Joseph Haydn

(1732-1809)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Partagez | 
 

 Friedrich WITT (1770-1836)

Aller en bas 
AuteurMessage
Joachim

avatar

Messages : 612
Points : 736
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 72
Localisation : Nord

MessageSujet: Friedrich WITT (1770-1836)   Mar 30 Oct - 11:34

Friedrich Witt est un compositeur allemand et violoniste né le 8 novembre 1770 à Hallenbergstetten (Wurtemberg) et mort le 3 janvier 1836 à Würzburg. Il est surtout connu comme étant le véritable auteur de la symphonie en ut majeur attribuée comme oeuvre de jeunesse de Beethoven.

Né au château de Haltenbergstetten à Niederstetten dans le Bade-Wurtemberg, à l'âge d' environ 17 ans, il perfectionna sa formation musicale à la cour des Oettingen-Wallerstein. Il était probablement élève d'Antonio Rosetti (1750-1792).

Un décret du 21 janvier 1790 dit que Witt, chez les Mergentheim, est employé depuis le 1er octobre avec une solde de 300 florins dans l'orchestre de la Cour. Dans cet orchestre, il est violoncelliste. Il entreprend quelques voyages Potsdam, Ludwigslust, Francfort-sur-le-Main et Vienne.

Il s'est probablement arrêté à partir de 1796 pour un plus long séjour à Vienne. Witt était connu dans sa région pour son oratorio  Der leidende Heiland (1802). La même année il devint Kapellmeister à Wurzburg auprès du Prince-évêque. Il y restera jusqu'en 1814, à la suite de quoi il est Kapellmeister du grand duc, poste qu'il occupa jusqu'à sa mort. Pendant cette période, en 1804, il fonde un théâtre.

Il a écrit des opéras (Palma, Der Fischerweib, Leonardo und Blandine), de la musique d'église (5 messes et 1 Requiem, cantates, oratorios), de la musique de chambre et pour ensemble à vent, 7 concertos et 23 symphonies.

En 1909, Fritz Stein a découvert à Iena une symphonie en ut majeur dont le manuscrit portait "Betofen" qu'il a considérée comme étant composée  par Beethoven à Bonn, et édité comme symphonie n° 0 de Beethoven car elle possède quelques similitudes stylistiques.

Quand H.C. Robbins Landon a trouvé une autre copie de l'oeuvre chez Göttweig avec le nom de Witt inscrit, il a convaincu la plupart des musicologues que l'oeuvre était en fait de Witt.

Quelques CD sont sortis récemment : un septuor en fa majeur, un quintette pour piano et vents, quelques concertos (cor, flûte) et les symphonies 6 et 9, ainsi qu'un CD Naxos avec 2 Symphonies (dont celle d'Iena) et un concerto pour flûte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim

avatar

Messages : 612
Points : 736
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 72
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Friedrich WITT (1770-1836)   Mar 30 Oct - 11:58

On trouve quelques œuvres sur youtube :

Tout d'abord cette symphonie d'Iéna, qui a été attribuée pendant quelques décennies à Beethoven comme symphonie n° 0 :




Quand on écoute le concerto pour piano n° 0 en mi bémol de Beethoven, qui est fortement influencé par Mozart, il n'est pas étonnant que cette symphonie, sous influence de Haydn, mais pas tout à fait, ait pu être attribuée au jeune Beethoven. Elle daterait d'environ 1792, et est donc elle-même une œuvre de jeunesse de Witt (né d'ailleurs la même année que Beethoven).

Par contre cette symphonie en ré mineur date de la pleine maturité de Witt (1819)




Son concerto pour flûte




En musique de chambre, ce quintette pour piano et cordes



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur
avatar

Messages : 2843
Points : 3051
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Friedrich WITT (1770-1836)   Mar 30 Oct - 17:07

Merci Joachim pour ces propos concernant Friedrich Witt, un musicien très intéressant ne serait ce que parce que l'on a attribué à Beethoven cette symphonie sous le nom de symphonie n° 0. Je ne la connaissais pas et tu me donnes l'occasion de l'entendre. A l'écoute de cette symphonie, la comparaison n'est pas stupide car je trouve cette symphonie assez beethovénienne.

Marc Vignal dans sa biographie de Joseph Haydn traite très sévèrement Witt car il l'accuse de reprendre dans ses symphonies des pans entiers de l'oeuvre de Haydn.
Cela ne me semble pas évident dans cette symphonie même si j'y vois des ressemblances évidentes avec la symphonie n° 82 l'Ours également en do majeur. La ressemblance avec Haydn est flagrante dans le mouvement lent. Une symphonie l'Ours un peu affadie mais sommes toutes très agréable et de toutes façons Haydn domine tellement le paysage musical après la mort de Mozart qu'il devient inaccessible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
 
Friedrich WITT (1770-1836)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [publication] Le roman populaire 1836-1960 (Autrement)
» Fantassin américain, Floride 1836-37.
» Friedrich Dürrenmatt (Suisse)
» JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)
» Friedrich Klinger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Joseph Haydn :: Divers :: Compositeurs et Interprètes-
Sauter vers: