AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Trio n° 22 en la majeur (HobXV.9)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2553
Points : 2719
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Trio n° 22 en la majeur (HobXV.9)   Sam 21 Mar - 15:06

Le Trio n° 22 en la majeur (HobXV.9) pour piano, violon et violoncelle fut composé par Joseph Haydn en 1785, il est donc contemporain des trois premières symphonies Parisiennes n° 87 en la majeur, n° 83 en sol mineur (La Poule) et n° 85 en si bémol majeur (La Reine). Comme le trio précédent en si bémol majeur, il ne comporte que deux mouvements.

L'Adagio qui ouvre l'oeuvre est inhabituel à plus d'un titre parmi les trios de la "grande maturité" (1) de Joseph Haydn. Le violoncelle y tient une place particulière. Au lieu de doubler la basse du clavier, il rejoint le violon et le plus souvent joue à la tierce de ce dernier, donnant à ce mouvement une coloration unique. Haydn ne fut pas convaincu par cette expérimentation puisque dans le mouvement suivant et dans les trios composés ultérieurement, le violoncelle retrouvera son antique esclavage de doublure de la basse du clavier à la manière du continuo de la sonate en trio baroque. Ce mouvement en deux parties, basé sur la séduction mélodique, ne manque pas d'attraits, on y trouve une superbe modulation de mi majeur à do majeur et de la majeur à fa majeur à la fin de la première et de la deuxième parties respectivement.

Le second mouvement est un Vivace à 2/2. C'est une structure sonate à un thème principal et plusieurs idées secondaies qui évoque plus un premier mouvement qu'un finale. Le thème principal a une saveur populaire caractéristique, il se termine par un intervalle de septième, immédiatement suivi par une neuvième. Ces intervalles joueront un rôle important par la suite. Après un pont d'une dizaine de mesures, une deuxième idée est énoncée au piano en fa# mineur et très simplement accompagnée par une basse d'Alberti. Suite à un passage modulant très intense, le thème revient à la dominante et l'exposition se termine avec un nouveau motif donnant lieu à de chaudes modulations romantiques. Les principaux motifs de l'exposition figurent dans le développement, notamment les intervalles de septième et de neuvième ci-dessus, avec une expression d'intensité encore accrue. La réexposition est peu modifiée mais les intervalles précédents donnent lieu à une extension supplémentaire. Bref, un beau mouvement, vigoureusement architecturé.

Aux expérimentations et questions du présent trio succède la certitude du chef-d'oeuvre accompli du trio suivant n° 23 en mi bémol majeur.

(1) Titre d'un chapitre du livre de Marc Vignal, Fayard, 1988.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
 
Trio n° 22 en la majeur (HobXV.9)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit trio de Jaeger LeCoultre vintage ...
» [GdC] Seigneur anti dragon, démons majeur, Stegadon ..
» Un joli petit trio >>>
» Ma bialetti mokona trio est-elle normale?
» John Butler Trio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Trios pour piano, violon et violoncelle-
Sauter vers: