AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Comment interpréter Haydn, Mozart et leurs contemporains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2654
Points : 2834
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Comment interpréter Haydn, Mozart et leurs contemporains   Jeu 29 Oct - 20:57

Dans mon post du 27 octobre: http://haydn.aforumfree.com/t31p15-haydn-et-mozart je parlais du concerto en fa majeur n° 19 K 459 et soulignais un déséquilibre profond existant entre cordes, vents et le piano.

L'interprétation des concertos pour clavier des compositeurs du 18ème siècle avec nos pianos modernes qui sont de véritables monstres, pose problème. En effet pour équilibrer ces pianos surpuissants, il faut un ensemble de cordes très fourni, comportant trois contrebasses et le reste à l'avenant soit une quarantaine de musiciens. Que peuvent faire les malheureux vents, souvent deux cors, deux hautbois (ou deux flûtes) et deux bassons doublant les basses? En fait les vents ne sont quasiment plus audibles dans ces conditions! C'est ainsi que les enregistrements mythiques d'Edwin Fischer, Wilhelm Backaus, Clara Haskil, Lily Kraus etc…m'apparaissent déséquilibrés.

Cette conception n'est plus tenable dans une perspective historiquement informée. L'orchestre que dirigeait Haydn à Eszterhàza possédait une douzaine d'instruments à cordes. C'est alors que les deux cors naturels, les deux hautbois et les deux bassons de son orchestre pouvaient faire entendre leur voix. Et quand il y avait trompettes et timbales, la fête était complète.

Ma suggestion pour interpréter le concerto n° 11 en ré de Haydn HobXVIII.11 pour clavier, la plupart de ceux de Mozart avant le n° 20 en ré mineur K 466 ou ceux de Carl Philipp Emmanuel Bach est de réunir les instruments suivants:

-Un pianoforte, instrument délicat au son bien plus faible que nos monstrueux pianos modernes. On peut rappeler ici que Carl Philipp Emmanuel Bach utilisait volontiers le clavicorde, un instrument à cordes frappées bien plus délicat encore que le pianoforte.
-Trois premiers violons, trois seconds violons, deux altos, deux violoncelles, une contrebasse
-Deux cors naturels, deux hautbois baroques, les bassons ad libitum.

_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Joachim

avatar

Messages : 527
Points : 629
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 71
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Comment interpréter Haydn, Mozart et leurs contemporains   Lun 9 Nov - 13:10

Piero1809 a écrit:
C'est ainsi que les enregistrements mythiques d'Edwin Fischer, Wilhelm Backaus, Clara Haskil, Lily Kraus etc…m'apparaissent déséquilibrés.


Je pense que c'est surtout une question de prise de son, à l'époque on n'était pas trop regardant.

Sinon, c'est vrai, je suis d'accord avec ton exposé : autant en revenir, quand on le peut, avec l'instrumentation de l'époque classique, même si un pianoforte ne "sonne" pas toujours aussi bien qu'un piano moderne à nos oreilles contemporaines.
C'est pourquoi aussi je suis choqué quant on interprète JS Bach sur un piano alors qu'il a écrit pour clavecin (ou quelquefois clavicorde). Les Goldberg sur un piano par Glenn Gould par exemple, je n'aime pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2654
Points : 2834
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Comment interpréter Haydn, Mozart et leurs contemporains   Lun 9 Nov - 20:23

Joachim a écrit:

Sinon, c'est vrai, je suis d'accord avec ton exposé : autant en revenir, quand on le peut, avec l'instrumentation de l'époque classique, même si un pianoforte ne "sonne" pas toujours aussi bien qu'un piano moderne à nos oreilles contemporaines.

Le modèle pour les concertos de Mozart c'est, à mon humble avis, Kristian Bezuidenhout qui joue sur un magnifique pianoforte d'une sonorité admirable et qui est accompagné d'orchestres jouant sur instruments d'époque. J'espère qu'il va donner une intégrale des sonates et des concertos de Joseph Haydn!

Cela dit je ne renie pas les interprètes du passé qui on enchanté ma jeunesse mais c'est autre chose, une autre conception de la musique. A l'époque de Wilhelm Backhaus, Mozart était interprété à l'aune des romantiques, de Schumann ou de Chopin alors que maintenant on tente de replacer Mozart dans son époque et de réfléchir à la manière dont il entendait la musique de son temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment interpréter Haydn, Mozart et leurs contemporains   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment interpréter Haydn, Mozart et leurs contemporains
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Comment unlocker mon HTC Mozart : débutant inside
» [RESOLU] Comment désimlocker le Mozart ?
» Comment interpréter ce regard?
» HTC7 7 MOZART : je regrette amèrement mon achat d'aujourd'hui
» [INFO] Petit accessoire que je ne sais comment nommer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Généralités-
Sauter vers: