AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Marie Bigot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Marie Bigot   Jeu 11 Juin - 19:19

Une biographie de Haydn cite, à propos de Marie Bigot, cette anecdote : le 20 février 1805, elle joue une oeuvre de Haydn devant le compositeur. A la fin du morceau, Haydn est enthousiaste : "Mein liebes Kind, das ist nicht meine Komposition; das haben Sie komponiert, nicht bloß gespielt !" (Ma chère enfant, ceci n’est pas ma composition. C’est vous qui l’avez composé, pas simplement joué !), et d'ajouter sur la partition, de sa main : "Le 20 Février 1805, Joseph Haydn était heureux".

Marc Vignal en parle page 678 de sa biographie.

Mais qui est Marie Bigot ?

Marie Bigot de Morogues (née Marie Kiéné), née le 2 mars 1786 à Colmar et morte le 16 septembre 1820 à Paris, est une pianiste et compositrice française.

Marie Kiéné est née le 3 mars 1786 à Colmar. Après avoir épousé Paul Bigot de Morogues (1765-1853), elle résida à Vienne entre 1804 et 1809 où elle joua notamment pour Joseph Haydn qui fut enthousiasmé (il s'écria : Oh, ma chère enfant, ce n'est pas moi qui ait fait cette musique - c'est vous qui la composez" et a écrit sur la partition à partir de laquelle elle a joué, "Le 20 Février 1805, Joseph Haydn était heureux".
Amie d'Antonio Salieri et de Ludwig van Beethoven, son mari étant le bibliothécaire du comte Andreï Razoumovski, elle interpréta la sonate "appassionata" directement sur l'autographe du compositeur (qui pourtant était endommagé par la pluie), et Beethoven fut très impressionné et se lia d'amitié avec elle, ce qui évidemment fit jaser. Beethoven dut envoyer deux lettres à Paul Bigot pour se justifier !

De retour à Paris en 1809, elle composa, donna des leçons et a beaucoup contribué à introduire la musique de Beethoven au public parisien. En 1816, elle a donné des leçons à Felix et Fanny Mendelssohn. Elle mourut âgée seulement de 34 ans.


Oeuvres pour piano

Sonate en si bémol majeur op 1 (v. 1806)
Andante Varie en si bémol majeur, op 2 (v. 1805)
Rondeau (1818)
Suites d'Etudes (1817/18)

Et on trouve plus de précisions sur le blog de Ernest-Emile Klapperstorch, un amoureux de cette belle province qu'est l'Alsace:

http://drelsassblogfumernest-emile.hautetfort.com/archive/2011/03/06/marie-bigot-de-morogues.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2553
Points : 2719
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Marie Bigot   Lun 27 Juil - 10:06

Merci Joachim pour ce message passionnant concernant Marie Bigot.
Je découvre également le BLOG D'r Elsass Blog…très intéressant.

J'ignorais tes origines alsaciennes. Neuwiller les Saverne est une charmante petite ville possédant deux églises magnifiques. Saint Pierre et Paul est vraiment une leçon d'architecture à travers les âges puisqu'on y trouve une crypte préromane, une église du Roman tardif pour l'essentiel mais avec des parties gothiques et une façade du 18ème siècle. Si on y ajoute de nombreuses maisons patriciennes de la Renaissance et les maisons canoniales du 18ème siècle, on obtient un ensemble vraiment remarquable.

_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Marie Bigot   Lun 27 Juil - 10:41

On ne trouve sur youtube que cette petite suite d'études que j'avais oublié de citer :



Je suis heureux que tu connaisses Neuwiller les Saverne, où j'ai des souvenirs inoubliables. En effet, l'église catholique Saint Pierre et Paul est caractérisée par plusieurs styles qui vont du roman au gothique. Je pense qu'elle devrait être plus connue et davantage citée dans les guides touristiques.
L'église protestante Saint Adelphe, du 12ème siècle, est magnifique elle aussi. Dans le cimetière (où sont enterrés mes parents) se trouve le monument du maréchal Henri Clarke, ministre de la guerre de Napoleon. Il y a encore d'autres curiosités comme des remparts, les ruines du château de Herrenstein...

Mais on s'éloigne un peu de Marie Bigot... Je ne sais pas si, habitant l'Alsace, tu peux en découvrir davantage sur elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marie Bigot   Aujourd'hui à 22:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie Bigot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Who's that girl/sr.Marie Misamu
» [Dupuy, Marie-Bernadette] Famille Roy - Tome 3: Les tristes noces
» Marie-Aude Murail
» Comment on se marie dans d´autres tribus en RDC ?
» [Murail, Marie-Aude] Oh, boy !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Haydn (1732-1809)-
Sauter vers: