AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Trio n° 20 en ré majeur (HobXV.7) Rondo génial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Trio n° 20 en ré majeur (HobXV.7) Rondo génial   Mar 17 Mar - 10:04

Le trio n° 20 en ré majeur (HobXV.7) pour piano, violon et violoncelle figure probablement parmi les premières oeuvres composées par Haydn en 1785. Trois autres trios suivront en cette année 1785, les trios en si bémol majeur, la majeur et mi bémol majeur (HobXV.8-10). Parmi les oeuvres capitales composées cette année, il faut citer, dans l'ordre probable de leur composition, les trois premières symphonies Parisiennes: la n° 87 en la majeur, la n° 83 en sol mineur (La Poule) et vraisemblablement la n° 85 en si bémol majeur (La Reine).

Le trio débute avec un Andante. Ce mouvement est basé sur un thème au rythme pointé très caractéristique suivi de quatre variations. Parmi ces dernières, la première et la troisième donnent au violon un rôle majeur. Dans la première variation, le violon navigue dans les hauteurs et dans la troisième au contraire il reste cantonné sopra una corda, la corde la plus grave en l'occurence. Ces prouesses techniques sont exceptionnelles dans les trios pour clavier, violon et violoncelle où la partie de violon, toujours au service du chant et de l'expression musicale, est le plus souvent dépourvue de virtuosité.

Les mouvements suivants sont du grand Haydn et même de l'exceptionnel! L'Andante en ré mineur à 6/8 au rythme de sicilienne est très court.. Il comporte deux parties, la première terminée par des barres de reprises, la seconde enchainée au dernier mouvement, schéma très fréquent dans nombre de mouvements lents de sonates pour piano de Haydn antérieures à la composition du présent trio. Le thème du morceau est accompagné au début par les pizzicatti des cordes et aquiert ainsi une sonorité très séduisante. La deuxième partie est particulièrement tragique et les mesures 19 à 25 aux harmonies chromatiques vraiment poignantes.

La richesse et la puissance du finale Allegro assai sont confondantes. Il débute par un refrain de Rondo énergique en deux parties encadrées par des barres de reprises. Le premier intermède en ré mineur débute innocemment comme un couplet de rondo à cela près qu'il consiste en une transposition du refrain en mineur, on croit que l'on va passer rapidement à autre chose mais c'est le refrain qui redémarre en si bémol majeur. La suite est en fait un énorme développement dans lequel les deux mains du pianiste doublées par le violon et le violoncelle vont se livrer à des canons, imitations sur les premières mesures du refrain assortis de modulations d'une fantaisie éblouissante. Tout s'arrête sur un accord de mi bémol majeur. Après une mesure de pause, le mi bémol se "transforme" en un ré dièze, répété pendant trois mesures par la main droite du pianiste et le refrain reparaît en si majeur! (1). Le retour du refrain à la tonique cette fois est suivi par un nouveau développement et un long passage arpégé très modulant du clavier se terminant par un point d'orgue et une cadence ad libitum. Après un dernier retour du refrain, le morceau s'achève par une très brillante coda. Ce rondo génial a une puissance vraiment symphonique et, à mon humble avis, n'a aucun équivalent dans les sonates et trios précédents de Haydn. Un rondo très spécial en somme où refrains, couplets, développements sont issus du thème initial.

(1) Dans le 5ème concerto de Beethoven, le premier mouvement est en mi bémol et l'Adagio en si majeur comme dans le trio de Haydn mais il s'agit de deux mouvements différents et le choc est donc moins spectaculaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
 
Trio n° 20 en ré majeur (HobXV.7) Rondo génial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit trio de Jaeger LeCoultre vintage ...
» [GdC] Seigneur anti dragon, démons majeur, Stegadon ..
» Un joli petit trio >>>
» Ma bialetti mokona trio est-elle normale?
» John Butler Trio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Trios pour piano, violon et violoncelle-
Sauter vers: