l'oeuvre de Jean Chrétien Bach.

Ayant écouté Zanaïda, j'ai été émerveillé. Un magnifique opera seria, remarquable par sa "modernité": en 1763, on sort tout juste de l'ère baroque mais cette musique me sonne très classique.

Dans la sinfonia qui ouvre le drame, il y a des clarinettes qui ajoutent leur sonorité pure à un orchestre déjà bien fourni! Au premier acte, l'air de Mustafa, très Sturm und Drang, est remarquable par une orchestration nerveuse donnant aux cors une grande importance.
Le second acte se termine par un air de Zanaïda en mineur très émouvant qui fait penser à.....l'air de Pamina en sol mineur!
Quand au troisième acte, il s'achève par un beau choeur polyphonique qui contraste avec la banalité des scènes finales de beaucoup d'opéras seria de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Johann Christian BACH (1735-1782)   Lun 7 Nov - 0:43

Je viens d'écouter Temistocle de Johann Christian Bach.
Un chef-d'oeuvre absolu, une merveille. On en reparlera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Mandryka



Messages : 11
Points : 11
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Johann Christian BACH (1735-1782)   Sam 21 Jan - 22:55

Merci d'évoquer cette splendeur qu'est Temistocle. Vraiment je ne me lasse pas de cette oeuvre, je trouve l'orchestration magnifique, les airs à peu près tous absolument beaux, et quelle élégance, quelle invention, c'est somptueux. Voici un air que je trouve génial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Johann Christian BACH (1735-1782)   Mar 24 Jan - 14:18

Tout à fait d'accord avec vous, Mandryka, j'ai été aussi bluffé par cet air et aussi par son interprète Metodie Bujor. Quelle voix! C'est une aria di paragone (1) typique. Serse compare sa colère à un petite flamme qui pourrait grandir, alimentée par la jalousie de Rossana, et devenir un incendie dévorant qui ruinerait toute une région. Quelle orchestration aussi si colorée avec ses cors flamboyants!

(1) paragone = comparaison, métaphore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Benoît



Messages : 189
Points : 132
Date d'inscription : 21/08/2007
Age : 52
Localisation : Sées--Basse-Normandie

MessageSujet: Re: Johann Christian BACH (1735-1782)   Mar 24 Jan - 14:59

Et où l' avez- vous écouté ? ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Johann Christian BACH (1735-1782)   Mer 25 Jan - 11:52

Benoît a écrit:
Et où l' avez- vous écouté ? ?
Temistocle, direction Christophe Rousset, n'a malheureusement pas donné lieu à un CD ou un DVD ce qui est incompréhensible vu l'excellence de la mise en scène et de la direction musicale. On peut toutefois l'écouter intégralement sur le net grâce à un site web d'hébergement de vidéos bien connu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Mandryka



Messages : 11
Points : 11
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Johann Christian BACH (1735-1782)   Dim 5 Fév - 19:28

Piero1809 a écrit:
Tout à fait d'accord avec vous, Mandryka, j'ai été aussi bluffé par cet air et aussi par son interprète Metodie Bujor. Quelle voix! C'est une aria di paragone (1) typique. Serse compare sa colère à un petite flamme qui pourrait grandir, alimentée par la jalousie de Rossana, et devenir un incendie dévorant qui ruinerait toute une région. Quelle orchestration aussi si colorée avec ses cors flamboyants!paragone = comparaison, métaphore

Merci pour ces précisions, je ne connaissais pas le terme "aria di paragone".
Oui, Metodie Bujor est incroyable dans cet air, quel chant exemplaire, et ce timbre de bronze, magnifique. Malheureusement il ne se semble pas crouler sous les engagements...on trouve très peu de choses le concernant sur la toile, il n'a même pas de site web Neutral incompréhensible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Johann Christian BACH (1735-1782)   Mer 21 Aoû - 14:00

Mandryka a écrit:

Oui, Metodie Bujor est incroyable dans cet air, quel chant exemplaire, et ce timbre de bronze, magnifique. Malheureusement il ne se semble pas crouler sous les engagements...on trouve très peu de choses le concernant sur la toile, il n'a même pas de site web  Neutral incompréhensible
Très peu de choses sur le net le concernant.
J'ai l'impression que ce chanteur est obligé de mettre sa belle voix au service de musiques qui ne le méritent pas, un peu comme Andrea Bocelli!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Johann Christian BACH (1735-1782)   Jeu 8 Mai - 19:00

Quatuor pour deux flûtes, alto et violoncelle opus 19 n° 1 en do majeur.

Il fait partie d'une série de quatre quatuors composés vraisemblablement en 1776 à l'occasion d'un voyage de Johann Christian Bach à Mannheim effectué pour faire représenter l'opéra Lucio Silla. Les deux flûtes (des traversos à l'époque du compositeur) donnent à cette oeuvre une coloration des plus séduisantes. Il est intéressant de rapprocher cette oeuvre avec les quatuors pour flûte et trio à cordes que Wolfgang Mozart composera deux ans plus tard, notamment le quatuor en ré majeur K 285.

Le premier mouvement Allegro 4/4 est une structure sonate classique à deux thèmes. Le premier thème entonné par les deux flûtes est joyeux et énergique, le second en sol majeur en noires pointées est un canon entre les flûtes et les cordes. Le développement, court mais concentré introduit  des nuances plus pathétiques et quelques dissonances intéressantes. La réexposition est voisine de la première partie du mouvement.
Rien de plus gracieux et charmeur que l'andante en sol majeur 3/4, dans lequel le don mélodique du compositeur fait merveille.
Un rondo allegretto 2/4 conclut l'oeuvre dans une gaité à peine altérée par un intermède mineur au centre du morceau. Cette oeuvre est un concentré de l'art de Johann Christian Bach où l'élégance le dispute à une émotion discrète.

Je ne connais pas d'enregistrements pour ce délicieux quatuor mais on peut l'entendre ci-dessous. J'ai eu le bonheur de le jouer en clôture d'un stage de musique baroque effectué à Thoiry du 20 au 27 avril 2014.

https://www.youtube.com/watch?v=Y_3e0P28asw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Johann Christian BACH (1735-1782)   Ven 9 Mai - 11:30

Il ne semble pas que Joseph Haydn et Johann Christian Bach aient eu des relations suivies, ils ne se sont jamais rencontrés et ne semblent pas s'être écrits.

Toujours est-il que c'est au cours des fameux concerts Bach-Abel que pour la première fois une symphonie de Haydn (l'Impériale, n° 53) a été interprétée à Londres, le 9 mai 1781, très peu de temps avant la mort de Johann Christian le 1er janvier 1782. Cette première audition d'une symphonie de Haydn a été suivie début 1782 par celle de la 74ème à l'initiative de Karl Friedrich Abel.

De Johann Christian Bach, il faut connaître ses symphonies (particulièrement celles de l'opus 18). L'opus 6 n° 6 est l'une des premières en sol mineur "Sturm und Drang", qui a été composée probablement en 1768 (édition 1770). Très intéressantes aussi sont ses multiples et diverses symphonies concertantes, ses concertos pour piano, pour instruments à vent (basson, hautbois, flûte), les quintettes opus 11, les sonates pour clavier op 5 et 17 (Mozart a transcrit des mouvements de l'op 5 pour ses premiers concertos KV 107).

En musique vocale, c'est le seul "Bach" à avoir composé des opéras, qui ont aussi inspiré le jeune Mozart pour ses premiers opéras. En musique religieuse, il faut retenir en particulier le Requiem en ut mineur, un Gloria en sol majeur, le Confitebor tibia Domine, Magnificats, Salve Regina...

Je crois que par rapport à Johann Sebastien, Wilhelm Friedmann et Karl Philip Emmanuel, notre Johann Christian est trop méconnu. C'est pourtant le seul à avoir franchi les frontières du baroque pour arriver en plein dans le classicisme. Mozart lui doit beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Johann Christian BACH (1735-1782)   Ven 16 Mai - 9:53

Joachim a écrit:

Je crois que par rapport à Johann Sebastien, Wilhelm Friedmann et Karl Philip Emmanuel, notre Johann Christian est trop méconnu. C'est pourtant le seul à avoir franchi les frontières du baroque pour arriver en plein dans le classicisme. Mozart lui doit beaucoup.

En effet, Carl Philipp Emmanuel commence à être assez bien connu et l'anniversaire de sa naissance contribuera à augmenter sa renommée.
Tu as bien raison Johann Christian est vraiment sous estimé. C'est un compositeur très complet qui a écrit dans tous les genres musicaux. A mon avis, si on compare ce qui est comparable c'est-à-dire des oeuvres composées à la même époque, Temistocle de Bach (1772) et Lucio Silla de Mozart (1772) par exemple, les opéras du Bach de Londres surclassent tous ceux de Mozart avant Idoménée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Johann Christian BACH (1735-1782)   Jeu 22 Mai - 14:49

Johann Christian Bach a laissé son empreinte dans le domaine du concerto pour piano et orchestre. En 1777, il compose une série de six concertos pour pianoforte opus 13. A l'écoute de ces concertos on mesure vraiment combien profonde fut l'influence du Bach de Londres sur le jeune Mozart (1). Si on ne connaissait pas les 27 concertos du salzbourgeois, on pourrait vraiment s'y tromper!

Le concerto en mi bémol majeur opus 13 n°6 est un des plus charmants de la série, il s'ouvre par un allegro moderato qui commence sotte voce dans une atmosphère paisible et chaleureuse par un thème d'une grande beauté mélodique. Le second thème à la dominante possède un caractère voisin du premier. L'exposition orchestrale se termine par un joli thème de marche. C'est ce dernier qui fera les frais du développement qui oppose hardiment le pianoforte et l'orchestre. Après le développement la rentrée s'effectue sans changements notables.
L'oeuvre s'achève par un tempo di minuetto au tempo très modéré, Andante , surprenant pour un mouvement final. On reste dans une ambiance de plénitude conférée par la tonalité de mi bémol majeur. Le cours calme et presque recueilli de la première partie est interrompu par un intermède en do mineur plus agité et plus tourmenté. Le da capo entraine la répétition pure et simple de la première partie.

Voici une belle interprétation par la grande pianiste mozartienne Ingrid Haebler et la Capella Academica Wien sous la direction de Eduard Melkus que Benoît avait déjà mentionné dans sa liste de grands enregistrements d'oeuvres de Johann Christian Bach (voir plus haut).

(1) A la fin de l'année 1777, Mozart composera le concerto n° 9 pour pianoforte et orchestre dans la même tonalité de mi bémol majeur dit Jeunehomme du nom de sa dédicataire. Ce concerto, autrement ambitieux que le concerto de Bach, ouvre chez Mozart une ère nouvelle, pour la première fois, il prend conscience du potentiel expressif considérables de ce genre musical qui se traduira à partir de 1782 par une floraison de chefs-d'oeuvre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Johann Christian BACH (1735-1782)   Mer 4 Mai - 13:33

Une preuve nouvelle du génie de Johann Christian Bach réside dans son opéra Lucio Silla, composé en 1775 et représenté en novembre 1775 au Hofftheater de Mannheim qu'il est passionnant de comparer à l'opéra éponyme de Wolfgang Mozart, représenté en décembre 1772 à Milan, comparaison pas toujours en faveur du salzbourgeois.

Je ferai ultérieurement une analyse plus complète du Lucio Silla du Bach de Londres. A l'écoute de cette merveille, on réalise que Wolfgang Mozart avait une dette considérable vis à vis de Johann Christian Bach, un compositeur indiscutablement sous-évalué de nos jours.

_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr


Dernière édition par Piero1809 le Mar 10 Mai - 22:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Johann Christian BACH (1735-1782)   Mar 10 Mai - 21:49

Lucio Silla

D'habitude je ne donne que de courts extraits de You Tube afin de ne pas pénaliser les artistes ayant enregistré un CD.
Comme je n'ai pas trouvé d'enregistrement commercial de Lucio Silla de JC Bach, voici l'opéra entier sur Tou Tube.


_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Johann Christian BACH (1735-1782)   Aujourd'hui à 8:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Johann Christian BACH (1735-1782)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questionnaire fashion
» Leverage: la nouvelle série de Christian Kane
» Christian Dieppedalle
» Christian Kane dans Close to home
» [Petit, Christian ] Bombay Victoria

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Compositeurs et Musiciens-
Sauter vers: