AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sonate n°38 en fa majeur (HobXVI.23)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Sonate n°38 en fa majeur (HobXVI.23)   Lun 9 Juin - 10:49

La 38ème sonate en fa majeur (HobXVI.23) fait partie d'un groupe de six sonates pour clavier, en ut , mi, fa, ré, mi bémol et la majeur, publiées en 1774 mais composée en 1773. Ces sonates, d'une facture très moderne, contrastent avec les précédentes de 1770-1, celles en la bémol majeur (HobXVI.46) et ut mineur (HobXVI.20), en particulier, par un caractère plus aimable, plus facile et plus populaire.

La sonate en fa est une des plus jouées de J.Haydn, ce qui s'explique, selon Marc Vignal (1), par son "écriture très pianistique et son bel équilibre d'ensemble" mais les autres sonates du groupe sont toutes intéressantes, surtout la sonate en ré (HobXVI.24) qui est , à mon avis, la plus remarquable des six avec son époustouflant finale, une Bagatelle de Beethoven avant la lettre. La dernière sonate en la majeur (HobXVI.26), très différente des cinq autres, se caractérise par un splendide et vaste premier mouvement d'une grande profondeur. Ce mouvement exceptionnel est suivi par deux morceaux dont un finale microscopique de 26 mesures consistant en un simple exposé de thème, preuve que Haydn, dans ses compositions les plus élaborées, gardait parfois une plaisanterie en réserve!

La sonate en fa présente aussi l'intérêt d'avoir probablement inspiré Mozart dans sa sonate en fa majeur KV 270 composée à Munich en 1775. La remarquable sonate de Mozart présente des analogies frappantes avec celle de Haydn; son Adagio en fa mineur à 6/8 sur un rythme de Sicilienne est directement dérivé de l'Adagio à 6/8, en fa mineur également de la sonate de Haydn.

Le premier mouvement, Moderato, de forme sonate est construit autour d'un thème énergique, la suite est une extension du thème dans un registre plus chantant. Le développement est d'abord bâti sur le thème initial, il se poursuit avec un passage chromatique très séduisant qui valut à son auteur des accusations de plagiat d'oeuvres de Carl Phillip Emmanuel Bach, tout à fait injustes, car de tels passages fantaisistes, très fréquents dans les sonates de Haydn, témoignent simplement de son admiration pour le Bach de Hambourg.

L'Adagio en fa mineur déroule un thème mélancolique très étendu sur un rythme de Sicilienne; par la suite, le thème est repris au relatif majeur, mais on reste dans un climat très cantabile et rêveur. On notera que l'essentiel de cet émouvant morceau se déroule dans des nuances piano et contraste vivement avec les mouvements qui l'entourent.

Le finale Presto à 2/4 est une structure sonate strictement monothématique bâtie sur un thème dynamique et incisif. Le développement, bref, mais très concentré consiste en jeux contrapuntiques sur le thème principal. Le morceau est d'une grande harmonie et offre à cette sonate une conclusion annonçant par sa mâturité et son éclat, les sonates ultimes de la période Londonienne.

(1) Marc Vignal, Joseph Haydn, Fayard, 1988.


Dernière édition par Giuseppe1732 le Dim 7 Sep - 9:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
pianiste.2008



Messages : 98
Points : 52
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Sonate n°38 en fa majeur (HobXVI.23)   Lun 9 Juin - 15:07

Giuseppe1732 a écrit:
38ème sonate en fa majeur HobXVI.23

La sonate en fa présente aussi l'intérêt d'avoir probablement inspiré Mozart dans sa sonate en fa majeur KV 270 composée à Munich en 1775. La remarquable sonate de Mozart présente des analogies frappantes avec celle de Haydn; son Adagio en fa mineur à 6/8 sur un rythme de Sicilienne est directement dérivé de l'Adagio à 6/8, en fa mineur également de la sonate de Haydn.

Si l'on s'intéresse aux rapports pianistiques entre Haydn et Mozart en général, il vaut la peine d'écouter les CD gravés par Claire-Marie Le Guay. Pour le moment deux disques sont sortis. Tout comme le premier, le deuxième volume forme une série de programmes, qui se veulent des « jeux de miroirs » entre les deux compositeurs Mozart et Haydn. La pianiste Claire-Marie Le Guay a bénéficié dans son entreprise d'une collaboration avec Marc Vignal. Rien que ça ! Alors que les œuvres retenues pour le premier volume avaient toutes une tonalité en si bémol majeur (tonalité claire) ou en mi bémol majeur (tonalité à la fois puissante et feutrée), les partitions associées ici ont en commun la tonalité d'Ut mineur "couleur du drame" pour les trois premières et Ut majeur pour la quatrième.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Sonate n°38 en fa majeur (HobXVI.23)   Lun 9 Juin - 21:38

Merci d'avoir signalé ces CD passionnants. C'est une excellente idée de confronter Haydn et Mozart à travers quelques oeuvres pour piano. L'option de considérer des oeuvres de même tonalité est de plus une idée très originale.
Avec ut mineur,on est gâté car Mozart et Haydn ont écrit des chef-d'oeuvres dans cette tonalité!

Piero


Dernière édition par Piero1809 le Mar 19 Aoû - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
pianiste.2008



Messages : 98
Points : 52
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Sonate n°38 en fa majeur (HobXVI.23)   Ven 17 Oct - 0:20

Il est possible de télécharger gratuitement la sonate (fichier MP 3) à l'adresse suivante:

http://pianosociety.com/cms/index.php?section=254

Le site « Piano Society » regorge d'enregistrements, disponibles en libre téléchargement. Tous ces fichiers sonores ne sont pas forcément excellents, mais pour une première approche, c'est toujours intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Sonate n°38 en fa majeur (HobXVI.23)   Mar 19 Aoû - 13:52

Merci pianiste2008 pour ce site excellent qui permet de faire d'intéressantes découvertes.

Vladimir Horowitz a enregistré quelques sonates de Joseph Haydn notamment la sonate en fa majeur HobXVI.23. C'est une très belle version sur un grand piano de concert. Il faut connaître cette interprétation à l'aune de celles de pianistes, Kristian Bezuidenhout par exemple, jouant sur des pianoforte de l'époque de Haydn. La juxtaposition est passionnante et je me garderai de toute comparaison car:

-Horowitz est incomparable;
-les instruments sont trop différents!

https://play.google.com/store/music/album?id=B6oi6ouk52bwxtvi3f56ounc6du&tid=song-Tdnsaxi4syvfohnks6hsejn47ai&rdot=1&rdid=song-Tdnsaxi4syvfohnks6hsejn47ai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sonate n°38 en fa majeur (HobXVI.23)   Aujourd'hui à 8:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Sonate n°38 en fa majeur (HobXVI.23)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [GdC] Seigneur anti dragon, démons majeur, Stegadon ..
» Médaille St-Jacques-le-Majeur (de Compostelle) XIXe.
» [Tolstoï, Léon] Le bonheur conjugal, La sonate à Kreutzer, Le diable
» Joyeux anniversaire Sonate!
» Eddings Leigh et David - Le démon majeur de Karanda - Chant 3 de la Mallorée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Sonates pour piano-
Sauter vers: