AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LES QUATUORS OPUS 76

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Benoît



Messages : 189
Points : 132
Date d'inscription : 21/08/2007
Age : 52
Localisation : Sées--Basse-Normandie

MessageSujet: LES QUATUORS OPUS 76   Mar 21 Aoû - 1:25

Ecrits en 1797, les 6 quatuors op. 76 de Haydn ( Hob.III :75 à 80) forment l’ une  des plus prestigieuses séries de quatuors du maître.Ils sont contemporains de la Création.
Le dédicataire est le comte Joseph Erdödy «  chambellan et Conseiller Intime Actuel d’ Etat de S. Maj. L’ Empereur et Roy »(la comtesse Marie Erdödy, à qui Beethoven dédia en 1809 ses 2 trios op. 70,était l’ épouse du comte Peter, de la branche aînée).

Rosemary Hughes les définit comme autant de «  chants d’ expérience ».Ces ouvrages concentrent l’ expérience de toute une vie, mais comme toujours,découvrent de nouveaux horizons.Comme l’ écrit Landon, on décèle dans cet opus « une assurance aussi considérable que la modestie personnelle de Haydn ».

En général, l’ attention est attirée par l’ existence de mouvements lents d’ une profondeur inouïe, et évoluant à une allure confinant parfois à l’ immobilité,qu’ on ne retrouvera que dans les derniers quatuors de Beethoven, qui en 1799 au moment de la parution de ces chefs-d’ œuvre, travaillait à son opus 18.

-quatuor en sol majeur op. 76 n° 1 :
-allegro (Attention !!!) spirito, quinressence de l’ écriture pour cordes de Haydn dans ce qu’ elle a deplus vocal.
-adagio sostenuto :en ut majeur,joué a mezza voce,avec une noble mélodie à caractère d’ hymne
-menuetto :presto, en fait un vrai scherzo,avec un trio en sorte de ländler
-finale : allegro ma non troppo, en sol mineur,revenant ensuite en sol majeur, »une des résolutions en majeur les plus libératrices de l’ histoire de la musique »

- quatuor en ré mineur op. 76 n° 2 “les quintes”,qui tire son surnom des 2 quintes descendantes entendues dès le début,imprégnant le quatuor tout entier (plus de 80 fois au total).
-allegro, concentré et austère
-andante o piu tosto allegretto,en ré majeur,en forme de lied avec épisode central en mineur
-menuetto : allegro ma non troppo, parfois appelé « menuet des sorcières » à cause de son caractère sardonique.
- finale:vivace assai, page nettement «  à la hongroise »,prouvant que l’ esprit mélodique et les tournures de la musique populaire sont devenus partie intégrante de la pensée et de l’ expression de Haydn.

-quatuor en ut majeur op. 76 n°3,le plus « symphonique » des 6 , appelé "l' Empereur" parce que le thème varié de son 2ème mouvement n’ est autre que le lied «  Gott erhahlte Franz den Kaiser « qui devint l’ hymne national
-allegro, d’ allure assez massive,dont le thème principal est traité dans le plus pur style de contrepoint vocal avant d’ être transmuté en une danse populaire.
-poco adagio cantabile-Var. I-IV en sol : l’ immuabilité du thème, traité en cantus firmus,symbolise la pérennité de la majesté impériale, centre de toutes choses, et son environnement changeant le passage du classicisme au romantisme.
-menuet :allegro , robuste, avec un trio en la mineur annonçant Schubert.
- finale : presto , en ut mineur,agité et instable

- quatuor en si bémol majeur op. 76 n°4 « lever de soleil » ou «  l’ aurore «  tirant son surnom de ses premières mesures, un des plus extraordinaires débuts de tout le répertoire de chambre.
-allegro (Attention !!!) spirito, chantant et lyrique,qui dégage un sentiment de tempo lent, presque d’ immobilité.
-adagio, en mi bémol,annonçant le dernier Beethoven,libre improvisation sur 5 notes parcourue de constants et subtils changements d’ éclairage, faisant alterner épisodes sereins et poignants.
-menuetto : allegro, rapide et populaire de ton,conduisant à un extraordinaire trio «  balkanique ».
- finale :allegro ma non troppo, au tempo qui s’ accélère et terminant dans un paroxysme de vitesse.

- quatuor en ré majeur op. 76 n°5 :
-allegretto-allegro,envahi par une grande liberté formelle
-largo cantabile e mesto, en fa dièse majeur,dépouillé,émouvant,atour d’en note longue suivie d’ une courte.Joseph Joachim en 1898 écrivit : »Même Bach et Beethoven n’ ont sûrement pas inventé d’ adagios plus profonds,plus religieux,plus fantastiques que la plupart des siens lorsqu’ il est d’ humeur sérieuse »
-menuetto :allegro ,d’ atmosphère populaire
-finale : presto, d’ une vitalité extraordinaire telle une danse campagnarde


- quatuor en mi bémol majeur op. 76 n°6
- allegretto-allegro, avec thème et variations :on assiste à l’ invention par Haydn de la forme «  variations et fugue », bientôt reprise par Beethoven dans son opus 35 de 1802.
-fantasia : adagio :en 2 parties,la 1ère (mesures1-59)sans aucune armature à la clé,avec d’ incroyables et perpétuelles modulations dans les tonalités les plus lointaines et inattendues :ainsi devaient procéder, à l’ heure de la «  mort «  de la tonalité, les compositeurs du XXème siècle ; la 2ème partie en si (= do bémol) majeur, fantaisie polyphonique d’ une superbe élévation de  pensée,d’ écriture très serrée. A propos de cette « déclaration de guerre à la tonalité principale », on a évoqué le Chaos de la Création bien sûr,composé au même moment, mais aussi le « Ich fühle Luft von anderen Planeten » du 2è Quatuor (op. 10) de Schoenberg.
-menuetto : presto = scherzo au trio, marqué alternativo,d’ une imagination inépuisable.
-finale : allegro spirituoso. Haydn s’ y impose en rythmicien.Stravinsky a déclaré que « de tous les compositeurs de son temps,Haydn fut le plus conscient, à mon avis, du fait qu’ être parfaitement symétrique signifie être parfaitement mort. »

Le «  vieux «  Haydn ne se révèle pas seulement comme le «  père «  du quatuor à cordes, mais aussi comme son «  réformateur « , comme un innovateur et un pionnier de ce genre musical classique au seuil du XIXème siècle.Certes les quatuors op. 76 sont encore fermement classiques, mais il n’ empêche qu’ à chaque instant ils s’ écartent légèrement de la norme classique ou en rompent l’ équilibre, ouvrant ainsi maints aperçus sur le Romantisme naissant.

Sources :Haydn : Marc Vignal (Fayard)
              Les quatuors de Haydn : Rosemary Hughes (Actes Sud)
              Joseph Haydn :Karl Geiringer

Références discographiques :Quatuors Prazac,Tatraï,Tokyo,Budapest,Orlando (n°4 et 6 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Mar 21 Aoû - 11:19

Ces quatuors opus 76, parus en 1799, ont semble-t-il influencé Beethoven qui s'attaquait à son opus 18.

En 1799, Haydn devait encore composer une série de 6 Quatuors pour le Prince Lobkowitz, mais pris par ses ultimes oeuvres religieuses (Messes de la Création et Harmoniemesse) et par l'oratorio les Saisons, il n'en fournit que deux, qui sont devenus l'opus 77, plus avancé encore vers le romantisme que l'opus 76.
Un troisième quatuor a été ébauché en 1802/1803, mais affaibli et fatigué, il n'en composa que deux mouvements, devenus l'opus 103.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Quatuors opus 76   Mer 22 Aoû - 11:36

Merci pour votre très belle analyse des quatuors de l'opus 76.
Les 6 quatuors de l'opus 76 sont des chef-d'oeuvres extraordinaires. J'ai une admiration particulière pour le premier en sol majeur:
-il est le plus contrasté des six;
-son sublime adagio (les superlatifs manquent pour qualifier les mouvements lents de cette série) me touche particulièrement;
-son menuet est, comme vous l'avez si bien dit, un véritable scherzo comparable à l'opus 77-1 en sol majeur;
-le finale en sol mineur est, à mon humble avis, un des plus géniaux de tout Haydn; il m'évoque par son caractère fantastique, le mouvement final du 15ème quatuor en sol majeur opus 161 de Schubert. Les mystérieuses modulation enharmoniques des mesures 93 à 105, les "ostinatos" fortissimo des mesures suivantes m'évoquent les passages les plus dramatiques du quatuor de Schubert à une différence près: Haydn a tout dit en 200 mesures exactement alors qu'il faudra 707 mesures à Schubert pour conclure son magnifique chef-d'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Benoît



Messages : 189
Points : 132
Date d'inscription : 21/08/2007
Age : 52
Localisation : Sées--Basse-Normandie

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Mer 22 Aoû - 16:10

Quelle pertinence dans vos (tes) propos !! .

Je sens que ce forum part sur de passionnants échanges et débats.Tout cela est de bon augure. :D pour faire court !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coratogia



Messages : 2
Points : 0
Date d'inscription : 23/08/2007
Age : 75
Localisation : corse du sud et banlieue paris

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Jeu 23 Aoû - 14:25

une version qui me semble touchante et fine est celle des
Eolians (des anglais, édité par le groupe Decca/Argo..)
mais on ne la trouve pas facilement ,

en fait je n'en connais pas d'autre,
et c'est pas évident de changer de 'son' , je les ai trop dans l'oreille

ce ne sont pas des tres grands virtuoses (genre Berg..) mais l'ambiance est bien sentie, et la virtuosité n'est pas utile pour reconstruire cette fantastique aventure des quatuors
c'est tres amusant de voir a quel moment le 'relais' est passé dans la main de Mozart (les Q dédiés à H.)
aors notre grand J.Haydn s'evertue à suivre, mais c'est déja plus lui meme... alors que pourles symphonies il reste lui-meme et de + en + fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Jeu 23 Aoû - 15:22

coratogia a écrit:
c'est tres amusant de voir a quel moment le 'relais' est passé dans la main de Mozart (les Q dédiés à H.)
aors notre grand J.Haydn s'evertue à suivre, mais c'est déja plus lui meme...

Bonjour Coratogia,

Merci pour votre message très intéressant mais permettez-moi de vous dire que je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous.

C'est vrai que Mozart avec sa magnifique série dédiée à Haydn s'est hissé à des hauteurs incroyables (j'adore ces quatuors surtout le KV 464 en la et le KV 465 en ut), mais Haydn a très vite réagi (dans un contexte de saine émulation, j'insiste là-dessus) et a composé en 1787 son opus 50 (quatuors prussiens) de très haut niveau et surtout en 1789 sa géniale série des opus 54 et 55 dans laquelle j'ai une passion pour le 54-1 en sol majeur et son extraordinaire allegretto, le 54-2 en ut majeur et son adagio déroulant une mélodie typiquement tzigane et enfin le 55-2 en fa mineur "Rasoir" d'une rigueur de construction et d'un modernisme époustouflants.

Ensuite c'est un crescendo: les splendides opus 64, 71, 74 préparent le sommet constitué par les opus 76 et 77, probablement les plus beaux quatuors jamais composés, dont Benoit nous a parlé avec tant de compétence plus haut.

D'ailleurs j'ai le sentiment que Mozart a bien connu une partie de cette évolution de son ainé et lui a rendu un vibrant hommage en reprenant dans le finale de son quintette pour deux altos en mi bemol majeur (1791) le thème (renversé) du finale du quatuor opus 64 n°6 dans cette même tonalité de mi bemol majeur (1790).

Je serais très heureux de continuer de discuter avec vous et les autres colistiers sur ce point passionnant.
Bien amicalement
Piero


Dernière édition par Piero1809 le Sam 3 Mar - 10:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Marcus



Messages : 25
Points : 4
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Jeu 23 Aoû - 23:52

Vous m'avez donné très envie de réécouter ce soir ces quatuors de l'op. 76, et notamment le n°1 que j'ai pu entendre le mois dernier en concert (très belle interprétation par le quatuor Ebène).
En CD, j'ai la version du quatuor Mosaïques, qui me convient très bien mais c'est pour l'instant la seule que je connais.
J'ai commencé à découvrir les quatuors de Haydn assez tardivement et ils ne me sont pas encore aussi familiers que les symphonies. A part l'op. 76, j'ai déjà écouté ceux des op. 77, 64, 33 et 20. Il m'en reste donc encore beaucoup à écouter.

Je ne sais pas si c'est parce que j'ai tout de suite commencé par les meilleurs, mais j'ai immédiatement accroché aux quatuors de Haydn, alors que j'ai encore aujourd'hui un peu de mal avec ceux de Mozart, (sauf le K. 421 en ré mineur, mon préféré).
C'est probablement aussi une question d'interprétation vu que j'ai découvert les quatuors de Mozart dans la version de l'intégrale Brillant Classic et qu'on peut sans doute trouver de meilleures versions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît



Messages : 189
Points : 132
Date d'inscription : 21/08/2007
Age : 52
Localisation : Sées--Basse-Normandie

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Ven 24 Aoû - 2:19

Citation :
A part l'op. 76, j'ai déjà écouté ceux des op. 77, 64, 33 et 20. Il m'en reste donc encore beaucoup à écouter.

En fait il ne t' en reste pas tant que cela à écouter : surtout les quatuors op. 54/55 et op.71/74 (les autres op.17, op.9,op.42 et 10 quatuors à Fürnberg, c' est pour approfondir la question)

Voici ma discographie actuelle des quatuors à cordes de J. Haydn Hob. III :

- quatuor n° 0 Hob.II :6, quatuors op. 1 n° 1,2,3,4,6, quatuors op. 2 n° 1,2,4,6, quatuor op. 42
- 6 quatuors op. 3 (désormais attribués à R. Hoffstetter) et cassations arrangées op. 2 n° 3 et 5
- 6 quatuors op. 9

--> Kodaly Quartet (Naxos)

- 6 quatuors op. 9 --> Buchberger Quartet (Brilliant Classics)

- 6 quatuors op. 17 --> Tatrai Quartet (Hungaroton)

- 6 quatuors op. 20
--> Hagen Quartett (DG)
--> Kodaly Quartet (Naxos)

- 6 quatuors op. 33
--> Weller Quartet (Decca)
--> Panocha Quartet (n° 1 à 4) (Supraphon)

- 6 quatuors op. 50 --> Tokyo String Quartet (DG)

- Quatuors op 51 « les 7 paroles du Christ »
--> G. Kremer,K. Rabus,G. Caussé,K. Iwasaki (Philips)

- 3 quatuors op. 54
-->Amadeus Quartet (DG)
--> Quatuor Ysaÿe (aeon)

- 3 quatuors op 55
--> Amadeus Quartet (DG)

- 6 quatuors op. 64 --> Tatrai Quartet (Hungaroton)

- 3 quatuors op. 71 --> Amadeus Quartet (DG)

- 3 quatuors op. 74
--> Amadeus Quartet (DG)
--> Kocian Quartet (Praga digitals)

- 6 quatuors op. 76
--> Prazak Quartet (Praga digitals)
--> Tokyo String Quartet (Sony)
--> Tatrai Quartet (Hungaroton)
--> Budapest String Quartet (united archives)

- 2 quatuors op. 77
--> Quatuor Mosaïques (Astrée Auvidis)
--> Amadeus Quartet (DG)

- quatuor op. 103
--> Quatuor Mosaïques (Astrée Auvidis)
--> Amadeus Quartet (DG)
--> Weller Quartet (Decca)

- versions isolées : - quatuor op. 1 n° 3 : Weller Quartet (Decca)
- quatuor op. 64 n°5, op. 3 n°5,op.76 n°2
op76 n°3 et 4 : Quartetto Italiano (Philips)
- quatuors op. 54 n° 1 et 2, op. 76 n°4 et 6 :Orlando Quartet (Philips)
- quatuor op 74 n°3 : quatuor Talich
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Ven 24 Aoû - 9:02

Marcus a écrit:

C'est probablement aussi une question d'interprétation vu que j'ai découvert les quatuors de Mozart dans la version de l'intégrale Brillant Classic et qu'on peut sans doute trouver de meilleures versions...

C'est en effet probable. En ce qui concerne les 6 quatuors dédiés à Haydn (14 à 19èmes), le 20ème en ré majeur "Hoffmeister" et les trois quatuors "prussiens" 21 à 23èmes, je n'ai jamais trouvé mieux qu'une version du quatuor de Budapest dans sa composition: J.Roisman, A. Schneider, B. Kroyt et M. Schneider. La sonorité de l'altiste Kroyt est envoutante! C'est un LP Phillips malheureusement. Je crains que le repiquage sur CD se cette version ne soit décevante.
Amitiés
Piero


Dernière édition par Piero1809 le Sam 3 Mar - 10:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Joachim



Messages : 509
Points : 601
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 70
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Ven 24 Aoû - 11:39

Et que pensez vous de l'intégrale par le The Angeles String Quartet en 21 CD chez Philips ? (cette intégrale ne comporte évidemment pas l'opus 3 qui est apocryphe ni les 1/5, 2/3 et 2/5 qui ne sont pas de vrais quatuors à cordes).

Comme je tenais quand même à avoir ceux de l'opus 3 (qui, s'ils ne sont pas de Haydn mais de Roman Hoffstetter, en seraient dignes à mon avis), j'ai acheté l'enregistrement Naxos dont parle Benoît.
Il est d'ailleurs regrettable que, depuis que l'on sait que ces quatuors sont apocryphes, ils sont difficiles à trouver (la sérénade avec sourdines de l'opus 3n°5 est pourtant magnifique).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus



Messages : 25
Points : 4
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Mar 28 Aoû - 1:34

Pour continuer la découverte des quatuors, je suis tenté par un coffret du Amadeus quartet (vu à la Fnac). On y trouve les op. 51, 54, 55, 64, 71 et 74.
J'ai déjà les 7 paroles du Christ (op.51) et l'op. 64 par les Mosaïques, mais pour le reste ce sera une totale nouveauté pour moi.

Benoît, j'ai vu dans ta liste que tu avais quelques CD par les Amadeus, tu les recommandes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît



Messages : 189
Points : 132
Date d'inscription : 21/08/2007
Age : 52
Localisation : Sées--Basse-Normandie

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Mar 28 Aoû - 14:59

Oui, je les recommande bien sûr :ce sont des versions "classiques" dans le meilleur sens du terme,sans surprise.Toutefois je ne connais pas leur version de l' op.64 ;cependant ,il ne faut sans doute pas s' arrêter là.

Pour Mozart, rien de mieux pour moi que les A. Berg (1ère version=Teldec) pour les quatuors 14 à 23 (en particulier les Prussiens :coeur:) mais j' aime beaucoup aussi l' intégrale des Italiano que j' adore par ailleurs dans Haydn et Beethoven (les quatuors médians :coeur:).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Mar 28 Aoû - 21:41

benoît a écrit:
Toutefois je ne connais pas leur version de l' op.64 ;cependant ,il ne faut sans doute pas s' arrêter là.

Possédant les opus 54,55 et 64 dans la version du Quatuor Amadeus en microsillon, je dois dire que j'en suis très satisfait. Ayant également l'opus 64 par le quatuor Festetics, une récente gravure qui a été louée par la critique, je préfère les Amadeus. Dans l'Alouette le premier mouvement est incroyablement bien joué. C'est très difficile de mettre en valeur le contraste existant entre la mélodie enchanteresse du premier sujet et les accords syncopés et dissonants qui suivent. Les Amadeus jouent le périlleux et éblouissant finale avec un tempo idéal, il en résulte une parfaite clarté de tous les plans sonores alors qu'une bouillie sans saveur peut malheureusement résulter d'un tempo mal adapté.
Piero


Dernière édition par Piero1809 le Sam 3 Mar - 10:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Benoît



Messages : 189
Points : 132
Date d'inscription : 21/08/2007
Age : 52
Localisation : Sées--Basse-Normandie

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Mar 28 Aoû - 22:14

Allez, on se passe ce fameux finale (Vivace) de l' Alouette (op.64 n° 5) par le quartetto Italiano ,excellente version aussi et ainsi Giuseppe pourra comparer avec les versions qu' il connait même si le MP3 ,ce n' est pas l' idéal pour rendre vraiment justice à la musique


http://media.putfile.com/04---Haydn--String-Quartet-in-DOp64-No5-H-III-No63-The-Lark--IV-Finale-Viva
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît



Messages : 189
Points : 132
Date d'inscription : 21/08/2007
Age : 52
Localisation : Sées--Basse-Normandie

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Mar 28 Aoû - 22:23

D' une manière générale, je n' aime pas beaucoup les versions sur instruments anciens pour Haydn du moins quoique les Mosaïques sont excellents dans l' op.77 et l' op. 103 .C' est pourquoi les Festetics ne m' attirent pas " a priori".

Les Amadeus sont une référence et j' attends la réédition des versions des Juilliard entre autres.

L' intégrale de Los Angeles est paraît-il très bien mais je pense qu' il est difficile de se maintenir toujours à un haut niveau dans une intégrale, d' où l' intérêt des versions isolées pour diversifier la vision de tous ces chefs-d' oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus



Messages : 25
Points : 4
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Mer 29 Aoû - 0:56

Merci pour vos réponses, j'étais déjà pratiquement décidé mais maintenant je suis sûr d'acheter ce coffret des Amadeus (si c'est aussi bon que leurs Schubert et Brahms, je ne serai sûrement pas déçu).

Merci aussi pour cet extrait de l'Alouette, Benoît. Est-ce que tu as regardé la dernière émission de JF Zygel vendredi dernier ? Ils ont joué un extrait de ce quatuor (c'était sur le thème de la nature).

Ce n'est pas très important mais il faudrait peut-être changer le titre de ce topic, on y parle finalement de tous les quatuors et plus seulement de l'op. 76...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus



Messages : 25
Points : 4
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Lun 3 Sep - 1:37

J'ai donc acheté hier ce fameux coffret des Amadeus Smile .
J'ai commencé l'écoute par le dernier CD, ceux de l'op. 74, et déjà un très gros coup de coeur avec le n°3, "The Rider" :coeur: .
Je ne connaissais pas ce quatuor mais on y retrouve dès le 1er mouvement l'esprit si particulier de Haydn. Quant au mouvement lent (Largo assai), il est absolument magnifique, d'une intensité incroyable, un des plus beaux de tous les quatuors que j'ai entendu (comparable au fameux Largo de l'op. 76 n°5).

Je me réjouis déjà de découvrir les autres opus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Jeu 6 Sep - 22:19

Marcus a écrit:
J'ai donc acheté hier ce fameux coffret des Amadeus Smile .
J'ai commencé l'écoute par le dernier CD, ceux de l'op. 74, et déjà un très gros coup de coeur avec le n°3, "The Rider" I love you I love you .
Je ne connaissais pas ce quatuor mais on y retrouve dès le 1er mouvement l'esprit si particulier de Haydn. Quant au mouvement lent (Largo assai), il est absolument magnifique, d'une intensité incroyable, un des plus beaux de tous les quatuors que j'ai entendu (comparable au fameux Largo de l'op. 76 n°5).

Je me réjouis déjà de découvrir les autres opus...

100% d'accord, le quatuor en sol mineur, Le Cavalier est un chef d'oeuvre, c'est indiscutablement le plus spectaculaire de la série des opus 71 et opus 74.
Mais tous les autres sont exceptionnels, j'aime tout particulièrement l'opus 71 n°3 en mi bemol majeur et son premier mouvement tellement dynamique et tendu comme un arc et l'opus 74 n°1 en ut majeur qui possède le plus puissant finale de toute la série, presque symphonique par son volume sonore et un mouvement lent d'une séduction mélodique exceptionnelle.
Bonne écoute
Piero


Dernière édition par Piero1809 le Sam 3 Mar - 10:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Benoît



Messages : 189
Points : 132
Date d'inscription : 21/08/2007
Age : 52
Localisation : Sées--Basse-Normandie

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Jeu 11 Juin - 20:05

Hier, dans l' émission " le goût des autres" sur Radio Classique ,ont été confrontées diverses versions du quatuor "l' Empereur" op.76 n° 3.

La version Tatraï a été retenue et celles des Mosaïques très remarquée;ce en quoi je suis tout à fait d 'accord ;je trouve en effet vraiment extraordinaires les Tatraï ;leur mouvement lent est absolument sublime tel que je le conçois.

Cette émission peut être réécoutée en s' inscrivant sur le site de Radio Classique;ce que j' ai fait ce matin car il m' est toujours difficille d' être à l' écoute de la radio le mercredi soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Jeu 11 Juin - 22:41

Merci Benoît pour l'information.
Cette émission (Le goût des autres) m'avait échappé mais je vais l'écouter en différé. Ce quatuor opus 76 n°3 en ut majeur est vraiment une merveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
mozartien haydnien



Messages : 34
Points : 48
Date d'inscription : 08/06/2009
Age : 32
Localisation : Lyon

MessageSujet: opus 76 n°4   Mar 8 Nov - 15:42

Bonjour,

Je viens d'écouter le quatuor n°4 de l'opus 76 et j'ai trouvé une ressemblance dans le finale (une fugue ?) avec la fugue du finale du 23ème de Mozart. Haydn connaissait-il les trois derniers quatuors de Mozart ? En parle-t-il quelque part ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Mer 9 Nov - 12:37

mozartien haydnien a écrit:
Bonjour,

Je viens d'écouter le quatuor n°4 de l'opus 76 et j'ai trouvé une ressemblance dans le finale (une fugue ?) avec la fugue du finale du 23ème de Mozart. Haydn connaissait-il les trois derniers quatuors de Mozart ? En parle-t-il quelque part ?
Effectivement Haydn et Mozart se sont vus à Vienne avant le départ du premier nommé en Angleterre. Haydn a entendu le quintette en ré majeur K 593 pour deux altos au courant du mois de décembre 1790 et il est possible qu'il ait également entendu les trois quatuors Prussiens de Mozart fraichement composés.

Les deux finales des oeuvres magnifiques que vous citez (opus 76 n° 4 en si bémol majeur et quatuor en fa majeur K 590) présentent en effet des ressemblances du moins en ce qui concerne les thèmes principaux, le traitement est ensuite très différent (compromis entre rondo et variations chez Haydn, structure sonate chez Mozart) et le finale de Mozart me semble bien plus polyphonique et tendu que celui de Haydn. Incidemment aucun des deux mouvements n'est une fugue.
Très bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
mozartien haydnien



Messages : 34
Points : 48
Date d'inscription : 08/06/2009
Age : 32
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Jeu 10 Nov - 9:38

Merci pour votre réponse Piero. Oui en effet celui de Mozart est bien plus polyphonique et - je trouve - bien plus beau (la perfection). sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Jeu 10 Nov - 14:35

En 1829, l'abbé Stadler évoquera devant Vincent et Mary Novello des séances de quintettes au cours desquelles aurait été joué notamment celui en ré majeur K 593, terminé par Mozart en décembre 1790: "Haydn et Mozart étaient comme des frères...Haydn n'était pas un grand interprète au pianoforte mais il adorait entendre Mozart jouer du pianoforte..."(1)

Griesinger rapporte les propos suivants tenus juste avant le départ de Haydn en Angleterre: Mozart dit à Haydn lors d'un repas amical avec Salomon: Tu n'y résisteras pas longtemps, et reviendras certainement bientôt, car tu n'es plus jeune. Je suis encore en pleine forme et n'ai rien perdu de mes forces, répliqua Haydn. IL avait alors bientôt cinquante neuf ans, mais n'avait aucun besoin de se ménager (1).

(1) Marc Vignal, Joseph Haydn, Fayard 1988, pp.336-7.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Piero1809
Administrateur


Messages : 2558
Points : 2724
Date d'inscription : 18/08/2007
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Dim 23 Sep - 9:20

Voici un témoignage émouvant de l'art du quatuor Amadeus dans l'interprétation du célèbre opus 76 n° 3 en ut majeur l'Empereur.

http://fr.medici.tv/#!/amadeus-quartet-joseph-haydn-wolfgang-amadeus-mozart

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piero1809.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES QUATUORS OPUS 76   Aujourd'hui à 3:05

Revenir en haut Aller en bas
 
LES QUATUORS OPUS 76
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [J'ai Lu] Dans l'enfer de l'Opus Dei de Véronique Duborgel
» [Duborgel, Véronique] Dans l'enfer de l'Opus Dei
» OPUS MANUUM 2010
» Harry Winston Opus X
» Tryptique III : ROUGE. Dernier opus ^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joseph Haydn :: Les Quatuors-
Sauter vers: