Joseph Haydn

(1732-1809)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Partagez | 
 

 "Papa Haydn"

Aller en bas 
AuteurMessage
Joachim

avatar

Messages : 582
Points : 702
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 72
Localisation : Nord

MessageSujet: "Papa Haydn"   Dim 4 Fév - 11:19

Le compositeur Joseph Haydn est parfois surnommé "Papa" Haydn. Ce surnom a commencé dans la vie de Haydn et s'est poursuivi jusqu'à nos jours.

Höslinger (2009) identifie trois sens du terme, discutés ci-dessous dans l'ordre de leur origine chronologique.


"Papa" comme terme d'affection

"Papa Haydn" a commencé comme un terme d'affection accordé à Haydn par les musiciens qui travaillaient pour lui et avec lui. Après 1766 Haydn était le Kapellmeister à la cour d' Esterházy, présidant un groupe assez important de musiciens. Son autorité était évidemment plutôt bienveillante, car il intercédait souvent avec le prince Esterházy au nom de musiciens qui avaient eu des ennuis. L'histoire de la Symphonie des Adieux atteste de la volonté de Haydn d'agir au nom de ses subordonnés. La pratique consistant à appeler Haydn "Papa" devint de plus en plus plausible à mesure que passaient les 30 années de service de Haydn à la cour d'Eszterházy ; au cours des années, il serait devenu de plus en plus âgé par rapport au musicien moyen servant sous ses ordres.

Au fil du temps, le groupe de musiciens qui a appelé Haydn "Papa" s'est étendu au-delà de la cour d'Esterházy et a inclus l'ami de Haydn, Wolfgang Amadeus Mozart, comme l'a relaté Georg August Griesenger.

Höslinger résume ainsi cet aspect de "Papa Haydn": "Papa" est apparu comme un terme d'affection, communément utilisé par les musiciens d'Esterházy, pour une figure paternelle, quelqu'un qui donnait volontiers des conseils et qui était généralement respecté en tant que musicien. "Il note qu'à l'époque de Haydn, le terme était également utilisé pour d'autres musiciens ; par exemple "Franz Schubert a appelé Salieri son 'Grosspapa' (allemand: 'grand-père')".


"Papa" en tant que fondateur

Un autre sens du terme "Papa Haydn" vient de son rôle dans l'histoire de la musique classique, notamment dans le développement de la symphonie et du quatuor à cordes. Alors que Haydn n'invente pas vraiment le genre, son travail est considéré comme suffisamment important pour que les termes "Père de la Symphonie" et "Père du Quatuor à cordes" lui soient souvent attachés. Même dans sa propre vie, cette perspective était répandue. En 1797, la Tonkünstler-Societät de Vienne a adopté la résolution de faire de lui un membre à vie, "en vertu de son extraordinaire mérite en tant que père et réformateur du noble art de la musique." Quand en 1798 Franz Niemetschek publie une biographie de Mozart, il a dédié le livre à Haydn, l'appelant "père du noble art de la musique et favori des Muses".

Höslinger affirme que cet usage de "Papa Haydn" a augmenté au cours du 19ème siècle, "comme le sens de la révérence pour les compositeurs plus âgés a augmenté."


"Papa" comme péjoratif

Cet usage, apparu au XIXe siècle, se caractérise ainsi par Höslinger: "plus condescendant, voire dédaigneux : par rapport aux artistes romantiques et à la musique romantique, Haydn et sa production étaient considérés comme géniaux, mais naïfs et superficiels."

Avec la popularité grandissante de la musique de Haydn au cours du 20ème siècle, le sens paternaliste de "Papa Haydn" a provoqué la méfiance des chercheurs et des critiques, le considérant comme une distorsion du travail du compositeur. Par exemple, l'érudit de Haydn Jens Peter Larsen a écrit (1980) :

Pendant des années, le surnom de "Papa Haydn" a caractérisé le compositeur. Utilisé par ses propres musiciens et d'autres comme un hommage d'affection et de respect, l'expression a pris de plus en plus des connotations trompeuses, et est venu à signifier un classique bienveillant mais brisé et démodé. Le récent regain d'intérêt pour la musique de Haydn a montré que le tableau traditionnel était devenu une caricature, et qu'il donnait une fausse impression de richesse et de diversité de son développement en tant que compositeur.

Parce que le matériel d'éducation musicale a toujours tendance à refléter les sources du 19ème siècle, le sens du patronage de "Papa Haydn" est bien connu des musiciens, reflété dans les portraits conventionnels ou améliorés du compositeur (***), ou dans les paroles des rimes ci-dessous. communément enseigné aux enfants (il est chanté aux premières mesures du deuxième mouvement de la Symphonie La Surprise) :

Papa Haydn est mort et parti
 mais sa mémoire persiste.
Quand son humeur était celle du bonheur,
 il écrivait des airs joyeux comme celui-ci.



(***) Un exemple de portrait posthume de fiction de Haydn, effectué au cours de l'ère romantique au 19ème siècle :




Texte adapté de Wikipedia.en

Que pensez-vous de cette analyse de Höslinger sur l'expression "Papa Haydn" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2782
Points : 2980
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: "Papa Haydn"   Mer 7 Fév - 23:46

Merci Joachim pour ce document très intéressant qui donne matière à réflexion.

J'avoue que je n'ai jamais accordé beaucoup d'attention à ce terme de papa.

En fait ce terme colle bien avec l'idée que je me fais de lui. Joseph Haydn fait partie des grandes personnalités qui ont marqué l'histoire de l'humanité. De plus il apparait dans l'histoire comme un homme droit et bon. Sa parole est respectée et son enseignement admiré et recherché.

Donc le terme de papa résume très bien la reconnaissance qu'un enfant, un jeune homme peut avoir pour son père ou sa mère, qu'un compagnon pour son maître, le novice pour le prieur, etc...Terme affectueux du à l'âge de Haydn pendant une partie de sa longue carrière, terme de respect du à son énorme valeur, universellement reconnue dans le monde de l'époque.

Au cours du romantisme, les musiciens classiques ne sont plus à la mode, ils sont régulièrement dénigrés. Les deux Haydn ne sont pas les seules victimes car des jugements à l'emporte-pièce sont émis également à l'encontre de Mozart. Mais les modes passent, Gustav Mahler monte à l'opéra de Vienne Lo Speziale, opéra bouffe de Haydn complètement oublié et on rapporte que le dernier mot prononcé par Mahler sur son lit de mort fut "Mozart"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
 
"Papa Haydn"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un papa qui veut faire plaisir à son fiston
» Au diable Papa
» Papa Schultz !
» avec papa RIEU ...
» petit papa noel quand tu decendras du ciel n'oublie pas mon petit soulier..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Joseph Haydn :: Généralités-
Sauter vers: