AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Francesco CAVALLI (1602-1676)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2693
Points : 2879
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Francesco CAVALLI (1602-1676)   Sam 22 Juil - 12:51

Comment a-t-on pu oublier Francesco Cavalli (1602-1676)? Il fut pourtant le compositeur d'opéras le plus connu de son temps. Né et mort à Venise, il est le compositeur vénitien par excellence, il fut l'élève de Monteverdi et s'engagea très vite dans le sillon tracé par son maître. Dans ses opéras il donne la part belle au recitar cantando, un récitatif très chantant et volontiers ornementé. Il se distingue toutefois de Monteverdi par la présence plus nombreuses d'airs d'où les accusations de frivolité par Rome. Rappelons ici que la musique de Joseph Haydn a été critiquée en son temps par les censeurs rigoureux d'Allemagne du nord qui lui reprochèrent d'introduire le menuet dans ses symphonies et ses quatuors à cordes.

Cavalli est actuellement un compositeur joué dans les principaux opéras de la planète et certains parmi ses opéras comme La Calisto ou l'Erismena dont on reparlera ont acquis une véritable célébrité. Avant Lully en France qui subit son influence, Cavalli illustre parfaitement les débuts du style baroque.

Pout La Calisto, on peut lire:
http://www.odb-opera.com/viewtopic.php?f=6&t=18786&p=313855&hilit=La+Calisto#p313855
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2693
Points : 2879
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Francesco CAVALLI (1602-1676)   Mar 25 Juil - 11:59

Erismena

de Francesco Cavalli
Livret de : Aurelio Aurai
Venise, 1655

Francesca Aspromonte (soprano), Erismena
Carlo Vistoli (contre-ténor), Idraspe
Susanna Hurrel (mezzo-soprano), Aldimira
Jakub Jozef Orlinski (contre-ténor), Orimeno
Alexander Miminoshvili (baryton), Erimante
Léa Desandre (mezzo-soprano), Flérida
Stuart Jackson (ténor), Alcesta
Jonathan Abemethy (ténor), Diarte
Tai Oney (contre-ténor), Clerio Moro
Andrea Bonsignore (baryton), Argippo


Capella Mediterranea
Leonardo Garcia Alarcon, direction

Festival d'Aix en Provence, juillet 2017.

La retransmission sur CultureBox se maintient dans la pénombre pendant toute la durée du spectacle. C'est très gênant. D'accord les étoiles y jouent un grand rôle mais à l'époque de Cavalli, l'unité de temps n'existant pas dans l'opéra à ma connaissance, le procédé de dérouler l'action pendant une nuit m'a paru assez artificiel.

La mise en scène est sobre mais efficace. Je n'ai pas été enthousiasmé par les costumes, loin de là! Pour un sujet aussi baroque, il me fallait des costumes baroques, des soldats en cuirasse, des armes étincelantes, des boucliers, des perruques. On a eu droit au destockage des surplus des plus vieilles nippes trouvées dans un grenier.

Musique admirable et chanteuses et chanteurs d'exception.
La fin de l'oeuvre est étonnamment mélancolique: alors qu'on s'attend à des réjouissances générales, les quatre protagonistes principaux (Erismena, Idraspe, Aldimira et Orimeno) entonnent une sorte de madrigal sublime au caractère presque religieux. On pense à un passage du finale du quatrième acte des Noces de Figaro! Cette fin est magique.

Francesca Aspromonte qu'on avait applaudie dans l'Orfeo de Luigi Rossi, a remarquablement chanté dans le rôle titre. Son engagement était total malgré un travestissement peu convaincant. Elle possède un tempérament dramatique qui lui permet de jouer les héroînes tragiques des opéras baroques.
Dans un style plus léger mais tout aussi efficace, Susanna Hurrell m'a beaucoup plu dans le rôle d'Aldimira. Son duetto avec Erismena: Occhi belli était admirable.
Lea Desandre est très à l'aise dans le rôle de Flerida. Elle chante avec beaucoup de vivacité deux très beaux airs à caractère populaire et dansant et montre d'impressionnantes qualités vocales. Son duetto avec le baryton Andrea Bonsignore (Argippo) était remarquable de sensualité.
Les chanteurs étaient tous excellents avec toutefois une mention particulière à Carlo Vistosi, magnifique dans le rôle d'Idraspe et Jakub Josef Orlinsky (Orimeno) dont la voix a une pureté admirable.

Le petit orchestre de la Capella Mediterranea, sous la baguette de Leonardo Garcia Alarcon, sonnait admirablement dans les tutti avec de beaux cornets qui soulignaient la ligne de chant sans être criards. Dans les récitatifs, le continuo mettait en valeur les affects exprimés par les voix. Le(a) théorbiste qui jouait parfois en solo avec son merveilleux instrument était vibrant(e).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
 
Francesco CAVALLI (1602-1676)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marvel *1602*
» 4 cavalli de Ferdinand d'Aragon (1458-1494) pour Aquila
» ACCESSOIR...
» Vends comics vo Marvel, DC, Image,DarkHorse, Vertigo,...
» Pièce ou médaille ? Henri IV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Compositeurs et Interprètes-
Sauter vers: