AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Concertos pour piano nos 3, 4 & 11 - Andsnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pianiste.2008

avatar

Messages : 98
Points : 52
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Concertos pour piano nos 3, 4 & 11 - Andsnes   Mer 11 Juin - 22:12



En 2000, le pianiste norvégien Leif Ove Andsnes est récompensé, aux côtés de l'Orchestre de Chambre de Norvège du Gramophone Award du meilleur concerto de l'année. Quelles peuvent avoir été les raisons du jury ?

L'orchestre est élégant, attentif; le pianiste - également chef - l'emmène avec allant et élégance. La phalange produit une texture sonore d'une rare transparence qu'illumine une verve de bon aloi. Haydn, quand on le joue comme ça, n'a plus grand-chose à envier à Mozart...

Précisons que tous les instruments (piano y compris) sont modernes. Mais le phrasé, la dynamique et l'équilibre paraissent avoir été comme " fécondées " par la pratique des instruments d'époque.

Au piano, l'artiste se montre élégant, dynamique, léger (mais jamais superficiel) et brillant virtuose. Il nous fait parcourir la partition comme si c'était un roman à suspense ! L'image du " bon papa Haydn " est bien loin et c'est tant mieux ! Le jeu est d'une inventivité rare... qui ne s'écarte pas d'une fidélité exemplaire au texte !

Une trouvaille, le solo de violon qui ouvre le largo du concerto n° 3; il n'est pas indiqué explicitement sur la partition, mais la le résultat est si beau...

De tels disques ne peuvent qu'heureusement changer l'image - plutôt terne jusqu'à maintenant - de Haydn comme auteur de concertos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2654
Points : 2834
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Concertos pour piano nos 3, 4 & 11 - Andsnes   Mer 11 Juin - 22:50

Merci pour la référence discographique.

Le 11ème concerto en ré majeur probablement composé au début de 1780 est en effet une oeuvre majeure de J.Haydn. Le Rondo final all'Ungarese (à la Hongroise) est justement apprécié par son côté brillant et ses audaces rythmiques et harmoniques. C'est le premier d'une série de rondos à la Hongroise qui compte le célèbre mouvement final du trio en sol majeur pour piano, violon et violoncelle (HobXV.25) composé en 1795 et le beaucoup moins connu mais non moins beau trio en la majeur (HobXV.18 ), lui de 1794.

Giuseppe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
JPS1827



Messages : 213
Points : 81
Date d'inscription : 01/06/2008
Localisation : Bourg la Reine

MessageSujet: Re: Concertos pour piano nos 3, 4 & 11 - Andsnes   Ven 13 Juin - 0:51

J'ai trouvé à la médiathèque deux interprétations du concerto n°11 : une au pianoforte par Andreas Staier, magnifique de verve narrative, d'une lisibilité remarquable dans les passages rapides, avec un mouvement lent qui semble exposer progressivement et majestueusement un décor du 18ème siécle ; une autre au piano moderne par Martha Argerich, qui romantise plus le développement de l'allegro et en fait plus ressortir le caractère modulant, et joue le mouvement lent comme un lied beaucoup plus intimiste. Les deux options sont très belles et complémentaires pour prendre connaissance de l'œuvre. C'est dans le rondo à la hongroise que les deux musiciens se rejoignent pour une interprétation vive, ironique et moqueuse, peut-être un peu plus nerveuse chez Staier du fait de l'instrument sur lequel il joue. Je suis admiratif de la façon dont il arrive à donner une impression de continuité à son discours avec un instrument aussi sec, dont il révèle toutes les possibilités expressives (extraordinaire point d'orgue avant la dernière reprise du refrain accelerando)

Je suis sûr que Leif Ove Andsnes joue magnifiquement aussi, c'est un très grand pianiste, et j'essaierai d'écouter ce disque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cd-man

avatar

Messages : 55
Points : 11
Date d'inscription : 24/05/2008
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Concertos pour piano nos 3, 4 & 11 - Andsnes   Lun 23 Juin - 15:10

Ce sont semble-t-il les seuls concertos reconnus aujourd'hui comme authentiques... Quelqu'un sait-il comment la liste a été établie ? (Voir aussi mon texte sur les «Feldparthien»)

A part ça, Andreas Staier est un pianiste magnifique... qui fait un super boulot avec les instruments anciens. Il allie rigueur musicologique et musicalité. Que demander de plus ? Espérons qu'il fera d'autres enregistrements de Haydn...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pianiste.2008

avatar

Messages : 98
Points : 52
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Concertos pour piano nos 3, 4 & 11 - Andsnes   Dim 8 Nov - 19:49

Je suis du même avis. Ça m'intéresse de connaître les arguments qui authentifient les concertos. D'autre part, sait-on s'il y en a eu de perdus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2654
Points : 2834
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Concertos pour piano nos 3, 4 & 11 - Andsnes   Lun 9 Nov - 23:11

pianiste.2008 a écrit:
Je suis du même avis. Ça m'intéresse de connaître les arguments qui authentifient les concertos. D'autre part, sait-on s'il y en a eu de perdus ?
Ce point a déjà été discuté en partie par Joachim, à propos des concertos pour orgue
http://haydn.aforumfree.com/concertos-f9/les-concertos-pour-orgue-t226.htm

Quelques précisions supplémentaires:
Le groupe XVIII du catalogue Hoboken (concertos pour clavier) comprend onze partitions qui posent des problèmes d'authenticité et de choix d'instruments. Les travaux de Georg Feder aboutissent aux résultats suivants:
-sept concertos: quatre en ut majeur (HobXVIII.1,5,8 et 10), un en ré (HobXVIII.2) et deux en fa (HobXVIII.6 et 7) sont probablement écrites pour l'orgue;
-trois concertos: en fa (HobXVIII.3) en sol (HobXVIII.4) et en ré (HobXVIII.11) sont écrits pour clavecin ou piano;
-le concerto en fa (HobXVIII.7) cité plus haut est une transcription pour orgue (très réussie) d'un trio pour clavier, violon et violoncelle (HobXV.40);
-le concerto en sol (HobXVIII.9) serait apocryphe mais je ne connais pas les arguments qui permettent de l'affirmer.

-L'affectation au clavecin plutôt qu'à l'orgue résulte de la portée des oeuvres dans le registre aigu, les concertos pour orgue ne dépassant pas le do au dessus de la portée en clé de sol.
-Haydn n'utilise dans l'orgue que les manuels et jamais le pédalier. Dans ces conditions les concertos pour orgue (HobXVIII.1,2,5,6,8 et 10) peuvent très bien être joués au clavecin.

Concernant les concertos perdus, je n'ai aucune information sur cette question intéressante.

Source; Marc Vignal, Joseph Haydn, Fayard, 1988, pp.778-9.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
pianiste.2008

avatar

Messages : 98
Points : 52
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Concertos pour piano nos 3, 4 & 11 - Andsnes   Lun 9 Nov - 23:25

Merci pour ces infos. Peut-être les autres internautes ont-ils d'autres éléments de réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2654
Points : 2834
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Concertos pour piano nos 3, 4 & 11 - Andsnes   Sam 29 Aoû - 13:13

Le concerto HobXVIII.3 en fa majeur est un authentique concerto pour clavecin (ou pianoforte) de Joseph Haydn. Il est inscrit dans le catalogue personnel de Haydn sous le nom concerto per il clavicembalo. Marc Vignal situe sa date de composition dans la décennie 1760 et plus précisément en 1764. Le manuscrit autographe est perdu mais plusieurs copies nous sont parvenues dont une datant du début des années 1780.

C'est une oeuvre intéressante qui s'ouvre par un vaste allegretto remarquable par son long développement dont la fantaisie et les arpèges modulants évoquent l'art de Carl Philipp Emmanuel Bach bien qu'il soit peu probable qu'en 1764 Haydn ait connu le Bach de Hambourg. Le largo en do majeur déroule une ample mélodie sereine. Comme à l'accoutumée, à cette époque le finale presto frappe par son dynamisme et son énergie.

En voici une belle interprétation par: Jolanda Violante, Federico Guglielmo & L'Arte dell'Arco:


_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Concertos pour piano nos 3, 4 & 11 - Andsnes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Concertos pour piano nos 3, 4 & 11 - Andsnes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les yeux du piano à queue ...
» Beauty and the Beast : Prologue pour Piano
» Partitions musique Rocky
» Bleach OST
» Intro "mi cafe"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Concertos-
Sauter vers: