AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)   Ven 20 Juin - 17:37

Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788) est le deuxième fils survivant de Jean Sébastien Bach et Maria Barbara Bach, première épouse de ce dernier. Sa carrière se déroula principalement à la cour du roi de Prusse et à Hambourg en tant qu'interprète et compositeur (1).

Carl Philipp Emanuel Bach a joué un grand rôle dans la formation de Joseph Haydn et nous ne pouvons que nous en féliciter car c'est de cette source que Haydn tire, en partie, sa fantaisie et son originalité.


La Sonate, en sol mineur, pour viole de gambe et clavecin, Wotquenne 88, composée en 1759, montre bien ce que J. Haydn, Mozart puis Beethoven doivent au Bach de Hambourg. Elle se compose des trois mouvements suivants:

1. Allegro moderato (sol mineur)
2. Larghetto (ut mineur)
3. Allegro assai (sol mineur)

Cette magnifique sonate, encore très baroque d'esprit, est remarquable par sa beauté mélodique (le larghetto en particulier) et son travail thématique très poussé; le troisième mouvement strictement monothématique est impressionnant par son intensité, sa concentration, et son écriture contrapuntique serrée.

Si certains mélomanes présomptueux et ne doutant de rien reprochent à Jean Sébastien le caractère prévisible de ses harmonies, cette critique stupide ne saurait en aucun cas s'appliquer à Carl Philip Emmanuel qui nous étonne encore par le caractère imprévisible de ses phrases musicales émaillées de brusques modulations et de grands gestes dramatiques.

(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Carl_Philipp_Emanuel_Bach


Dernière édition par Piero1809 le Jeu 16 Jan - 11:18, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)   Dim 22 Juin - 19:03

Et plus encore que cette sonate, je crois qu'il faut noter l'avancée vers le Sturm und Drang des 3 quatuors avec piano obligé Wq 93, 94 et 95, composés en 1788 peu avant sa mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)   Lun 23 Juin - 18:30

Merci pour l'information, Joachim, je ne connaissais pas ces quatuors avec clavier obligé et j'ai hâte de les découvrir.

Piero


Dernière édition par Piero1809 le Lun 21 Jan - 11:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)   Lun 30 Mar - 22:08

Die letzten Leiden des erlosers (Les dernières souffrances de Notre Sauveur), un oratorio de Carl Philipp Emanuel Bach, composé en 1769, a été diffusé à la radio. J'ai eu le bonheur d'écouter pendant 2 heures une musique superbe dont les temps forts sont, à mon avis, le choeur introductif, la grandiose fugue "Auf dass wir der Sünde abgestorben" et surtout le sublime choral situé juste avant les paroles du récitant "Es ist vollbracht". Le choeur final (Preiset ihn erlöste Sünder) (Remerciez le, pêcheurs sauvés) surprend par son ton résolument enjoué qui contraste avec la sévérité de l'oeuvre, il adopte la forme du ... vaudeville: un refrain entonné 4 fois par le choeur et entrecoupé par trois couplets chantés par les solistes.

Il est de bon ton de dénigrer le caractère prévisible des tournures musicales de quelques compositeurs. Certains ont même suggéré qu'un ordinateur pourrait mimer le style de ces derniers. Cette boutade ne s'applique évidemment pas à CPE Bach, un musicien étonnant par ses modulations abruptes et ses mélodies aux contours imprévisibles.


Dernière édition par Piero1809 le Jeu 16 Jan - 11:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)   Mar 8 Déc - 11:19

Dans Le Blog Passée des Arts figure au programme une série de dossiers intitulée Les Préromantiques.

Le premier, consacré à Carl Emmanuel Bach est vraiment passionnant. On peut y écouter un mouvement d'une extraordinaire symphonie en mi mineur H 653 (Wq 178).

http://www.passee-des-arts.com/categorie-10819976.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Die Auferstehung und Himmelfahrt Jesu, Wq. 240, H. 777   Jeu 19 Déc - 22:19

Die Auferstehung und Himmelfahrt Jesu, Wq. 240, H. 777
L'ascension de Notre Seigneur Jesus Christ, un oratorio de Carl Philip Emmanuel Bach fut composé en 1787. Wolfgang Mozart dirigea cet oratorio à Vienne en 1788 dans un cadre artistique probablement organisé par le baron Van Swieten.

C'est une oeuvre magnifique aux accents préromantiques qui dut impressionner Mozart car on retrouve des échos de cette oeuvre dans certains passages de La Flûte Enchantée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)   Jeu 26 Déc - 22:10

Trois superbes symphonies, un concerto pour clavecin et un concerto pour violoncelle, échantillonnage astucieux permettant d'apprécier le génie de Carl Philip Emmanuel Bach dans le domaine instrumental. Ces oeuvres sont enthousiasmantes et montrent à l'évidence tout ce que Joseph Haydn doit au Bach de Hambourg. L'interprétation de l'Académie für Alte Musik Berlin rend justice au caractère fougueux de cette musique. Un CD à acquérir d'urgence.



Dernière édition par Piero1809 le Jeu 16 Jan - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)   Jeu 16 Jan - 10:39

Voilà un merveilleux disque permettant d'apprécier les magnifiques sonates pour violon et pianoforte de Carl Philip Emmanuel Bach. C'est Amandine Beyer (violon baroque) et Edna Stern (pianoforte), deux artistes accomplies, qui en sont les interprètes. Ce disque est édité par le Label Zig-Zag Territoires. On peut le télécharger pour une somme modique (9,99 €).

A mon humble avis, certains mouvements sont encore très proches de l'art de Jean Sébastien Bach.
C'est le cas de la tarentelle qui termine la seconde sonate en do mineur WQ 78 qui en étonnera plus d'un, c'est un morceau très sévère d'une densité contrapuntique extrême. Les autres mouvements de cette admirable sonate se meuvent dans une atmosphère de haute spiritualité. L'adagio ma non troppo anticipe certains mouvements lents de Joseph Haydn, notamment l'adagio non troppo cantabile du trio en ré mineur n° 37 HobXV.23 composé en 1794 (1).

Dans ces sonates, on se trouve dans une atmosphère semblable à celle de la sonate pour viole de gambe et clavecin WQ 88 que nous avons étudiée plus haut.



(1) http://haydn.aforumfree.com/t228-trio-n-37-en-re-mineur-hobxv23-sublimi-angustie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)   Ven 2 Mai - 10:33

Joachim a écrit:
Et plus encore que cette sonate, je crois qu'il faut noter l'avancée vers le Sturm und Drang des 3 quatuors avec piano obligé Wq 93, 94 et 95, composés en 1788 peu avant sa mort.

Ayant eu l'occasion d'écouter ces quatuors, je vais en dire quelques mots:

Composés en 1788 peu avant sa mort, les trois quatuors pour pianoforte, flûte traversière baroque (traverso), et alto, Wq 93,94 et 95 , en la mineur, ré majeur et sol majeur respectivement, sont des oeuvres marquantes de Carl Philipp Emmanuel Bach. Dans ces oeuvres, le Bach de Hambourg se débarrasse complètement de ses habits baroques (on a signalé plus haut combien certaines oeuvres de musique de chambre: sonate pour viole de gambe Wq 88, sonate pour clavecin et violon Wq 78, étaient encore proches de Jean Sébastien Bach). Ici règne l'esprit classique et il est possible de rapprocher ces oeuvres de compositions pour des instruments voisins de Joseph Haydn ou Wolfgang Mozart.

Un enregistrement existe chez Harmonia Mundi dirigé par Andreas Staier et le trio les Adieux. Une étrange particularité de cet enregistrement est que les trois quatuors, instrumentés pour traverso, alto et pianoforte sont en fait des trios!! En effet il ne semble pas exister de partie de violoncelle dans le manuscrit autographe, pourtant le compositeur a nommément appelé ces oeuvres quatuors! Il est donc possible que la partie de violoncelle ne fut jamais écrite car elle ne faisait que doubler la basse du piano comme c'est le cas dans la musique baroque. Vu la modernité et l'importance de la partie de pianoforte, le trio Les Adieux a jugé inutile de doubler la basse du piano et s'est donc passé de violoncelle.
Le résultat est très convaincant et les parties de flûte et d'alto résonnent magnifiquement.
En ce qui me concerne je dirais qu'un violoncelle doublant la basse du piano ne me choquerait pas, Joseph Haydn ne procède-t-il pas ainsi dans ses sublimes trios pour pianoforte, violon et violoncelle et cela jusque vers 1796?

Ces trois "quatuors" sont admirables à tous points de vue et sont du niveau des deux quatuors avec pianoforte et trio à cordes de Wolfgang Mozart, en sol mineur K 476 et en mi bémol majeur K 491, datant de 1785-6 ainsi que des meilleurs trios pour piano, violon (ou flûte), violoncelle de Joseph Haydn. J'ai adoré l'andantino du premier Wq 93 en la mineur. Les deux adagios des "quatuors" n° 2 en ré majeur Wq 94 et n° 3 en sol majeur Wq 95 sont d'une profondeur inouïe. Le Rondo final de Wq 94 pourrait être confondu avec un finale de Haydn si on ne connaissait pas tous les trios de ce dernier. Le finale de Wq 95 est ébouriffant d'énergie et de dynamisme et un seul nom me vient à l'esprit: Robert Schumann, l'auteur du quatuor opus 47 et du quintette avec piano opus 44, tous deux en mi bémol majeur.



Dernière édition par Piero1809 le Lun 5 Mai - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)   Dim 4 Mai - 20:55

En effet ce sont des quatuors pour flûte, alto, clavier obligé et violoncelle ad libitum (c'est à dire facultatif). Je trouve quand même que la partie de violoncelle, aussi minime soit-elle, donne un petit "plus" - que je ne peux définir - à ces oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)   Jeu 29 Mai - 13:08

C'est la fête pour les amateurs de Carl Philipp Emmanuel Bach. Voici un disque admirable composé d'oeuvres connues (la sinfonia en si mineur Wq 182), et moins connues comme le concerto pour violoncelle en la mineur Wq 170 et surtout la rare sonate en trio en ut mineur pour deux violons et basse Sanguineus et Melancholicus Wq 161.

Ophélie Gaillard est une remarquable violoncelliste, ici elle ajoute à sa palette l'art de la direction d'orchestre. Le résultat est ébouriffant, notamment dans la sinfonia en si mineur exécutée avec un brio exceptionnel. A l'écoute de cette symphonie composée en 1773 après une commande du Baron Van Swieten, on mesure combien l'intéraction entre Carl Philipp Emmanuel Bach et Joseph Haydn fut féconde et vigoureuse. On retrouve dans le finale de la sinfonia du Bach de Hambourg la frénésie qui agite certains mouvements symphoniques du Haydn de l'époque, notamment le finale de la symphonie n° 49 en fa mineur La Passione (1769) ou encore celui encore plus proche de la symphonie n° 52 en do mineur (1771).
Pour en savoir plus sur les oeuvres et les musiciens, on peut consulter Passée des Arts (1).



(1) Passée des Arts
http://www.passee-des-arts.com/article-portrait-de-l-artiste-en-tempete-carl-philipp-emanuel-bach-par-pulcinella-et-ophelie-gaillard-123655592-comments.html#anchorComment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)   Lun 26 Oct - 9:23

Voici une oeuvre envoûtante de Carl Phillip Emmanuel Bach, un trio pour flûte à bec basse, alto et clavecin Wq163. Il s'agit probablement d'une transcription d'une sonate en trio pour deux violons et continuo faite pour sur mesure pour Dan Laurin, un célèbre joueur de flûte à bec.
D'habitude on insiste entre la filiation au moins spirituelle entre Joseph Haydn et le Bach de Hambourg. Curieusement cette oeuvre a plutôt des accents mozartiens.


_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)   Ven 6 Nov - 15:01

Carl Philipp Emmanuel Bach est un génie!
Ses Lieder pour soprano et clavier en témoignent largement. Préromantisme, sentiment de la nature, esprit religieux , il y a tout cela dans ces oeuvres magnifiques:

Gellert Oden, Dorothée Mields Soprano, Ludger Rémy pianoforte, deux CD publiées par le label C.P.O.
Zum singen bey dem klavier, Ursula Fiedler soprano, Lorenzo Ghielmi pianoforte, Vittorio Ghielmi Viola da gamba, un CD publié par le label Ars Musici

_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)   Ven 6 Nov - 15:24

Voici un échantillon de ces Lieder de CPE Bach:


Quelque soit le talent des artistes, cette exécution ne peut concurrencer la meilleure version, celle de Dorothée Mields et Ludger Remy Label C.P.O. présentée plus haut que je recommande très vivement.

_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)   Lun 9 Nov - 12:59

On retrouve ce Busslied comme sixième de ses chants spirituels pour voix et clavier :



Mais personnellement, je ne suis pas sensible à cette musique que je trouve plutôt ennuyeuse  Embarassed  

Il est vrai que dans l'ensemble j'aime assez peu ce qui est mélodies ou Lieder...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)   Lun 9 Nov - 13:19

Des goûts et des couleurs on ne discute pas, cher Joachim. Merci pour ces six beaux chants.

Pour ma part je suis très impressionné par ces lieder de Carl Philipp Emmanuel Bach, proches souvent de cantiques. J'y trouve autant (et peut-être même plus) que chez Haydn ou Mozart les germes de ce qui sera plus tard le Lied romantique.

Je dois dire que j'ai un faible pour l'interprétation de Dorothea Mields qui selon moi transmet plus que d'autres le message à la fois, pastoral et religieux de cette musique. Ecoute Am neuen Jahr par cette interprète. On peut le trouver sur You Tube.

_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)   Mar 19 Jan - 15:17

Je recommande à tous les amateurs de lire la notice remarquable sur CPE Bach publiée dans Wikipedia:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Carl_Philipp_Emanuel_Bach

On ne le dit pas assez mais ce compositeur, par la quantité, qualité et inventivité de ses oeuvres, fait partie des plus grands!

_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)   Jeu 21 Jan - 9:54

Poursuivant mon périple à travers l'oeuvre de Carl Philipp Emmanuel Bach, je suis tombé sur un enregistrement de sonates pour clavecin jouées par Andreas Staier.
Le Bach de Hambourg est un génie!

Sonate en la mineur Wq 49-1
Sonate en sol mineur Wq 65-17
Sonate en mi mineur Wq 59-1

L'ébouriffante sonate en sol mineur a particulièrement attiré mon attention.

En écoutant ces Sonates et Fantaisies, on a vraiment l’impression d’être dans le laboratoire d’un savant qui cherche toutes sortes de combinaisons et d’harmonies nouvelles. C'est le commentaire pertinent  que j'ai trouvé (1).

(1) http://www.qobuz.com/fr-fr/album/cpe-bach-sonatas-fantasien-andreas-staier-clavecin-et-pianoforte/0884977313758


_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)   Aujourd'hui à 8:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sol 1788 T (Nantes)
» [Bande dessinée] Carl Barks - L'intégrale
» Don Rosa ou Carl Barks ?
» Philipp Marlowe
» Carl Barks and Mr. Donald

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Compositeurs et Musiciens-
Sauter vers: