Joseph Haydn

(1732-1809)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Partagez | 
 

 João de Sousa Carvalho (1745 - 1798)

Aller en bas 
AuteurMessage
Euclide-Orphée

avatar

Messages : 116
Points : 184
Date d'inscription : 08/08/2017
Localisation : Genève

MessageSujet: João de Sousa Carvalho (1745 - 1798)   Mar 4 Sep - 23:35

Petit sujet sur un compositeur de la période classique qu'il est certainement intéressant d'explorer.

Description Wikipédia :
João de Sousa Carvalho (22 February 1745 – c. 1798) was the foremost Portuguese composer of his generation.

Born in Estremoz, he studied music from 1753 at the Colégio dos Santos Reis in Vila Viçosa, then from 1761 at the Conservatório di Sant' Onofrio a Porta Capuana in Naples. In 1766 his setting of Metastasio’s operatic libretto La Nitteti was performed in Rome. The following year, he joined the Irmandade de Santa Cecília at Lisbon and was appointed professor of counterpoint in the Seminário da Patriarcal, where he later served as mestre (1769–1773) and mestre de capela (1773–1798). In 1778 he became music teacher to the royal family. He died in Alentejo.

His numerous church works are written in a style similar to that of Niccolò Jommelli and, sometimes, Haydn. Several of his opere serie and serenatas were performed at the royal palaces of Ajuda and Queluz. Some of his keyboard music survives and is occasionally played today.


-----------------


Quelques exemples musicaux :

Toccata en sol mineur (1767):
 
Allegro (tiré d'une sonate ?) en ré majeur (1767):
 

Le compositeur laisse derrière lui un certain nombre d'opéras, malheureusement je crois que seul Testoride Argonauta a été entièrement mis en scène et enregistré à notre époque.
Ouverture Testoride Argonauta (1780):
 
Quelques extraits de l'opéra en question ::
 
Finale de l'act II, permettant peut être de se faire une meilleure idée de l'opéra que des arias isolés :
 

Te Deum (1792), sans doute son chef d'oeuvre !:
 

Ses Vesperas de Nossa Senhora méritent sans doute une certaine attention.
Le Cd se trouve, si jamais sur Deezer.


Je ne saurais trop dire combien de disques de ce compositeur sont disponibles.
J'espère que d'autres sauront en partager davantage sur cet homme !

Bref, de quoi continuer à enrichir la période classique.
A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim

avatar

Messages : 612
Points : 736
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 72
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: João de Sousa Carvalho (1745 - 1798)   Jeu 6 Sep - 12:15

Bonne idée de nous parler de Sousa Carvalho, l'un des principaux compositeurs classiques du Portugal.

J'avais réalisé une biographie sur mon forum, que je reporte ici :

João de Sousa Carvalho est un compositeur portugais, né à Estremuz le 22 février 1745 et mort dans la province d' Alentejo entre 1798 et 1800.

Fils de Paulo de Carvalho et de Ana Maria Angelica, il étudie à partir du 23 octobre 1753 au Colegiodos Santos Reis Magos, à Vila Viçosa. En janvier 1761, il fut envoyé par la Cour, accompagné par Jerónimo Francisco de Lima (1741-1822), au Conservatorio di San Onofrio de Naples.
Son premier opéra, La Nitteti, sur un livret de Pietro Metastasio, est représenté à Rome au Teatro delle Dame de Carnaval en 1766. La même année voit aussi la création de son oratorio Isacco figura del Redentore.

Il retourne à Lisbonne en 1767, comme membre de la Irmandade de Santa Cecília (Fraternité de Sainte Cecile) et professeur de contrepoint au Seminário da Patriarcal, où il devient maître de chapelle de 1773 à 1798. Succédant à David Perez, il fut en outre professeur de musique de la famille royale de 1778 jusqu'à la fin de son contrat en 1798. Il se retire ensuite dans sa propriété de l'Alentejo, où l'on perd sa trace. Il y meurt probablement en 1799 ou 1800.

Il fut le plus important compositeur portugais de sa génération, et professeur, entre autres, du célèbre compositeur d'opéras, Marcos-Antonio Portugal.

Compositeur d' une quinzaine d'opéras, il a également écrit 6 Messes et 3 Te Deum.

Operas :

La Nitteti (dramma per musica, libretto di Pietro Metastasio, 1766, Roma)
L'amore industrioso (dramma giocoso, libretto di F. Casorri, 1769, Lisbona)
Eumene (dramma serio per musica, libretto di Apostolo Zeno, 1773, Lisbona)
O monumento imortal (dramma, libretto di Teotónio Gomes de Carvalho, 1775, Lisbona)
L'Angelica (serenata, libretto di Pietro Metastasio, basato sull' Orlando furioso di Ludovico Ariosto, 1778, Lisbona)
Perseo (serenata, libretto di Gaetano Martinelli, 1779, Lisbona)
Testoride argonauta (dramma, libretto di Gaetano Martinelli, 1780, Lisbona)
Seleuco, re di Siria (dramma, libretto di Gaetano Martinelli, 1781, Lisbona)
Everando II, re di Lituania (dramma, libretto di Gaetano Martinelli, 1782, Lisbona)
Penelope nella partenza da Sparta (dramma per musica, libretto di Gaetano Martinelli, 1782, Lisbona)
L'Endimione (dramma per musica, libretto di Pietro Metastasio, 1783, Lisbona)
Tomiri (dramma per musica, libretto di Gaetano Martinelli, 1783, Lisbona)
Adrasto, re degli Argivi (dramma per musica, libretto di Gaetano Martinelli, 1784, Lisbona)
Nettuno ed Egle (favola pastorale, 1785, Lisbona)
Alcione (dramma per musica, libretto di Gaetano Martinelli, 1787, Lisbona)
Numa Pompilio II, re dei Romani (serenata, libretto di Gaetano Martinelli, 1789, Lisbona)


autres oeuvres :

6 Messes (dont Dixit Dominus, em Dó maior e a Messa a quatro voci con violini ed strumenti da fiato, em Ré maior (1764)
3 Te Deum (1769, 1789, 1792)
Motete inter natos
Responsorios
Stellae in caelis obscurantur, motet pour contralto et orchestre
Salmos de vesperas (dont Vesperas de Nossa Senhora, 1792)
Modinha : Se a fé jurada nao guardely, per 2 voci e tastiera (1793)
Sonata em ré maior.
Sonate em fa maior
Toccata em sol menor (orgao)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim

avatar

Messages : 612
Points : 736
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 72
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: João de Sousa Carvalho (1745 - 1798)   Jeu 6 Sep - 12:22

Il existe un enregistrement de son opéra Testoride argonauta :

,

ainsi que deux de son immense Te Deum, lequel, pour moi aussi, est certainement, son chef-d'œuvre. Les deux enregistrements sont dirigés par Michel Corboz, mais avec une distribution différente.






Ce Te Deum - qui est le plus long Te Deum que je connaisse - 95 minutes -  date de 1792 et de forme concertante, un peu comme dans la messe Sainte Cécile de Haydn ou le Messe en ut mineur de Mozart, et est composé pour 5 solistes, double choeur et orchestre. Une oeuvre absolument magnifique.

On trouve aussi en CD quelques une de ses ouvertures d'opéras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
João de Sousa Carvalho (1745 - 1798)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pterynotus pinnatus (Swainson, 1822) voir Pterynotus - alatus (Röding, 1798)
» La bataille d'Aboukir. 1798
» Maria Judite de CARVALHO (Portugal)
» TSG (transportes Sousa Gomes) (Carnide)
» Machine à curer les ports 1745

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Joseph Haydn :: Divers :: Compositeurs et Interprètes-
Sauter vers: