AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sonate n°60 en ut majeur HobXVI.50

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Sonate n°60 en ut majeur HobXVI.50   Mar 3 Juin - 15:37

Composée pour l'essentiel en 1795 pendant le deuxième séjour de Joseph Haydn en Angleterre, la Sonate n° 60 en ut majeur (Hob.XVI.50) possède trois mouvements très contrastés.

Le premier mouvement, Allegro, domine les deux autres par ses dimensions et sa puissance. Son écriture pianistique reflète les avancées techniques du pianoforte anglais. Ce dernier possède un registre plus étendu vers l'aigu que les instruments viennois, on y découvre aussi un usage nouveau de la pédale. La basse d'Alberti est utilisée d'une manière nouvelle, la note la plus grave est doublée à la tierce d'où une sonorité générale plus épaisse et massive.
Le thème de l'Allegro débute par une quarte descendante suivie par une tierce; il frappe par sa sobriété et même une certaine austérité. Ce thème sera énoncé quatre fois de suite, soit à la main droite, soit à la main gauche, avec des figurations de l'accompagnement toujours différentes ce qui fait que ce thème, nu au départ, sera progressivement habillé et apparaitra en perpétuel renouvellement avec une inventivité géniale. Un nouveau motif survient avant les barres de reprises, d'abord en sol majeur il donne lieu à des modulations très pathétiques et contraste avec la fixité tonale du thème principal. Le développement (50 mesures) consiste d'abord en des jeux contrapuntiques complexes sur le thème principal. Puis un épisode magnifique, inspiré de la suite modulante du deuxième sujet, donne lieu à une des pages les plus extraordinaires et intenses de Haydn, avec des harmonies et des modulations déchirantes anticipant le dernier Schubert.

Après ce mouvement massif et annonçant le romantisme allemand, le deuxième mouvement, Adagio, contraste par son caractère cantabile très inspiré, à mon humble avis, de l'opéra italien. Il s'agit d'une structure sonate sans développement. Le thème principal très ornementé a, comme on l'a dit, un caractère vocal prononcé. Lorsque ce thème est répété lors de la réexposition du morceau, il est nourri et agrémenté par de nouveaux ornements ce qui le rend encore plus expressif. Ce beau mouvement, à la passion contenue, apporte une détente relative au milieu des deux mouvements rapides.

Le troisième mouvement, Allegro molto, est une enigme. C'est le triomphe de la concision haydnienne. On peut le considérer comme un menuet (ou un scherzo) mais il échappe à toute analyse formelle. Une fois le thème énoncé, il est vêtu d'accords dissonants, repris dans différentes tonalités, parfois éloignées et souvent un point d'orgue met un terme à une phrase tronquée. Selon Marc Vignal, il appartient à l'auditeur de faire l'effort de terminer la phrase musicale déja engagée ou bien de revenir à la tonalité de départ, bel exemple d'audition musicale participative.

La sonate 60 en ut majeur est une des plus novatrices et aventureuses de Haydn, elle baigne dans un climat de force tranquille. Elle sera suivie par une oeuvre très différente, la 61ème sonate en ré majeur. Pessimiste et tourmentée, la 61ème sonate révéle une facette inhabituelle du "Papa Haydn".


Dernière édition par Giuseppe1732 le Mer 12 Nov - 17:07, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
JPS1827



Messages : 213
Points : 81
Date d'inscription : 01/06/2008
Localisation : Bourg la Reine

MessageSujet: Re: Sonate n°60 en ut majeur HobXVI.50   Mer 4 Juin - 18:33

Magnifique sonate effectivement que je viens d'écouter plusieurs fois en suivant la partition. Le premier mouvement me paraît d'une facture très originale et très "moderne", avec ce do obstiné à la basse pendant toute l'exposition du thème principal (qui réapparaîtra plus loin à la basse en sol majeur avec un accompagnement de doubles croches qui lui donne un aspect très différent). La première phrase du deuxième mouvement m'évoque irrésistiblement Beethoven, et le finale est vraiment enthousiasmant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Sonate n°60 en ut majeur HobXVI.50   Jeu 5 Juin - 9:07

Les grandes sonates des années 1789 à 1795 sont passionnantes mais comme je le disais à Bastien, chez Haydn, pas d'oeuvres mineures. La prochaine sonate que je commenterai est la 38ème sonate en fa majeur (HobXVI.23), faisant partie d'une série de six sonates "galantes"* composées en 1774, mettant fin à une suite de sonates "Sturm und Drang" culminant avec la célébrissime 31ème sonate en la bémol majeur (HobXVI.46).


*Le terme "galant" n'a aucune connotation péjorative, il traduit l'apparition d'une sensibilité nouvelle inscrite dans l'histoire de la musique, maillon indispensable dans la formation du style classique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
pianiste.2008



Messages : 98
Points : 52
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Sonate n°60 en ut majeur HobXVI.50   Ven 17 Oct - 0:25

Il est possible de télécharger gratuitement la sonate (fichier MP 3) à l'adresse suivante:

http://pianosociety.com/cms/index.php?section=254

Le site « Piano Society » regorge d'enregistrements, disponibles en libre téléchargement. Tous ces fichiers sonores ne sont pas forcément excellents, mais pour une première approche, c'est toujours intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2555
Points : 2721
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Sonate n°60 en ut majeur HobXVI.50   Mar 25 Aoû - 21:26

pianiste.2008 a écrit:

Le site « Piano Society » regorge d'enregistrements, disponibles en libre téléchargement. Tous ces fichiers sonores ne sont pas forcément excellents, mais pour une première approche, c'est toujours intéressant !
Merci beaucoup, pianiste2008, pour ce site remarquable. Il est possible d'écouter les plus belles sonates de Joseph Haydn exécutées avec beaucoup de fraîcheur.

Ayant écouté récemment la sonate n° 60 en ut majeur interprétée magistralement par Hélène Couvert, j'ai souhaité "essayer" encore une autre version.

Ici c'est Jeffrey Manchur qui interprête cette sonate en direct. Je n'ai pas été déçu. Le tempo est généralement rapide dans l'allégro initial et dans le finale. Manchur prend donc des risques et inévitablement quelques imperfections émaillent le discours musical. Toutefois cette version tient parfaitement la route et rend justice à cette sonate géniale, à mon humble avis, la plus grande et la plus avancée de toutes les oeuvres pour un clavier de Joseph Haydn, aboutissement des recherches du compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sonate n°60 en ut majeur HobXVI.50   Aujourd'hui à 8:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Sonate n°60 en ut majeur HobXVI.50
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [GdC] Seigneur anti dragon, démons majeur, Stegadon ..
» Médaille St-Jacques-le-Majeur (de Compostelle) XIXe.
» [Tolstoï, Léon] Le bonheur conjugal, La sonate à Kreutzer, Le diable
» Joyeux anniversaire Sonate!
» Eddings Leigh et David - Le démon majeur de Karanda - Chant 3 de la Mallorée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Sonates pour piano-
Sauter vers: