AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 MOTEZUMA ou La Conquête du Mexique Josef MYSLIVECEK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: MOTEZUMA ou La Conquête du Mexique Josef MYSLIVECEK   Jeu 20 Sep - 15:02

Motezuma, musique de Josef Myslivecek, livret de Vittorio Amedeo Cigna-Santi, a été crée au théâtre de la Pergola de Florence le 23 janvier 1771. Le sujet de l’opéra, la conquête du Mexique au début du seizième siècle et la victoire de Fernando Cortés sur le roi Motezuma a fasciné des générations de romanciers, dramaturges et musiciens. C’est ainsi que Vivaldi, Graun, Paisiello, Insanguine, De Majo ont traité le sujet sous forme d'opéra seria. Au Siècle des Lumières, Motezuma représente le souverain pacifique, tolérant et clément face aux entreprises impitoyables de l’envahisseur ibère qui impose sa civilisation par le fer et le feu (1).
La version du librettiste Cigna-Santi est différente et tend à justifier l’action de Cortés ce qui se comprend dans une péninsule où le Pape d’une part et les Habsbourg d’autre part sont les maîtres du jeu.

Synopsis. Alors que les Aztèques procèdent à un sacrifice humain, les troupes de Fernando Cortés, usant d’armes à feu, terrorisent la population et investissent la place en brûlant effigies et Codex. Motezuma, dernier empereur Aztèque, et sa fiancée Quacozinga, tentent de maintenir leur pouvoir et leurs traditions, tout en pactisant avec les Espagnols. Lisinga, une indienne d’une tribu étrangère, esclave de Motezuma, est courtisée par Teutile, général de l’armée espagnole et par Pilpatoe, soldat de l'armée de Motezuma. Elle est délivrée par Fernando Cortés et baptisée. Cortès cherche à convertir également Motezuma mais lors d’un échange d’emblèmes, la croix chrétienne et une effigie aztèque, entre Motezuma et Cortés, Motezuma jette à terre la croix. Après une tentative de viol de Quacozinga qui résiste vaillamment et menace Cortés de sa dague, ce dernier finit par poignarder dans le dos Motezuma. Lisinga est proclamée reine tandis que Quacozinga qui a tout perdu, amour et pouvoir, crie sa consternation.

Le style. Avec un livret si riche en péripéties, il est plus facile de composer de la belle musique. Motezuma est contemporain de Mitridate de Wolfgang Mozart (livret de Cigna-Santi également) crée un mois avant et apparaît plus traditionnel et conservateur que l’œuvre du salzbourgeois. L’œuvre consiste en une suite de récitatifs secs et d’arias. Les ensembles sont exceptionnellement réduits avec un modeste duetto à la fin de l’acte II et un minuscule tutti en conclusion de l’œuvre. Les airs sont généralement de forme semi da capo AA1BA’. Quelques airs sont plus simples en deux couplets et le duetto est à deux vitesses andante puis allegro. Ce qui a été dit sur le contenu des airs d’Antigona (2) s’applique également au présent opéra. Cette structure sans ensembles entraine inévitablement une certaine monotonie mais Myslivecek soutient l’intérêt de l’auditeur grâce à une caractérisation poussée des personnages. Au centre de l’intrigue se trouvent Motezuma et sa fiancée Quacozinga. Motezuma incarne bien un personnage idéaliste qui voudrait la paix tout en sauvegardant l’identité de son peuple. Son attachement à des rites périmés, son indécision dans des moments cruciaux lui sera fatale. Quacozinga est un magnifique personnage féminin qui domine le plateau avec quatre airs et un duetto, elle ne croit plus en l’avenir de son peuple mais cherche courageusement à sauvegarder ce qui peut l’être encore. Cortés est à la fois le diplomate avisé mais aussi le soldat prêt à tout pour assurer la conquête. C’est lui toutefois qui finit par incarner la raison d’état.

Les sommets.
Acte I
Aria de Motezuma Cara fiamma del moi sene. Air très doux. Motezuma proclame son amour pour son épouse Quacozinga.
Aria di Quacozinga. Nel mar di tanti affani. Aria di paragone. Quacozinga exprime son angoisse de l’avenir par un air avec da capo plein de feu.
Acte II
Aria de Cortés. A mio Danno in vano. Aria avec da capo et un registre assez tendu en accord avec la violence du personnage. Rien ne peut résister à Cortés, ni les tempêtes, ni les armées les plus puissantes car la Fortune est avec lui.
Aria Lisinga. Mi scordo lo scempio. C’est une ariette gracieuse sur un tempo di minuetto dont la musique ne concorde pas avec les paroles.
Aria Quacozinga. Frena l’insano orgoglio. Le sommet de l’opéra. Dans un magnifique aria di furore, Quacoxinga menace Cortés avec un poignard ce qui de toute évidence tempère les ardeurs du conquistador pour la belle indienne.
Duetto Motezuma Quacozinga. Ah ! Se mi sei fedele. Il termine l’acte II dans une situation très dramatique puisque Motezuma est ligoté par les Espagnols qui combattent avec succès les guerriers Aztèques. Motezuma et Quacozinga manifestent leurs angoisses.
Acte III
Aria Lisinga. M’ingombra d’orrore. Seul air dans le mode mineur de la partition. Les Intervalles vocaux périlleux sont typiques du style « Sturm und Drang » pratiqué en cette année 1770.
Aria di Cortés. Basta il mio brando solo. Aria di furore. Cortés va faire parler la poudre ou plutôt le couteau ! Dans cet air il déclare vouloir obtenir, par les armes et pour la gloire de son roi, un résultat et non une vengeance.

(1) http://en.wikipedia.org/wiki/Motezuma_(Mysliveček)
(2) http://haydn.aforumfree.com/t573-antigona-josef-myslivecek
(3) http://books.google.fr/books?id=bGbkj9MQ4wAC&pg=PA314-IA1&lpg=PA314-IA1&dq=Myslivecek+Montezuma+libretto&source=bl&ots=D9vzTf5xc9&sig=J5eP1yv0arakhrZeIO24t3ZY-B4&hl=fr&sa=X&ei=QyFaULS0FcuIhQep_ICQDw&sqi=2&ved=0CEoQ6AEwBg#v=onepage&q=Myslivecek%20Montezuma%20libretto&f=false




Dernière édition par Piero1809 le Sam 13 Oct - 10:19, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: MOTEZUMA ou La Conquête du Mexique Josef MYSLIVECEK   Ven 21 Sep - 22:25

Récemment Poisson rouge nous informait de l'existence sur le Net d'un remarquable opéra de Myslivecek: Motezuma. Voici un bref compte rendu de ce spectacle.

Motezuma: Jakub Burzynski
Cortez: Jaroslav Březina
Teutile: Tomáš Kořínek
Pilpatoe: Marian Krejčík
Quacozinga: Marie Fajtová
Lisinga: Michaela Šrůmová

Directeur musical: Roman Válek
Régie: Michael Tarant
Mise en scène: Jaroslav Milfajt
Costumes: Klára Vágnerová
Chorégraphie: Pavel Mašek
Světla: Arnošt Janěk
Pyrotechnique: David Kubík
Orchestre: The Czech Ensemble Baroque

Le spectacle proposé par le festival de Znojmo 2011 est digne d'éloges en tous point.

Mise en scène. Elle est fidèle à la représentation que les gravures du début du 16 ème siècle nous laissent de la conquête du Mexique par les Espagnols. Le travail des acteurs et des chanteurs est assisté d'une troupe de deux danseurs et cinq danseuses qui font un travail remarquables. Habillés selon la mode aztèque (?) et munis de lances, ils miment sans relâche des scènes de combat. Tels des jaguars, ils rampent sur la scène, escaladent et dévalent les gradins dans un étrange ballet. La scène est continuellement envahie de fumées provenant peut-être de rituels aztèques et responsables des transes de Motezuma. Cette mise en scène est inventive et donne à l'histoire racontée une grande crédibilité. Les costumes sont magnifiques en particulier ceux de Motezuma, Quacozinga et des danseurs et danseuses.

Interprétation. Elle est de grande qualité. Jakub Burzinsky (Contre ténor) a un timbre de voix assez particulier, très prenant, qui ne laisse pas indifférent. Sa voix bénéficie d'une excellente projection.Il joue à merveille le rôle du souverain décadent qu'est Motezuma. Marie Fajtova (soprano), manifeste un engagement exceptionnel dans le rôle de la reine Quacozinga et possède une belle voix agile, elle vocalise à merveille. C'est pour moi la révélation du spectacle. Jarozlav Brezina (Ténor), très engagé également, donne à Cortés une allure de brute épaisse tout à fait crédible. Michaela Srumova (soprano) a une très jolie voix qui rend justice au personnage de Lisinga, elle bénéficie d'un magnifique air au troisième acte. Tomas Korinek (ténor) et Marian Kejcik (baryton) incarnent avec talent respectivement Teutile et Pïlpatoe, soldats des armées espagnoles et aztèques respectivement.

On peut visionner ce spectacle remarquable dans un site d'hébergement de vidéos bien connu. Je serais heureux de connaître l'avis de ceux ou celles qui l'ont visionné.


Dernière édition par Piero1809 le Lun 15 Oct - 8:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
poissonrouge



Messages : 62
Points : 85
Date d'inscription : 24/08/2011
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: MOTEZUMA ou La Conquête du Mexique Josef MYSLIVECEK   Mer 3 Oct - 18:42

Je partage complètement cette analyse de Piero. Cette production est inventive, faite avec peu de moyens mais avec un engagement total de tous les artistes.

Par ailleurs, vous pouvez déjà noter sur votre agenda 2013 la tournée de l'orchestre baroque Collegium 1704 placé sous la direction de Vaclav Luks avec L'OLIMPIADE, opera seria composé par MYSLIVICEK d'après un livret de Pietro Metastasio.
Les dates annoncées:
30 avril : Prague (création au Théatre national)
14 et 15 mai: Caen
22 et 24 mai: Dijon
4 et 5 juin: Luxembourg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: MOTEZUMA ou La Conquête du Mexique Josef MYSLIVECEK   Mer 3 Oct - 20:49

Merci beaucoup pour cette information.
Je vais dès à présent réserver mes places à l'opéra de Dijon pour les représentations des 22-24 mai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: MOTEZUMA ou La Conquête du Mexique Josef MYSLIVECEK   Jeu 11 Oct - 15:18

Le livret numérique (en italien) de Motezuma de Vittorio Cigna-Santi est disponible:

http://books.google.fr/books?id=8wBEAAAAcAAJ&pg=PA43&lpg=PA43&dq=Guacozinga&source=bl&ots=akykOCb8TY&sig=UVn-mHIS8C3sOhEIeaE_0Qg982U&hl=fr&sa=X&ei=T7F2ULGzL-mu0QXJioGYCw&ved=0CE8Q6AEwBQ#v=onepage&q=Guacozinga&f=false

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: MOTEZUMA ou La Conquête du Mexique Josef MYSLIVECEK   Sam 13 Oct - 21:21

La conquête du Mexique par Fernando Cortés donna lieu à un nombre élevé d'opéras sur ce sujet.
Le livret de Vittorio Cigna-Santi fut également mis en musique par Gian Francesco de Majo (1732-1770), un musicien napolitain né la même année que Joseph Haydn. Le Motezuma de De Majo est bien différent de celui de Myslivecek. Il est beaucoup moins agité et ne manque pas de douceur et de tendresse.

On peut écouter Motezuma de De Majo en toute légalité sur le Net.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: MOTEZUMA ou La Conquête du Mexique Josef MYSLIVECEK   Ven 29 Aoû - 22:47

Voici une remarquable exécution de Motezuma de Myslivecek avec une mise en scène et une chorégraphie absolument géniales:

https://www.youtube.com/watch?v=ivaB5xe_jUw

Dépêchez-vous de le visionner car cela ne durera pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: MOTEZUMA ou La Conquête du Mexique Josef MYSLIVECEK   Mar 30 Juin - 16:18

Voici un CD de Motezuma (ou Montezuma ?). Sa durée est de 103 minutes, aussi je suppose les recitativo secco doivent être omis, car ce sont une suite d'arias ? Tu connais cet enregistrement, Piero ? Il me semble que c'est celui dont tu présentes ci-dessus la video.



En tout, personnellement, j'aime beaucoup cet opéra, c'est même celui de Myslivecek qui me plaît le plus, peut-être parce que c'est celui qui me semble le plus mozartien, les autres que j'ai écoutés me paraissant plus baroques !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
poissonrouge



Messages : 62
Points : 85
Date d'inscription : 24/08/2011
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: MOTEZUMA ou La Conquête du Mexique Josef MYSLIVECEK   Mar 30 Juin - 17:22

Oui Joachim, sil s'agit d'un fichier audio (réalisé à partir de la vidéo )qu'on peut télécharger ici:
http://radiomelasudas-beaumarchais.blogspot.fr/2015/06/josef-myslivecek-montezuma-roman-valek.html
Il y a le détail des arias...Mais personnellement je pense qu'il vaut mieux enregistrer la video... de meilleure qualité!

Je signale la sortie de l'Olimpiade chez Bongiovanni l'année dernière, mais qui à mon avis est très loin derrière ce que j'ai entendu par le Collegium 1704 de Vaclav Luks à Dijon (avec Piero) et à Prague!
Enfin, pour les amateurs, l'excellent ouvrage de Daniel Freeman (en anglais) J. Myslevecek " Il Boemo" publié chez Harmonie Park Press.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: MOTEZUMA ou La Conquête du Mexique Josef MYSLIVECEK   Mar 30 Juin - 22:00

poissonrouge a écrit:

Je signale la sortie de l'Olimpiade chez Bongiovanni l'année dernière, mais qui à mon avis est très loin derrière ce que j'ai entendu par le Collegium 1704 de Vaclav Luks à Dijon (avec Piero) et à Prague!
Merci poisson rouge pour l'information. C'est bien vrai on ne remplacera jamais le live surtout quand il s'agit de musique vocale. C'est curieux: des voix qui m'avaient transporté au spectacle , ne me disent plus rien dans un CD. Je viens d'assister à une merveilleuse Armide de Lully à l'opéra de Nancy et j'attends avec appréhension la sortie d'un enregistrement…La magie du spectacle sera surement perdue.

_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: MOTEZUMA ou La Conquête du Mexique Josef MYSLIVECEK   Ven 25 Nov - 23:08

L'article le plus récent de Rundinella est consacré à l'opéra Motezuma de Josef Myslivecek

_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MOTEZUMA ou La Conquête du Mexique Josef MYSLIVECEK   Aujourd'hui à 3:05

Revenir en haut Aller en bas
 
MOTEZUMA ou La Conquête du Mexique Josef MYSLIVECEK
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conquête arabe ?
» Camion Coca Mexique
» "La Conquête" ou The Dark Sarkozy Rising !
» Jayce et les conquérants de la lumière
» Silverberg Robert - Les conquérants de l'ombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Haydn, Directeur musical de l'opéra d'Eszterhàza-
Sauter vers: