AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Symphonie n° 94 en sol majeur LA SURPRISE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stadler



Messages : 15
Points : 0
Date d'inscription : 08/08/2007
Age : 46
Localisation : Gembloux (Belgique)

MessageSujet: Symphonie n° 94 en sol majeur LA SURPRISE   Lun 20 Aoû - 23:21

La Symphonie n° 94 en sol majeur, « La Surprise » de Joseph Haydn a été composée en 1792. Elle est la deuxième des douze symphonies dites "londoniennes", considérées comme les plus belles de Haydn.

La forme de cette symphonie est celle de la symphonie classique.

Historique

La symphonie fut créée le 24 mars 1792. L'auditoire avait été particulièrement frappé par un soudain coup de timbale, dans le deuxième mouvement. C'est de là que lui vient son surnom. Au lendemain de la création, un critique a dit "La surprise qu'il contient peut être comparée à celle ressentie par une belle bergère que le murmure éloigné d'une cascade aurait endormie et qu'un coup de fusil tiré par un chasseur réveille en sursaut."

Analyse

1. Adagio — Vivace assai

Ce mouvement respecte la structure sonate et est précédé d'un introduction lente. L'exposition présente les trois thèmes qui sont variés dans le développement. Le mouvement se termine par une récapitulation des thèmes.

2. Andante

Le mouvement débute par un thème très simple. C'est à sa deuxième exposition, pianissimo, qu'arrive la surprise : un accord fortissimo de tout l'orchestre, souligné par un coup de timbale. Haydn pensait qu'il ferait crier les auditrices avec ce coup de tonnerre ! Vient ensuite cinq variations sur la première mélodie, suivies d'une coda.

3. Menuet et trio, allegro molto

Alors que le menuet est une danse lente, Haydn indique son mouvement allegro molto, ce qui signifie très vite. Il se montre peu soucieux des conventions et précurseur du scherzo (plaisanterie). Par contre, la structure du mouvement respecte la forme originelle de la danse : deux sections encadrent un trio composé de deux parties.

4. Allegro di molto

Pour ce dernier mouvement, Haydn a inventé une forme nouvelle, entre la sonate et le rondo. Comme dans le rondo, le premier thème revient à plusieurs reprises. Cependant, Haydn le développe différemment à chaque fois. Le mouvement se termine par un déchaînement de timbale suivie d'une coda rétablissant l'ordre.

Source : Wikipédia

Un premier message pour évoquer une des rares oeuvres de Haydn que je connais pour l'instant Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Symphonie n° 94 en sol majeur LA SURPRISE   Mar 21 Aoû - 10:34

Peu de choses à ajouter à cette analyse, sinon que la symphonie est appelée "Surprise" en Angleterre et en France, et "mit Paukenschlag" (du coup de timbales) dans les pays germaniques.
Ce coup de timbales était réputé "pour réveiller les dames assoupies au concert" (sic).

Ajoutons que ce thème du 2ème mouvement a été réutilisé pour l'air du laboureur dans l'oratorio Les Saisons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cd-man



Messages : 55
Points : 11
Date d'inscription : 24/05/2008
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Symphonie n° 94 en sol majeur LA SURPRISE   Dim 31 Aoû - 18:19

Joachim a écrit:
Ce coup de timbales était réputé "pour réveiller les dames assoupies au concert" (sic).

... ce qui est révélateur quant à la qualité d'écoute de l'époque ! :mdr: Avons-nous vraiment progressé depuis ? Pas certain ! :mouay:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Symphonie n° 94 en sol majeur LA SURPRISE   Sam 8 Jan - 12:29

Merci beaucoup Stadler pour cet excellent commentaire auquel il n'y a en effet pas grand chose à ajouter sionon que la symphonie n° 94 La Surprise de Joseph Haydn fut composée en 1791 et crée à Londres le 23 mars 1792 comme vous l'avez déjà indiqué.

Je me permets de renvoyer le lecteur au post consacré à l'exécution des Londoniennes par Mark Minkowski et à l'interprétation faite par ce dernier du fameux coup de timbale de l'Andante de la symphonie n° 94:

http://haydn.aforumfree.com/t441-les-londoniennes-minkowski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Symphonie n° 94 en sol majeur LA SURPRISE   Mer 26 Déc - 23:55

cd-man a écrit:
Joachim a écrit:
Ce coup de timbales était réputé "pour réveiller les dames assoupies au concert" (sic).

... ce qui est révélateur quant à la qualité d'écoute de l'époque ! :mdr: Avons-nous vraiment progressé depuis ? Pas certain ! :mouay:
Franchement je crois que nous avons progressé et que la qualité d'écoute est bien meilleure de nos jours qu'au temps de Joseph Haydn. Il y a de nombreuses règles à observer dans les salles de concert qui sont en général bien respectées. A l'Opéra National du Rhin le Directeur donne oralement avant chaque représentation des consignes.....dont une "vous êtes priés de contrôler vos quintes de toux qui fait rire mais qui est bien respectée.
En tout état de cause le fameux coup de timbales de la symphonie n° 94 fait toujours son effet et les fausses rentrées du rondo final témoignent de l'humour irrésistible de son auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Symphonie n° 94 en sol majeur LA SURPRISE   Jeu 3 Jan - 18:51

J'ai le plaisir de travailler à l'alto la symphonie n° 94 en sol majeur La Surprise dans un orchestre. C'est une expérience instructive que d'écouter cette oeuvre "de l'intérieur". La partie d'alto se trouve au coeur du groupe des cordes et de mon poste on a une vue très particulière sur cette oeuvre emblématique de Joseph Haydn. On constate que sous une façade particulièrement aimable, se cache une oeuvre bien plus élaborée et complexe qu'il n'y parait. Le premier mouvement est une merveille d'harmonie. Les mélodies s'enchaînent avec douceur et naturel, on croit qu'il y a plusieurs thèmes alors que ce mouvement est construit sur une seule idée. Ces considérations s'appliquent évidemment aux trois autres mouvements. Au delà de la maîtrise technique, il faut évidemment essayer de bien exprimer tout l'humour qui pullule dans cette partition, et pas seulement dans le célébrissime andante et son fameux coup de timbales, destiné, parait-il, à réveiller les auditeurs somnolents. Justement l'exécution doit éviter ce piège car si les auditeurs s'endorment c'est que l'orchestre a échoué!
De mon poste d'observation on comprend pourquoi ces symphonies Londoniennes sonnent si bien, c'est que Haydn a dosé avec le plus grand art les trois composants principaux que sont les cordes, les bois et les cuivres + timbales. Avec Haydn et Mozart (dans ses quatre symphonies des années 1786 et 1788), on peut dire que la symphonie classique a atteint son apogée. Michael Haydn et Johann Martin Kraus, très actifs aussi dans ce domaine et auteurs de symphonies magnifiques, semblent s'orienter vers des voies différentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Symphonie n° 94 en sol majeur LA SURPRISE   Lun 25 Mar - 13:05

Joachim a écrit:

Ajoutons que ce thème du 2ème mouvement a été réutilisé pour l'air du laboureur dans l'oratorio Les Saisons.
Selon H.C. Robbins Landon, ce thème fameux se trouve également dans des esquisses de Mozart qui prouvent que ce dernier avait pour projet de l'utiliser dans une oeuvre nouvelle qui ne vit jamais le jour.
L'article suivant est très intéressant:
http://www.kennedy-center.org/calendar/?fuseaction=composition&composition_id=2843
L'auteur rapproche le thème du second mouvement d'un thème très en vogue à l'époque en Angleterre Twinkle, twinkle, little star, contine très voisine de la mélodie française Ah Vous dirais-je Maman, popularisée par Mozart sous forme de variations K 265 composées non pas à Paris en 1778 comme on le pensait mais probablement en 1781-2 à Vienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Symphonie n° 94 en sol majeur LA SURPRISE   Aujourd'hui à 3:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Symphonie n° 94 en sol majeur LA SURPRISE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» réussir à 200% ma surprise et notre séjour
» Surprise Winnie l'Ourson
» nouveau pc et cadeau surprise...
» Surprise et tribulation d'une pipe :)
» [GdC] Seigneur anti dragon, démons majeur, Stegadon ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Les Symphonies-
Sauter vers: