AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gregor WERNER (1693-1766)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Gregor WERNER (1693-1766)   Ven 29 Nov - 9:43

Joseph Gregor Werner entra au service des Esterhazy à Eisenstadt, en tant que maître de chapelle, en 1728. Il resta à ce poste jusqu'à sa mort. Le Prince Joseph étant mort en 1721, c'est sa veuve Maria Octavia puis son fils, le Prince Paul Anton qui devinrent les maîtres du domaine.
La santé de Gregor Werner se dégradant, on fit appel en 1761 à un jeune musicien, Joseph Haydn, en tant que vice-maître de chapelle. Ce dernier devint tout naturellement Maître de chapelle à la mort de Werner en 1766.
Gregor Werner composa surtout de la musique religieuse, produisant une Passion pour la liturgie du Vendredi Saint par an. Il écrivit aussi des symphonies dans lesquelles on trouve des emprunts à la musique d'Europe Centrale.
Les relations entre Werner et Haydn furent difficiles, Werner compositeur encore baroque, reprochait à Haydn la galanterie de son style. La tension entre les deux hommes atteint un maximum quand Werner dans une lettre au Prince Paul Anton datée 1765, dénonça le laxisme de Haydn. L'administrateur von Rahier s'en mêlant, le Prince recadra Haydn en définissant les droits et les devoirs de chacun, initiative qui fut bénéfique à Haydn qui fut déchargé de l'entretien des instruments de musique et commença à rédiger le catalogue de ses oeuvre (Entwurf Katalog).
Une seule oeuvre de Werner a été enregistrée, il s'agit de son oratorio Deborah.
Il est certain que Joseph Haydn fut influencé à ses débuts par la musique de Werner.

(1) http://en.wikipedia.org/wiki/Gregor_Werner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Gregor WERNER (1693-1766)   Ven 29 Nov - 14:15

Werner a écrit autour de 350 oeuvres, dont une cinquantaine de messes a cappella dans un style contrapuntique rigoureux, ainsi que la musique d'église avec accompagnement instrumental (3 Requiem, 4 Te Deum, 12 Vêpres, 23 Litanies, quantité de motets et hymnes). Son travail comprend aussi une série de 22 oratorios, presque tous composés pour le vendredi saint, le plus souvent pour la chapelle Esterházy (parmi lesquels Absalon, 1743, Ester, 1746, Der verloren Sohn, 1747, Job, Holoferne, 1748, Adam, 1749, Judas Makkabeus, 1757, Debora, 1760).

En tant qu'employé de la famille Esterházy, Werner a été peu publié, mais quelques œuvres ont été imprimées. Il s'agit notamment de son ensemble de douze suites orchestrales représentant les douze mois de l'année : Instrumentalkalender (Beschreibung der 12 Monate mit musikalischen Ausdrucksformen) 1748, Der Wienerische Tandlmarkt, Bauern-Richters-Wahl. On y décèle une influence de la musique populaire autrichienne jointe à la manière de composer vénitienne comme Corelli et Vivaldi.

On lui doit aussi ses Symphonie sex senaeque Sonatae, pour 2 violons et basse (1735) dédicacées à Paul Anton, et un concerto pour violoncelle. En outre, deux courtes Pastorales pour orgue, cordes et hautbois sont assez connues.

A noter que Joseph Haydn a transcrit pour quatuor à cordes 6 Préludes et Fugues tirés d'oratorios  de Werner. Ils sont édités en 1804, avec la mention "par estime envers mon célèbre maître", ce qui montre que Haydn agé n'avait pas la moindre rancune envers Werner.


En plus de Deborah, il existe aussi un CD avec :



Une curiosité que ce "Instrumentalkalender" (Calendrier musical), où chaque mois est représenté par une courte Suite orchestrale, dans laquelle chaque mouvement est caractérisé par un évènement mis en musique, depuis le nouvel an jusqu'au dernier jour de décembre. En tout 59 mouvements et deux heures de musique. C'est en quelque sorte un peu l'équivalent des Quatre saisons de Vivaldi, mais au mois près. Cette musique est assez agréable, mais on est quand même loin des quatre Saisons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Gregor WERNER (1693-1766)   Mer 4 Déc - 10:20

Merci Joachim pour toutes ces précisions concernant Gregor Werner.
Je recommande l'écoute de Debora, un oratorio de Gregor Werner, remarquablement interprété sous la direction de Pal Nemeth, un Haydnien de la première heure. De style essentiellement baroque, il nous renseigne sur le type de musique que Joseph Haydn pouvait entendre à partir de 1761 quand il entra au service des Eszterhazy. J'y ai même repéré des tournures musicales que j'ai entendues dans les messes HobXXII.4 et HobXXII.5.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gregor WERNER (1693-1766)   Aujourd'hui à 10:42

Revenir en haut Aller en bas
 
Gregor WERNER (1693-1766)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rétrospective Werner Schroeter au Centre Pompidou - 2 décembre > 22 janvier
» [Parution] "Utopolis" (1930) de Werner Illing
» Moto de Werner
» C.L. Werner, Champion du Chaos
» The Red Duke de CL Werner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Compositeurs et Musiciens-
Sauter vers: