AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Giambattista CIMADOR (1761-1805)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Giambattista CIMADOR (1761-1805)   Mer 5 Aoû - 11:47

Giambattista Cimador, également connu sous la forme italianisée de Giovanni Battista Cimadoro  (Venise, 1761 - Bath, 27 Février 1805) était un compositeur, violoniste, chanteur et éditeur de musique italien.


Membre d'une famille noble vénitienne, il étudie à Venise le violon, le violoncelle et le pianoforte et a acquis une réputation de virtuose. En 1789, il fait représenter à Venise son premier ouvrage, une favola per musica en deux scènes Ati e Cibele. Elle a été suivie par Pimmalione (1790), une scène dramatique basée sur un monodrame antérieur de Rousseau, et la favola per musica Il ratto di Proserpina (1791). En outre, il écrit un concerto pour contrebasse pour le jeune virtuose Domenico Dragonetti: actuellement le manuscrit survit, avec les modifications apportées par Dragonetti sur le rondo final, car il le jugeait trop court.

En 1791, Cimador partit pour Londres, où il a travaillé en tant que professeur de chant et est devenu célèbre en tant qu'artiste vocal. En 1794, il rencontra Haydn à Bath, auquel il s'est présenté comme violoniste virtuose et compositeur. Le 14 mai 1795, il a vu les débuts à Londres de son Ati e Cibele composé quelques années auparavant, enrichi par une chorégraphie de Jean-Georges Noverre. Dans les années 1799-1800, il a été actif en tant que pianiste.

Autour de 1800, il est entré en partenariat avec l'éditeur de musique Tybalt Monzani. Il a périodiquement publié des recueils de musique vocale en anglais et en italien, comme The Opera Music Warehouse, et comparé dans la presse les grands opéras de Mozart. De nombreux airs, duos, trios, etc. tirées de ces œuvres lyriques ont été organisées par  Cimador pour être accompagnés par le piano (au lieu de l'orchestre). Il a également arrangé les symphonies du compositeur salzbourgeois pour flûte et cordes: ces réductions pour orchestre de chambre étaient principalement attribuables aux difficultés que représentaient pour l'orchestre du King's Theatre (Théâtre royal) à Londres l'exécution de ces compositions avec l'orchestration d'origine. Six de ces travaux ont été publiés après la mort de Cimador. Il a également arrangé la Romance du Concerto pour piano Kv466 qui a paru dans la revue The Harmonicon en 1833.

Bien que Gerber ait déclaré que Cimador a poursuivi le schéma musical de Haydn, ses compositions montrent une plus grande affinité avec les œuvres de jeunesse de Mozart. Choron et Fayolle ont écrit, se référant presque exclusivement à Pimmalione (sa composition la plus célèbre) qu'il n'était pas un musicien de grand génie, même si sa musique est pleine de feu et d'imagination. Mais ce sont les jugements négatifs de Fétis, qui considérait Pimmalione simplement médiocre, qui semblent avoir prévalu.


Compositions

Ati e Cibele (fable en musiquel, sur un livret d'Alessandro Pepoli, créé au printemps 1789, Venise, Accademia Rinnovati)
Pimmalione (scène dramatique, sur un livret d'Antonio Simeone Sografi, d'après Pygmalion de Jean-Jacques Rousseau, créé le 26 Janvier 1790, Venise, Teatro San Samuele)
Il Ratto di Proserpina (Le Rapt de Proserpine) (fable en musique en deux parties, sur un livret de Mattia Botturini, Carnaval 1791, Venise, Accademia Rinnovati)
2 canzoni (vers 1800, Londres)
Hornpipe pour clavecin / pianoforte (vers 1800, Londres)
Concerto pour contrebasse et cordes en sol majeur (1790)

Différents arrangements de compositions de Mozart, Cimarosa et d'autres avec accompagnement de piano.


Dernière édition par Joachim le Mer 5 Aoû - 12:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Giambattista CIMADOR (1761-1805)   Mer 5 Aoû - 12:03

La biographie de Marc Vignal parle, page 463, très succinctement, de la rencontre à Londres entre Cimador et Haydn, à l'occasion d'une excursion à Bath en 1794.

Le concerto pour contrebasse se trouve sur ce CD, en compagnie de ceux de Capuzzi et de Dragonetti :





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Giambattista CIMADOR (1761-1805)   Mer 5 Aoû - 23:12

Merci beaucoup Joachim. Excellente idée d'écrire un post sur Gian Battista Cimador, un musicien qui a nourri une admiration profonde et sincère vis à vis de Joseph Haydn.

Il est intéressant qu'il ait composé un opéra appelé Ati e Cibele, écho, à un siècle de distance du célèbre Atys de Jean Baptiste Lully.

J'ai écouté avec beaucoup d'intérêt le concerto pour contrebasse. A ce propos il me semble mais je peux me tromper que la contrebasse n'existait pas à la fin du 18ème siècle et que l'instrument remplissant son rôle était le violone qui est l'ancêtre de la contrebasse. J'avoue que j'ai beaucoup de mal à distinguer les deux instruments à l'oreille, bien qu'il me semble que le violone a une sonorité plus fine. Peux-tu me dire si le virtuose joue sur une contrebasse ou bien un violone?

A noter que le fameux air pour basse vocale et instrumentale de Mozart Per questa bella mano K 612, est prévu au départ avec accompagnement d'un violone obbligato.

En tout état de cause, ce concerto pour contrebasse est remarquable et une fois de plus on est étonné par le nombre de petits maîtres (qui sont en fait bien plus que ça, car ils ont composé une musique plus qu'honorable) qui gravitent autour de Haydn et Mozart.

_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Giambattista CIMADOR (1761-1805)   Ven 7 Aoû - 17:52

A la fin du 19ème siècle, la contrebasse existait déjà, semble-til, puis que Haydn a composé en 1763 un "nouveau concerto pour Schwenda sur la contrebasse" (page 96 de la biographie Marc Vignal). Il faudrait le texte sans traduction pour être sûr que le cas échéant le mot violone n'a pas été remplacé par contrebasse.
On distinguait deux sortes de violone, l'un en sol qui était l'équivalent de l'actuel violoncelle et un peu plus grave que la basse de viole. Celui-ci était principalement utilisé chez les baroques.
L'autre est celui en ré et est pratiquement équivalent à l'actuelle contrebasse. Il était utilisé  au 18ème siècle et Dittersdort et Vanhal ont bien composé pour la contrebasse - encore que sur les deux concertos de Dittersdort, le premier (1766) est composé "per il violone" alors que le second (1767) est composé "per il contrabasso". Wenzel Pichl en a composé un "per il violone". Hoffmeister "per il contrabasso"... C'est compliqué, n'est-ce pas ? Le violone en ré et la contrebasse ont certainement des sons très voisins.

Le concerto de Cimador, comme ceux de Capuzzi et de Dragonetti du CD sont bien interprétés à la contrebasse,, bien qu'en fait celui de Capuzzi est lui aussi écrit "per il violone"... Celui de Cimador est bien pour contrebasse ainsi que celui Dragonetti.

A noter que Dragonetti a rencontré Haydn en 1795 à Londres et de nouveau à Vienne en 1799. Il sont même devenus amis. Ce qui va me donner l'occasion de faire aussi une biographie de Dragonetti Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Giambattista CIMADOR (1761-1805)   Aujourd'hui à 3:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Giambattista CIMADOR (1761-1805)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garde Nationale - "Volontaires" - Département de la Drôme - 1791-1805
» trompette des dragons 1805
» EPOQUE TRAFALGAR 1805
» Royal Marines 1805
» Bouton Dpt du Var - 23ème régiment - Corps Auxiliaire de la Gendarmerie - 1805-1814

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Compositeurs et Musiciens-
Sauter vers: