AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LA MOLINARA o l'AMOR CONTRASTATO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: LA MOLINARA o l'AMOR CONTRASTATO   Jeu 3 Juil - 12:07

La Molinara o l'Amor contrastato (La meunière ou l'amour contrarié) de Giovanni Paisiello est l'un des derniers opéras italiens montés et dirigés par Joseph Haydn à Eszterhaza en 1790 avant la mort du prince Nicolas le magnifique. Cet oeuvre fut crée à Naples en 1788 au Teatro dei Fiorentini.

Synopsis. Le spirituel livret de Giuseppe Palomba met en scène les principaux acteurs du corps social de l'ancien régime: le tiers-état en la personne de la Rachelina (la meunière), la bourgeoisie (le notaire Pistofolo et le gouverneur Rospolone) et la noblesse (le baron Don Calloandro). La belle Rachelina est courtisée par le notaire, le gouverneur et le baron. Au terme d'amusantes péripéties, elle met à l'épreuve les trois prétendants en testant leur aptitude à moudre le grain. C'est finalement le notaire qui l'emportera. En filigrane le livret se livre à une satire mordante de chaque catégorie sociale en dénonçant la fatuité et l'inculture du noble, la morale sélective du notaire et les abus de pouvoit du gouverneur. La Rachelina n'a pour armes que sa beauté et un solide sens pratique; elle est la soeur de Serpina, la "Serva Padrona" (Servante maitresse) de Pergolèse (et Paisiello).

La musique est ravissante. Loin des profondeurs mozartiennes et haydniennes, le talent mélodique de Paisiello fait merveille.

Les Sommets. Le 1er acte est un chef-d'oeuvre de dynamisme et de concentration.
On notera l'air délicieux de la Rachelina (La Rachelina molinarina...), une présentation subtile du caractère du personnage.
Le quatuor vocal Dite in grazie... est une merveille d'écriture contrapuntique, les quatre parties vocales dessinent des imitations sur les paroles "Ansioso e curioso...", tandis que le hautbois, le basson et les cordes jouent un motif tout différent en imitations à trois voix. J'imagine que ce passage dut plaire à Haydn.

Dans les 2 ème et 3 ème actes d'une écriture moins raffinée, à mon humble avis, on remarque le célèbre duo Rachelina Caloandro (Nel cor più non mi sento...), un vrai "tube' à l'époque de sa composition, repris par Beethoven dans ses variations pour piano (WoO 70, 1796).
Le charmant quintette (Quant'e bello l'amor contadino...) où les cinq protagonistes dansent au son du tambourin.
L'air de Caloandro (Dunque la Rachelina...), satire de l'opera seria. Dans le récitatif accompagné qui précède l'air, le baron s'identifie au Roland furieux de l'Arioste et veut en découdre avec son rival Medoro (Cf Orlando paladino de J.Haydn, 1782).

L'oeuvre entière témoigne d'une sensibilité nouvelle par son langage simple et naturel influencé par le chant populaire napolitain, l'absence complète de virtuosité vocale. Quelques mois plus tard Paisiello partira à la conquête d'un monde nouveau avec la création de "Nina o la Pazza per amore" (Nina ou la folle par amour), une oeuvre très inventive qui par certains aspects annonce de loin l'opéra vériste.

Piero Mioli, La Molinara o l'Amor contrastato, Incisione Cetra, 1994
http://www.operanapolitain.com/index.htm


Dernière édition par Piero1809 le Sam 21 Mai - 12:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LA MOLINARA o l'AMOR CONTRASTATO   Ven 20 Mai - 21:40

Il n'existe qu'un seul enregistrement très ancien disponible pour La Molinara de Giovanni Paisiello. C'est Graziella Sciutti qui campe le personnage de Rachelina avec un charme merveilleux. Sesto Bruscantini joue le rôle du notaire Pistofolo avec son talent habituel et Franco Calabrese celui du gouverneur Rospolone. Il s'agit de deux basses bouffes exceptionnels. L'orchestre de chambre A. Scarlatti di Napoli della RAI est dirigé par Franco Carracciolo.

Cet enregistrement est d'une grande qualité mais apparaît maintenant très démodé. Les techniques du chant et du jeu instrumental ont énormément évolué de nos jours.

Il est inconcevable qu'une oeuvre aussi inspirée, aussi spirituelle et légère ne soit jamais jouée. On se prend à rêver qu'un Christophe Rousset revisite l'oeuvre et nous offre une de ces créations dont il a le secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LA MOLINARA o l'AMOR CONTRASTATO   Jeu 25 Juin - 0:13

Il existe un enregistrement datant de 1996 de La Molinara:

Rachelina: Adelina Scarabelli, soprano;
Eugenia: Carmela Remigio, soprano;
Calloandro: William Matteuzzi, tenor;
Luigino: Bruno Lazzaretti, tenor
Amaranta: Gloria Banditelli, soprano;
Notar Pistofolo: Bruno Praticò, basse;
Rospolone: Stefano Rinaldi Miliani, basse;
I medico: Gastone Sarti, tenor;
II medico: Alessandro Paliaga, basse;

Orchestre du teatro comunale di Bologna
dir. Ivor Bolton (enregistrement live, 1996, label DOM)

Cet enregistrement est encore disponible et est de bonne qualité. Les chanteurs sont excellents.

_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LA MOLINARA o l'AMOR CONTRASTATO   Sam 15 Aoû - 10:47

Voici un texte paru dans mon Blog sur La Molinara plus développé que celui présenté en haut de page. Bonne lecture!

http://piero1809.blogspot.fr/2015/06/la-molinara.html

_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
poissonrouge



Messages : 61
Points : 84
Date d'inscription : 24/08/2011
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: LA MOLINARA o l'AMOR CONTRASTATO   Lun 31 Aoû - 17:37

Le site americain operapassion.com propose sous le "label" House of Opera des enregistrements de concerts diffusés... en Europe. Visiblement aucun problème de copyright!
Mais attention: la qualité n'est pas toujours au rendez-vous. Les CD sont envoyés par la poste dans une simple pochette plastique. Pas de notice, ni pochette... Les plages sont parfois inexistantes.
En revanche, on peut trouver plusieurs enregistrements de Paisiello...inédits.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LA MOLINARA o l'AMOR CONTRASTATO   Lun 31 Aoû - 20:23

Merci Poisson rouge. je connais ce site et me suis procuré quelques opéras dont je suis tout à fait satisfait.
On a intérêt à connaître l'italien car il n'y a aucune indication, ni notice, ni livret mais les enregistrements que je possède sont de bonne qualité.
A bientôt
Piero

_________________
Rundinella, Blog littéraire et musical  
http://piero1809.blogspot.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA MOLINARA o l'AMOR CONTRASTATO   Aujourd'hui à 8:46

Revenir en haut Aller en bas
 
LA MOLINARA o l'AMOR CONTRASTATO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Lesage, Mireille] Amor - Tome 2: R.O.M.A
» [Lesage, Mireille] Amor - Tome 1
» Collection Amor Amor
» Amor Amor
» Amor del tango - Apéro/tango

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Haydn, Directeur musical de l'opéra d'Eszterhàza-
Sauter vers: